Partagez | 
 

 Holy Fuckin' Crap ! And it's not over. [Kim Town]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annwyn Hopkins

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 43
Emploi : Agent du FBI



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Holy Fuckin' Crap ! And it's not over. [Kim Town]   Lun 11 Avr - 16:48

Putain ! Combien de temps déjà au juste ? Deux semaines…Un mois ? Voir peut-être plus. Pff, il ne savait même plus. Cette affaire commençait vraiment à lui courir sur le haricot. Et comme disait l’autre « Beans are evil, bad bad beans ». Ou quelque chose dans le genre. Cet inconnu et ce Mayan retrouvés morts dans le désert…Ils le faisaient tourner en rond, autant le dire. Il avait interrogé plusieurs personnes, suivit plusieurs pistes…mais aucunes d’elles n’avaient abouties. Sans compter que les flics d’ici ne l’aidaient pas vraiment, Annwyn n’était pas du genre hautain ou à juger trop rapidement, mais ceux-ci lui faisait penser à une bande de bras cassés. De plus qu’il n’avait pas pu s’entretenir avec un Sons qui avait été arrêté au début de l’affaire pour une histoire de bagarre, alors qu’il a peu près sur qu’à ce moment là il aurait pu apprendre quelque chose d’important. Son instinct le lui criait. Et à présent…Trop tard, l’instant était passé. Même si il comptait toujours enquêter sur le groupe, puisqu’il s’intéressait à tout rivaux des mexicains. Il devait loger tout le monde à la même enseigne. Pourtant d’un autre côté, il ne voulait pas penser à cet option. D’après ce qu’on lui avait dit sur les Sons, il se demandait pourquoi ils tueraient un innocent. Un Mayan, encore, une bagarre qui s’est mal terminée, bon. Mais…Un citoyen ? Ou était-ce possible qu’il n’y est pas un tueur mais deux ? Et pourquoi ? Comment ? Était-ce aussi sombre que ça en avait l’air ? Ah ! Il n’en savait rien…Il ne savait plus.

Il soupira. Le regard rivé dans le fond de son verre ou tournoyait un fond de whisky qu’il sirotait depuis…depuis quand au juste ? Même ça il n’arrivait plus à le savoir. Il était tellement…Fatigué et lessivé. Pas à cause du travail, même si ça l’éreintait…il avait l’habitude. Non, le truc - C’est que aujourd’hui avait été une journée de merde - Purement et simplement il aurait pu décrocher la palme de la plus mauvaise journée vécues de tout le siècle passé et présent. Cela avait commencé en pleine nuit, où il avait été réveillé en pleine nuit dans son petit appartement par le chien d’un voisin qui avait aboyé pendant des heures. Annwyn n’avait rien contre les chiens, bien au contraire…mais sur le coup il avait eu envie de l’abattre d’une balle dans la tête et son maitre avec. C’était donc les nerfs à vifs et complètement crevé qu’il s’était trainé hors du lit au petit matin. Ensuite, il avait eu la bonne idée de se faire un café après s’être préparé. Et une chemise à mettre au sale, une ! Il s’était changé. Cela aurait pu s’arrêter là, mais lorsque ça commence ça s’enchaine. Par chance, sa voiture avait démarré correctement - Il avait eu peur d’avoir le droit à une panne - En revanche il eut le droit au camion de livraison qui le bloqua vingt bonne minutes dans une ruelles à sens unique, dont il ne pouvait même pas sortir en marche arrière puisqu’un bus était arrivé derrière lui. Il était donc arrivé en retard au poste de Charming. Évidemment, l’autre connard de petit flic qui se pensait en pleine rivalité avec lui pour une raison bien obscure ne manqua pas de le lui faire remarquer. Le Gallois s’était retenu de lui mettre son poing dans la figure pour lui exploser par après contre un mur. C’eut été mal vu. Et puis bon, ça n’avait été que des conneries du genre tout le reste de la journée. Longue la journée.

Et finalement, au moment de rentrer il avait eut besoin de prendre un verre. Il s’était donc arrêté dans le premier et unique bar qu’il avait trouvé. Dont le nom ne lui revenait pas spécialement. Pourquoi ? Il n'en savait strictement rien. Il avait presque failli tourner les talons mais finalement il était entré. Droit vers le comptoir il avait commandé son verre et prit place à l’endroit même. Ouaip…à bien y repenser cela devait faire une demi heure…voir une heure qu’il était là. A vrai dire, il luttait contre lui-même. Entre l’envie de rentrer chez lui pour se mettre au lit. Et celle de rester ici, parce que premièrement il craignait qu’il arrive quelque chose sur le chemin du retour vu la poisse qu’il se trainait en ce jour…et parce qu’il avait un peu la flemme vu son état de fatigue. D’ailleurs, était-il en état de conduire ? Il n’était pas saoule, non…il n’en était qu’à son premier verre. Mais il risquait fortement de s’endormir au volant. Mouai, autant rester encore ici à zoner jusqu’à ce qu’il ait reprit suffisamment de force.

Bien que - Il bu une gorgé - Vu l’ambiance et le bruit qui régnait ici il doutait fortement de l’effet reposant de l’endroit. Mais bon ! Il s’en fichait en fait. Du moment qu’on lui foutait la paix, ça lui convenait…dirons nous. Il soupira et posa son verre sur le comptoir. Sauf qu’il du faire un faux mouvement et qu’il le renversa.

_ Ah putain de merde !

Le liquide, en moindre quantité, s’étala sur une minime partie du bar. Lui, il s’était relevé brusquement pour éviter de s’en recevoir sur le pantalon. Ce qui eut pour effet de lui faire entrainer le verre qui chuta pour se briser à terre. Et merde ! Merde de merde !

Okay ... La journée n'était pas terminée. Un verre renversé puis cassé. Et ensuite, qu'est-ce qui allait encore lui arriver ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Town
Proud, Strong and Free Mind
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 35
Emploi : Secouriste



Anarchy On Me
Titre: Princess Of Charming ^^
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Holy Fuckin' Crap ! And it's not over. [Kim Town]   Jeu 28 Avr - 21:10

Charming, le Hairy Dog, un soir… Qu’est que Kim pouvait bien foutre ici ? Trainer dans ce quartier n’était pas dans ses habitudes et à vrai dire, marcher en terrain ennemi non plus, elle ne ouvrait plus se permettre de se comporter comme avant, comme si elle n’était pas la régulière du président, elle ne pouvait plus prendre de risques inconsidérés, et dans l’absolu son enlèvement l’avait calmé, même s’il s’était bien terminé pour son homme, les Sons et elle. Mais Kim restait Kim, et ses limites en matière d’acceptation des insultes étaient toujours très basses… Plus tôt dans la journée un des sbires de Darby l’avait traité de salope alors qu’elle sortait du supermarché. Cet enfoiré s’était barré avant qu’elle n’ait pu le rattraper pour lui éclater la tronche, mais elle ne comptait pas laisser passer ça et voila l’unique raison pour laquelle elle était ici ce soir là.

Elle avait réfléchit à la meilleure manière de se venger pendant un bonne partie de l’après-midi, elle ne supportait pas qu’on la traite de pute de salope ou quoi que se soit d’autre qui portait atteinte à son intégrité physique, cette petite pute de nazi osait la traiter elle de salope ?! Bref elle était très remontée et elle était arrivée à la conclusion qu’il fallait faire un exemple. Elle était aussi consciente que Duncan avait d’autres chats à fouetter que de s’occuper de ça, donc elle ne lui en avait pas parlé, elle avait juste prévenu sa sœur lorsqu’elle était sortie de la maison avec son flingue fétiche, son blouson de moto par-dessus un t-shirt blanc décolleté, ses bottes assorties et un jean… Elle démarra en trombe et sortit de Dyna Defender Lane pour prendre par les rues peu fréquentées des faubourgs, évitant ainsi de tomber sur un Son ou sur un flic ou sur un témoin, normalement il ne devait pas y avoir de mort, mais bon, on n’est jamais trop prudent. Elle fit donc le tour de la ville avant d’arriver sur Grand Touring Avenue. Elle s’arrêta devant le Hairy Dog dans le bruit du moteur de sa grosse cylindrée qu’elle éteignit avant de descendre et d’enlever son casque.

Son casque à la main, son neuf millimètre à la ceinture, son regard de tueuse, elle entra dans le bar en poussant la porte de toutes ses forces de sorte qu’elle claque sur le mur, elle avança d’un pas pour éviter de se la prendre en retour et la porte se referma avec fracas avant qu’elle ne se décale au cas ou quelqu’un viendrait à entrer, pour éviter qu’il ne soit juste derrière elle

« Darby ! »

Gueula alors la grande brune.

Les balourds devant le bar n’avaient fait que la regarder en se demandant ce qu’elle faisait là, mais ce cri grave pour une femme, arrêta toute activité dans le bar. Les nazi fumaient, buvait, faisaient les cons, jouaient au billard, rien de bien méchant, pas de lynchage en vue, si ce n’est le sien, mais Kim était consciente que les Nords n’oseraient pas toucher à une régulière des Sons à moins d’avoir de bonnes raisons… comment dire, c’était TRÈS risqué. Duncan en avait fait la preuve en tuant Marcus et en démontant les Mayans après l’enlèvement de sa belle, ces foutus mexicains feraient moins les malins après ça, ils n’étaient d’ailleurs pas prêt de se relever d’après les infos qu’elle avait eut. Alors l’association des métèques et des racistes était au point mort hein… Bande de cons ! Mais vu ce qui s’était passé, c’était bien le minimum, et heureusement elle n’avait pas eut besoin de demander pour obtenir vengeance. Élevée par un papa président de MC, comment voulez vous qu’elle fonctionne autrement, elle ne pouvait envisager qu’un tel acte n’ait pas de conséquence, et plus elle se rendait compte qu’elle n’était plus la même depuis ce jour plus elle trouvait que ça n’était pas si cher payé…

Bref, tout le monde c’était arrêté, certains avaient fait un pas vers elle, certains avaient même ouvert la bouche pour l’insulter ou autre, mais tout le monde la connaissait, en partie grâce à la fête au club house du garage d’ailleurs. C’était facile de l’insulter en pensant qu’elle ne réagirait pas, qu’il n’y aurait pas de conséquences, mais maintenant qu’elle était là, qu’elle avait posé ses couilles dans leur bar, ils faisaient moins les malins, évidement ça n’était pas elle qui les impressionnait, bien que le flingue finissait de les dissuader de tenter quoi que se soit, c’était Duncan et les Sons qui les faisaient flipper, elle en était consciente, mais ça lui allait parfaitement. Pour le moment. Mais passons, ils la connaissaient tous, ils savaient tous qu’il elle était et ceux qui ne savaient pas étaient rapidement arrêtés par ceux qui savaient… Bref après quelques secondes plus personne ne bougeait mis à part Darby qui était sortit de l’arrière boutique et s’avançait vers Kim avec un sourire en coin malveillant, un marcel découvrant ses tatouages racistes et une démarche nonchalante. Kim lui rendit un sourire du même type. La brune ignorait le nom de celui qui avait osé l’insulter plus tôt dans la journée, bien dommage.

« J’ai à te parler… » Dit-elle sur un ton calme, en tout cas plus calme que celui sur lequel elle l’avait appelé.
« Tu veux une bière ma belle ? »
« Oui à condition que tu ne m’appelles plus jamais comme ça… »


Darby fit un signe au barman et invita Kim à le rejoindre au bar, ils s’installèrent et commencèrent à boire une gorgée chacun.

« J’ai un souci avec un de tes hommes, ce matin, il m’a insulté, je veux que tu lui fasse comprendre que ce n’est pas un truc à faire si vous ne voulez pas d’ennuis… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Holy Fuckin' Crap ! And it's not over. [Kim Town]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: 
CITY OFF BLOOD
 :: Grand Touring Avenue :: Hairy Dog
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit