Partagez | 
 

 Romantic Dinner (Duncan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Town
Proud, Strong and Free Mind
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 35
Emploi : Secouriste



Anarchy On Me
Titre: Princess Of Charming ^^
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Romantic Dinner (Duncan)   Mar 8 Mar - 11:07

Romantic Dinner



Duncan McGee & Kim Town


Quelques jours auparavant, Duncan avait proposé à Kim de l’inviter au restaurant, et ce grand jour était aujourd’hui. Elle devait être à l’hôpital jusqu’au soir, mais elle avait pu échanger ses heures avec un autre médecin heureusement. Elle avait donc travaillé toute la matinée et une partie de l’après-midi et lorsqu’elle rentra vers 16h, elle n’avait qu’une seule idée en tête, être la plus belle pour son homme ! Elle prit un café pour réfléchir à ce qu’elle allait mettre, elle n’avait pas un garde de robe de star hollywoodienne, loin de là, en dehors des jeans qu’elle avait à foison, les robes et les tenues sexy n’étaient pas son fort. Elle monta avec sa tasse et commença à tout sortir, elle avait quelques robes d’été sympathiques légères qui arrivaient aux genoux, mais d’une part elles n’étaient de saison d’autre part, elles étaient fraiche, mais pas vraiment sexy, et elle voulait mettre des étoiles dans les yeux du président, elle trouva une mini robe fuseau noire, pas mal, elle la mit de côté avec une autre robe bustier blanche et noire, elle chercha encore mais ne trouva rien de plus et elle n’était pas satisfaite par les deux robes qu’elle avait trouvé.

La grande brune alla sous la douche le temps de laisser reposer les idées dans sa tête. Elle se lava les cheveux, le corps, gommage et tout le bordel pour avoir la peau douce même si en soi elle n’en avait pas tellement besoin. Évidement, elle était épilée de près, elle avait même fait une retouche chez l’esthéticienne la veille au cas où, mais depuis qu’elle était avec Mister McGee, elle y allait au moins une fois par mois pour être toujours nickelle et lisse de partout partout, est-il nécessaire que j’en dise plus ? Jambes, aisselle, maillot intégrale, le tout à la cire et au sucre. Bref en sortant de la douche, elle était propre et douce comme un sous neuf. Une crème pour le visage, une autre pour le corps, du déodorant et elle retourna dans sa chambre avec sa serviette dans les cheveux. String noir, pas de soutient gorge et grand méditation devant les robes sélectionnées…

Kim n’était définitivement pas convaincue par ces deux robes courtes. C’est alors qu’elle se souvint qu’elle avait acheté sur un coup de folie une robe longue fendue, elle ne l’avait jamais mise, et franchement elle ne se souvenait plus où elle était car elle savait seulement qu’elle ne l’avait pas placée dans son armoire sachant qu’elle ne la mettait jamais… Toujours en string, elle courut au grenier chercher dans les cartons, heureusement lors du déménagement, elle avait eut la bonne idée de tout étiqueter, ainsi elle trouva assez facilement les cartons correspondant à ses affaires qu’elle n’avait pas déballée ni osé jeter. Après avoir mis la moitié des affaires par terre dans tous les sens elle trouva enfin l’objet de son désir, un grand sourire s’afficha sur son visage, la robe était bien emballée dans une housse, elle l’avait payée assez cher pour en prendre soin, une folie qu’elle s’était payée avec l’argent reçu pour l’un de ses derniers noëls à Santa Fé…

Elle rangea ce qu’elle avait sortit en vrac dans les cartons et redescendit, elle ouvrit la housse et vérifia que la robe n’avait pas subi de dommage, elle était en parfait état et sentait la lessive. Kim souriait de toutes ses dents cette fois-ci, elle passa la robe et regarda dans u miroir ce que cela donnait. Il s’agissait d’une robe de soirée longue en satin noir fendue jusqu’en haut de la cuisse droite. En haut, une forme bustier et deux fines bretelles, bref la simplicité rehaussée d’une ceinture en cuir vernis rouge, elle avait pour ça les chaussures parfaites ! Des chaussures en cuir vernis noir avec les talons rouges et casées à la cheville. Enfin satisfaite, elle retourna à la salle de bain pour le maquillage, Kim n’était pas du genre à en faire des tonnes, elle se contenta d’une poudre légère sur le visage pour unifier un peu le teint, puis elle se mit du crayon noir autour des yeux et sur le coin extérieur des paupières en l’étalant un peu pour se faire un regard charbonneux mettant en valeur ses yeux verts. Elle mit du mascara comme d’habitude allongeant encore ses longs cils, un vrai regard de femme fatale ! Puis du rouge à lèvre du même rouge profond que la ceinture et les talons de ses chaussures, elle était presque prête, mais il lui restait encore à trouver de quoi se couvrir et à se coiffer un peu. Pour la coiffure, elle mit la tête à l’envers, et se brossa les cheveux qui avaient séchés depuis la douche, en se redressant elle arrangea les mèches pour structurer un peu le volume ainsi créé, elle préférait le naturel et là c’était réussit ! Elle regarda l’heure, arf ! Espérerons que Duncan serait un peu en retard car elle ne pensait pas que 5 minutes suffiraient à trouver un pull et une vesse assortie. Elle fouilla dans son armoire sans plus penser au bordel déjà existant dans sa chambre…

_________________


Dernière édition par Kim Town le Mar 15 Mar - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan McGee
The Chosen One
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 37
Emploi : Président de MC



Anarchy On Me
Titre: Président de Sam Cro
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   Mar 15 Mar - 13:15

Romantic Dinner

Avec toutes les merdes qui s’étaient accumulées autour du club ces dernières semaines, Duncan n’avait vraiment eu de temps que pour s’efforcer de les résoudre... Il avait même presque élu domicile au garage. Si tout n’était encore pas complètement réglé, les choses se tassaient quelque peu, mais pas question de se relâcher pour autant… Pas tant que les Sons ne seraient pas complètement à l’abri d’un moindre danger. Le président restait toujours aussi absorbé à la tâche et concentré sur tous les fronts… Au point d’en oublier Kim et de la délaisser sous l’importance de ses responsabilités… En fait, c’est Bobby qui dû venir le lui faire comprendre et réaliser, alors que Duncan faisait pratiquement son travail, plongé dans les comptes du MC. Il était un président omniprésent oui, et surtout quand les choses n’allaient pas, l’homme avait tendance à tout vouloir contrôler et s’occuper de tout, tout seul. Leur petite discussion s’était terminée sur le fait que la jeune Town devait l’attendre depuis un moment et qu’il était peut-être temps de décompresser un peu avant qu’il ne pète les plombs.

Enfermé seul dans la chapelle une bonne demi-heure à fumer son cigare, le temps de réfléchir à comment aborder l’idée de la retrouver et surtout à ressasser la sorte de promesse qu’il lui avait faite de ne pas être comme Sam Town avait été avec sa mère, Duncan finit par se décider à envoyer un texto à sa femme. D’abord pour prendre des nouvelles et surtout la température après avoir réalisé qu’il l’avait quelque peu délaissée, puis pour l’inviter à dîner une fois qu’il ne vit aucune sorte d’animosité dans les réponses de Kim. Le Son avait une certaine confiance dans sa capacité de compréhension et celle-ci se révélait heureusement juste, bien que cette fois-ci, les limites aient été dépassées comme elles ne les avaient jamais été depuis leur première nuit ensemble. Le rendez-vous était donc fixé. Duncan passerait la prendre vers sept heures chez elle le surlendemain et se surprit lui au final, à compter les heures et à trépigner d’impatience jusque là… Un comble pour l’homme qui s’était fait attendre tout ce temps…

Quoi qu’il en soit, le fameux jour était enfin arrivé et c’est encore Bobby qui avait congédié presque de force son président au garage pour lui dire d’aller se préparer. Duncan rentra chez lui en début d’après-midi pour prendre une douche et chercha une tenue classe sans être trop sérieuse. Il opta pour un ensemble pantalon chemise noir avec des chaussures assorties. Col détaché laissé ouvert et manches retroussées, c’est au moment de mettre sa montre au poignet qu’il réalisa qu’il était déjà en retard et s’empressa de terminer de se préparer pour sortir de chez lui et enfourcher sa Fat Boy. Déjà peu fier d’avoir laissée Kim, s’il avait en plus la maladresse de la faire attendre et d’arriver en retard, ça n’allait pas le faire du tout même s’il n’était pas très éloigné de la maison que la jeune Town partageait avec sa sœur. Cinq minutes plus tard, la harley arriva devant celle-ci et Duncan se gara en face de l’entrée avant d’en descendre et de retirer son casque pour le laisser sur le guidon.

Le Son avança jusqu’à l’entrée où il manqua de frapper, levant de bras avant de se réaliser que c’était loin d’être dans leurs habitudes et qu’il pouvait entrer de lui-même puisqu’il avait également un double des clefs. Ce petit détail, aussi futile soit-il, eu le don de lui faire un peu plus réaliser à quel point cette petite distance qui s’était installée était en réalité grande... Ils ne s’étaient pratiquement que vu au garage ces derniers temps lorsque Kim se faisait violence pour aller le voir, et si il était certain de ne pas avoir oublié comment lui faire l’amour puisqu’ils s’isolaient dans certaines pièces du garage lors de ces visites de la jeune médecin pour satisfaire ce besoin physique, force était de constater que l’homme était en mal de ce genre de petites habitudes... Duncan secoua négativement la tête et entra dans la maison avec une certaine prudence au cas où un vase –ou un cendrier d’ailleurs – viendrait à fendre les airs vers sa tête comme un missile scud. Après tout, Kim avait pu cacher sa colère et sa vexation dans les messages et décider d’exploser une fois qu’il sera face à elle…

Pas d’OVNI pourtant en rentrant, rien… Personne. Kim était peut-être à l’étage et Duncan s’avança jusqu’aux pieds de l’escalier menant au second niveau pour l’appeler « Bébé ? ». En attendant que sa femme descende, il finit par se convaincre de continuer dans cette innocence, comme si rien n’avait vraiment changé – ce qui était en réalité le cas – et partit dans la salle de séjour pour aller se servir un verre de scotch qui l’aiderait à patienter… Mais après deux minutes à peine, le président décida de prendre les devants et revint aux pieds de l’escalier où il se posa sur ses avant-bras en avec son verre de scotch et se pencha en avant sur le rebord de la rambarde. Duncan soupira profondément et se lança ensuite dans un monologue à l’attention de la jeune femme à l’étage. Plus facile lorsqu’elle n’est pas face à face avec lui… « Bébé écoute… Je sais que je n’ai pas eu beaucoup de temps pour nous ces derniers jours… Enfin ces dernières semaines même… Tu sais qu’il y a eu des problèmes au cl… » commença-t-il avant de s’arrêter et de fermer les paupières en soupirant à nouveau. Club… MC… Sons… Autant de mots qu’il ne voulait pas prononcer ce soir… Rien qu’elle et lui au programme et dans leurs sujets…

« Je suis désolé bébé… » finit par conclure Duncan avant de sentir une présence non pas à l’étage comme il le pensait mais bien juste derrière lui au rez-de-chaussée… Le président se redressa et se retourna doucement pour en effet apercevoir Kim dans une superbe robe fendue qu’il dévora des yeux de longues secondes et entrouvrit légèrement les lèvres de manière machinale, autant de surprise qu’elle soit là que de charme face à sa beauté… Bon, il venait de se taper un monologue pour rien à quelqu’un qui n’existait pas à l’étage mais peut-être avait-elle entendu ? Depuis combien de temps était-elle dans son dos ? Duncan porta son verre de scotch à sa tête et se gratta le crâne avec un coin de celui-ci, quelque peu confus. « Oh… T’es là ? »… Non, non, trop nul… « T’es splendide bébé… » Non et re-non… Trop tôt… « Hum… Salut… » finit-il par glisser doucement. … Nul ! Quel con !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Town
Proud, Strong and Free Mind
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 35
Emploi : Secouriste



Anarchy On Me
Titre: Princess Of Charming ^^
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   Mar 15 Mar - 21:28

Evidement Kim avait remarqué l’absence relative de Duncan ces derniers temps, mais elle savait aussi ce qui se passait au club, alors elle ne lui en tenait pas rigueur, elle comprenait, et lorsqu’elle passait le voir avant ou après le travail et qu’ils faisaient l’amour avec toujours autant de passion qu’au premier jour cela suffisait à la rassurer, peu importe qu’il n’ait pas le temps de discuter après. Ce qui lui manquait le plus, c’était de s’endormir et de se réveiller à ses côtés d’ailleurs, en effet avec tout le boulot qu’il avait il ne passait plus chez elle et elle n’osait pas trop passer chez lui. Malgré ce qu’il avait dit, qu’elle était la bienvenue au club et qu’elle était chez elle, elle n’avait pas envie de le souler, ni de s’imposer chez lui le soir, elle passait au club quand il lui manquait trop et qu’elle avait trop envie de lui pour résister une minute de plus, avec son état hormonal, ça arrivait assez souvent en ce moment, mais elle ignorait encore pourquoi… La seule chose qu’elle osait faire presque tous les jours c’était de lui préparer des petits plats qu’il pouvait réchauffer rapidement, et de lui déposer régulièrement dans son frigo… faudrait pas qu’il en oublie de s’alimenter le pauvre !

Oui sous ses airs de tueuse, Kim était très attentionnée, et au final elle s’en voulait à elle, elle s’en voulait parce qu’elle ne savait pas quoi faire pour l’aider, alors elle faisait ce qu’elle savait faire à savoir la cuisine, mais elle aurait bien aimé en faire plus et le décharger d’un peu du poids qu’il avait sur les épaules. Elle s’était même surprise à ranger un peu sa maison quand elle s’ennuyait trop, en fait, elle s’occupait de lui à distance car il lui manquait énormément, et qu’elle ne voyait pas tellement l’intérêt de sortir sans lui, du coup quand elle rentrait du boulot elle n’avait rien d’autre à faire et le fait que sa sœur l’engueule et lui dise qu’elle était ridicule de faire ça pour un mec qui n’en avait rien à foutre d’elle ne changeait pas ce qu’elle pensait. Elle était persuadée, peut-être à tort que Duncan l’aimait, et elle n’en démordrait pas avant d’avoir eut la preuve du contraire, après tout, il lui avait dit à sa manière, en lui donnant la clé de chez lui, en lui disant qu’elle était au club comme chez elle, par exemple.

Contre toute attente, Kim trouva un gilet noir en cashmere en très peu de temps, il irait très bien avec le reste et que de toute façon elle ne garderait pas longtemps, seulement pour le trajet ! Et elle avait un cardigan trois quart noir bien cintré qui serait parfait. Bref elle était fin prête et Duncan n’était toujours pas là, elle descendit pour déposer son gilet avec son manteau et enfiler ses chaussures. C’est alors qu’elle entendit la moto de son homme. Effectivement des motos dans cette rue il en passait très souvent, et depuis le début de soirée encore plus, à chaque fois elle sursautait, mais là elle était certaine que c’était lui, en plus le bruit venait vers chez elle, il s’arrêtait devant !! OMG OMG OMG… Cela faisait assez longtemps qu’ils n’avaient pas passé une soirée tranquille tous les deux pour marquer le coup, et Kim était surexcitée, elle avait envie de marquer le coup d’où le temps qu’elle avait pris pour se préparer ! Elle attendit qu’il frappe, jusqu’à ce qu’elle se souvienne qu’il avait une clé et qu’il allait probablement l’utiliser. Hors de question de l’attendre derrière la porte comme ça ! Donc après avoir un peu paniqué devant la porte comme une idiote elle se cacha dans la cuisine.

Elle se colla contre le mur opposé pour qu’il ne la voie pas, tant qu’il n’entrait pas dans la pièce complètement. Il ouvrit la porte avec la clé qu’elle lui avait donné, elle trouvait ça marrant et son cœur battait à cent à l’heure, mais elle se disait aussi que c’était totalement débile, bon elle était cachée elle le restait le temps au moins de savoir ce qu’elle devrait faire ensuite, genre débarquer comme si de rien n’était ou lui sauter dessus, essayer de lui faire peur… Elle se mordit la lèvre pour ne pas répondre quand il l’appela, elle osait à peine respirer de peur qu’il l’entende et la découvre ainsi. Elle l’entendit marcher, elle voulut jeter un coup d’œil pour savoir ce qu’il faisait, mais elle avait trop peur qu’il l’aperçoive elle resta donc toujours collé au mur sans bouger. Elle entendit le buffet s’ouvrir, un verre posé sur la table et sut alors qu’il se servait probablement à boire, elle se remercia d’avoir mis des verres et les alcools dans le salon et non dans la cuisine.

C’est alors que son homme commença son discours, elle entendit tout, la cuisine était juste à coté de l’escalier, d’ailleurs dans un premier temps quand il s’tétait approché elle avait eut très peu qu’il entre dans la cuisine, elle avait lissé sa robe et touché son chignon à la grâce Kelly pour vérifier qu’aucune mèche ne dépassait. C’était bien la première fois qu’elle se coiffait vraiment, elle avait d’ailleurs mis un certain temps à arrive à un résultat acceptable… Passons. Il était en train de lui dire qu’il était désolé de l’avoir délaissé et un large sourire se dessina sur ses lèvres, et du coup sortit de la cuisine pour arriver derrière Duncan sans un bruit avec une mine réjouie, les mains jointes devant elle et un petit air taquin. Il était trop mignon quand il parlait à une Kim imaginaire à l’étage avec elle derrière ! elle était de toute façon heureuse qu’il soit enfin là et le fait qu’il se rende compte qu’il n’avait pas été très présent ses derniers temps fit très plaisir à la brune, et ne fit que la conforter dans son sentiment. Il l’aimait et il était attentif à ce qu’elle pouvait ressentir, il était trop mignon et de dos comme de face il était beau comme un Dieu et il l’excitait, sa voix lui donnait envie de lui sauter dessus et d’enlever tout ce qu’elle avait mis si longtemps à choisir.

Il se retourna, elle attendit en souriant de voir comme il réagirait, elle fut un peu déçue par son « Salut », mais en voyant la manière dont il la regardait, elle sut ce qu’il pensait vraiment et se fichait pas mal qu’il le dise ou pas, il y avait dans ses yeux tout ce qu’elle voulait savoir, il l’aimait encore et c’était tout ce qui importait, même si elle n’avait jamais eut de doute à ce sujet. Elle avança et se colla à lui avant de déposer un doux baiser sur ses lèvres, puis murmura :

« Tu m’as manqué… Mais c’est pas grave, je sais que tu avais à faire, et le plus important c’est que maintenant, tu est là. »

Elle passa ses bras autour de lui et le regarda quelques instants dans les yeux avec ce même sourire espiègle qu’elle avait depuis le début, puis elle prit une expression plus sérieuse avant de dire avec tendresse :

« Je t’aime bébé »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan McGee
The Chosen One
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 37
Emploi : Président de MC



Anarchy On Me
Titre: Président de Sam Cro
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   Jeu 17 Mar - 19:06

Au fond, Duncan savait que Kim serait assez compréhensive et qu’elle ne lui en voudrait pas trop pour ce petit temps qu’il lui avait consacré ces dernières semaines. D’une part parce qu’il pensait avoir bien cernée sa femme, mais surtout parce que durant cette période, chaque jour ou presque le lui avait prouvé même lorsqu’ils ne se voyaient pas du tout. Kim était toujours pleine d’attentions, visibles ou non, mais qui ne lui échappaient en général pas et lui faisaient un bien certain dans la tension des problèmes que rencontrait le club. Tout un tas de petites choses qui lui confirmaient bien qu’elle était LA femme qu’il lui fallait et qu’il tenait à Kim… Plus que cela… Qu’il avait besoin d’elle. Si le Son était encore loin de mettre des mots sur tous ces sentiments, il en était désormais plus que convaincu et c’était bien clair dans son esprit. Qui sait, peut-être le ferait-il enfin ce soir, même si là encore il savait que Kim connaissait ses sentiments pour elle et que si des paroles étaient touchantes, ses gestes étaient déjà assez parlants.

Pour autant, Duncan lui, n’était pas en paix avec sa conscience et ne le serait vraiment qu’après des mots ou des gestes de la jeune femme qui lui confirmeraient définitivement qu’elle ne lui en voulait pas. Le président comptait de toute façon bien se rattraper et lui offrir une belle soirée puis une belle nuit à ses côtés. Rien de très exceptionnel à priori mais simplement se concentrer sur eux et rien d’autre… Il avait envie de parler d’elle, il avait même presque envie de parler de lui mais surtout pas des Sons ou des merdes qui étaient arrivées à Charming ces derniers temps. En arrivant, Duncan ne savait donc pas trop à quoi s’attendre si ce n’est qu’il se douter que sa femme serait mise en valeur et en beauté comme elle en avait l’habitude lorsqu’ils sortaient. Encore plus superbe et attirante qu’elle ne l’était en temps normal, si si c’était possible… L’homme était pourtant loin de cette préoccupation lorsqu’il passa la porte et d’ailleurs le verre de scotch qu’il partit se chercher, comme pour se donner un coup de fouet le révéla bien.

Persuadé que Kim se trouvait à l’étage et était probablement encore en train de se préparer, il se lança dans un monologue aux pieds des escaliers qui resta sans réponse et somme toute logiquement lorsqu’il s’aperçu que la jeune femme se trouvait derrière lui et qu’il s’était adressé à un fantôme… Bien. Là, il venait de passer pour un idiot et ces premiers mots confus s’en ressentirent cruellement. Et puis, la tenue que Kim portait n’était pas faite pour arranger les choses. Woaw… Se pouvait-il qu’on puisse redécouvrir le charme à un degré chaque fois plus fort pour une femme à qui on avait déjà fait l’amour des dizaines et des dizaines de fois et dont on avait parcouru le corps sous ces moindres coutures ? Manifestement oui… Le président était complètement acquis et subjugué par cette robe noir fendue et un peu plus lorsque Kim s’approcha de lui avec ce petit sourire angélique qui l’illuminait et vint déposer un doux baiser sur ces lèvres. Premier réconfort, avant ses mots lui disant qu’elle ne en voulait pas le moins du monde.

Soulagé, Duncan répondit à sa tendre étreinte et l’enlaça doucement autour de ses robustes bras pour les croiser et les poser délicatement dans son dos. Un « Je t’aime » prononcé auquel le Son répondit dans un premier temps par un fin sourire et un doux regard plongé dans celui de son officielle puis par un tendre baiser un peu plus long que le précédent puis il se détacha légèrement d’elle tout en prenant l’une de ses mains dans la sienne. L’homme la guida alors doucement à se lever au dessus de sa tête et l’incita à tourner lentement sur elle-même face à lui pour mieux la détailler du regard dans cette magnifique robe qui l’enveloppait sous toutes ces dimensions. A ce moment là c’était certain… Le dessert allait être long, très long à venir…

« Tu es splendide bébé… » lui glissa-t-il doucement une fois revenue face à elle sans lâcher sa main de la sienne. « Tu m’as manquée aussi… » ajouta l’homme en venir déposer un long baiser sur son front.

Duncan porta le verre qu’il tenait de son autre main à ses lèvres pour le terminer d’une traite avant de l’attirer de l’autre avec lui jusqu’au salon pour le reposer sur la table. Le Son ne lui avait volontairement pas dit dans quel restaurant il voulait l’emmener pour lui faire la surprise mais était resté là-aussi simple. Un petit établissement de Charming, le meilleur de la ville de réputation et dans lequel ils n’avaient encore jamais été. C’était l’occasion idéale… Un restau assez personnel et propice à un dîner romantique, loin d’une grande foule où ils ne pourraient pas s’entendre parler.

« Tu es prête ? On a pas beaucoup de route à faire, on a notre temps remarque. J’espère que l’endroit où j’ai réservé te plaira… » lui demanda-t-il avant de se retourner à nouveau face à elle avec un sourire amusé et complice à la fois. « Bon d’accord… Pas sûr que ce soit aussi bon que tes petits plats mais ça a l’air plutôt sympa… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Town
Proud, Strong and Free Mind
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 35
Emploi : Secouriste



Anarchy On Me
Titre: Princess Of Charming ^^
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   Ven 18 Mar - 20:10

Kim n’était certainement pas avec le président de Samcro pour lui mettre des bâtons dans les roues et l’empêcher de s’occuper de son club, ou lui faire des crises parce qu’il ne s’occupait pas assez d’elle. Évidement, s’il n’avait rien eut à faire au garage et qu’il l’avait tout de même délaissée, elle se serait posé des question sur ses sentiments et sur ce qu’il faisait, mais là, la situation était assez compliquée pour qu’elle n’en rajoute pas une couche en jouant les casse couilles, et même s’il elle n’était pas toujours facile à vivre, ce genre de caprice de diva, c’était pas son truc, elle trouvait ça ridicule de chercher à enfermer un homme, comme si être en couple signifiait que tout le reste devait disparaître. Elle avait un taf, parfois difficile, qui lui prenait du temps et même certaines nuits, il l’acceptait, alors elle acceptait que son boulot soit en ce moment plus prenant que d’habitude et qu’il y consacre beaucoup de temps tant que ça ne s’éternisait pas trop.
Alors pas de raison de ne pas être compréhensive tant qu’elle savait qu’il pensait à elle de temps en temps, et cette soirée en était la preuve, la preuve que malgré toute les merdes qui arrivaient en ce moment, il pensait à elle et avait envie d’être avec elle, et ce malgré le fait qu’elle ait pris un peu de poids depuis leur rencontre. Soit il n’avait pas remarqué, soit il s’en fichait, mais depuis quelques semaines elle avait faim, tellement faim, tout le temps, elle n’arrivait plus à fumer, l’odeur la dégoutait et ses seins avaient un peu grossit, ses fesses aussi, et elle était parfois un peu malade le matin. Vous avez deviné ? Oui mais pas elle, elle prenait la pilule et ne l’avait pas oublié, elle n’y pensait donc même pas une seconde…

Bref, elle se retrouva rapidement dans ses bras, et là, elle était bien et ne pensait plus à rien à part à ce qu’elle partageait depuis maintenant un peu plus d’un mois avec lui. Elle ferma les yeux et posa un instant sa tête contre le torse de son homme, écoutant les battements de son cœur et sentant sa chaleur, elle le serra un peu plus fort, après quoi elle leva la tête pour parler. Leur baiser se prolongea un peu, lèvres jointes avec douceur et tendresse comme il savait si bien le faire, ça lui donnait chaud, elle ferma les yeux pour mieux apprécier le gout de sa bouche. C’est alors que Duncan se détacha d’elle et tenant sa main au dessus de sa tête, il la fit tourner sur elle même, ce qu’elle fit avec plaisir et amusement avant de revenir face à lui avec un petit sourire coquin. Il fallait dire qu’il n’était pas mal non plus, c’était la première fois qu’elle le voyait ainsi habillé et elle appréciait autant l’effort que la tenue, la chemise et le pantalon noir mettaient en valeur sa musculature, quand aux manches retroussées qui laissaient apparaître ses tatouages elle trouvait que ça lui allait très bien d’être à la fois classe et détendu.

« Merci mon amour. »

Répondit-elle au compliment de Duncan avec un petit sourire, contente que la robe fasse autant d’effet à son homme. Elle ne s’était donc pas trompée de tenue, et les regards du président en disaient long sur ses envies, et, rien que de le voir ainsi attisait le désir en elle sans compter sa puissante main qui tenait la sienne.

« Toi aussi, t’es beau, j’adore… Tu sais que ça te va bien le pantalon à pince ? »

Dit elle après une petite pause en observant son homme sous toutes les coutures, en en faisant le tour et en se mordant la lèvre devant la mise en valeur de sa chute de rein d’un sexy, OMG d’un sexy ! Elle ferma les yeux quand il l’embrassa sur le front, elle adorait quand il faisait ça, c’était si doux, si affectueux. Elle se savait privilégiée de l’avoir à elle et de cette manière, elle savait qu’il n’était pas comme ça avec tout le monde, mais le trafiquant d’arme qu’il était devenait tout naturellement l’homme le plus tendresse de la terre lorsqu’il était avec elle, et ça, elle appréciait énormément, il savait la rendre heureuse, et elle faisait tout pour le rendre heureux lui aussi.

Kim suivit son homme dans le salon d’une démarche féline et assurée malgré des talons de dix bons centimètres, elle était habituée à vrai dire, pas tellement aux robes mais aux chaussures oui. Lorsqu’elle avançait, les pans de sa robe voletaient légèrement et sa jambe droite sortait par la fente avec grâce. Elle sourit lorsqu’il lui demanda si elle était prête et souleva un sourcil comme pour dire à ton avis, ça paressait évidement nan ? Mais elle savait qu’il lui avait posé la question plus pour la forme. Quand à ses espoirs sur le fait qu’elle apprécie l’endroit où ils allaient, elle était persuadée que ça serait le cas, et même si il n’y avait rien à manger elle était contente d’être avec lui, tout simplement, et contente qu’il apprécie les efforts vestimentaires qu’elle avait fait et autant de les avoir fait pour lui. Ainsi elle acquiesça de la tête avec un sourire bien que Duncan ne la regarde pas, elle enchaina sur une véritable réponse :

« Je suis prête, on peut y aller quand tu veux… »

Elle ignorait l’heure à laquelle ils devaient y être, mais s’ils avaient vraiment le temps, pourquoi ne pas en profiter, cela dit elle avait aussi envie d’attendre et de faire monter la température pendant le diner, mais putain qu’il était beau, qu’il lui avait manqué, qu’elle avait envie de lui, et être sexy l’excitait encore plus, et ce pantalon à pince qui mettait en valeur le petit cul de son homme, elle en bavait d’avance et pas à cause du menu du restaurant ! D’ailleurs Duncan se retourna pour en parler, du coup elle dut arrêter de fixer ses fesses et remonter un peu la tête, mais la question n’est pas là, ce qu’il venait de dire, lui fit très plaisir, c’était adorable même si elle était certaine que le restaurant serait meilleur, elle n’était pas chef tout de même ! Bref ils verraient bien, et vu la tenue de la belle, il y avait peu de chance quoi qu’ils mangent que le président la largue pour le chef du resto. Elle afficha en réponse à la remarque du président un large sourire et répondit sur un ton amusé :

« Mes petits plats ont un ingrédient secret qui ne peut pas être utilisé en restauration : l’amour et aussi plein de beurre… »

Fit-elle avec un petit clin d’œil avant de dégager doucement sa main de la sienne et d’aller dans l’entrée avec cette même démarche sexy pour enfiler son gilet…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan McGee
The Chosen One
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 37
Emploi : Président de MC



Anarchy On Me
Titre: Président de Sam Cro
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   Sam 2 Avr - 12:43

Un moment que Duncan aurait dû avoir cette idée de dîner ou tout au moins de sortie avec Kim. Le président s’en voulait presque de n’avoir pas avoir pris cette initiative et ce temps plus tôt même s’il savait qu’il n’avait pas eu le choix avec les récents problèmes qu’avaient traversés le club. Il avait fallu que Bobby ne vienne lui secouer un peu les puces pour qu’il réalise et se décide finalement à appeler la jeune Town, et au fond, c’était presque normal étant donné l’esprit familial qui régnait dans le MC. Pas qu’il s’inquiétait pour elle, au contraire. Duncan la savait assez occupée avec son boulot à l’hôpital, mais il devait bien avouer qu’elle lui manquait. Peut-être qu’il aurait dû au fond puisqu’il lui semblait qu’elle avait pris un peu de hanches depuis la dernière fois... Le Son évita toutefois soigneusement de lui faire la remarque… Cela aurait été malvenu après ce temps sans la voir et en vue d’une soirée où ils se retrouvaient enfin. De toute façon, Kim avait encore de la marge avant de s’inquiéter tant elle était fine et d’ailleurs, un ou deux kilos de plus dans les fesses ne seraient pas pour déplaire à son homme…

Duncan préféra donc la complimenter sur sa beauté et sa superbe tenue du soir avant de lui confier qu’elle lui avait manqué à lui aussi. L’homme resta cependant sceptique sur les compliments de Kim et son avis sur le pantalon à pince qu’il portait, baissant la tête pour se regarder avec un air pas convaincu avant de la relever avec un fin sourire pour sa femme. « Ouai… Bah prends-en pas trop l’habitude… » lui glissa-t-il sur un ton complice avant de terminer son verre et d’emmener la jeune femme vers la salon pour le reposer. Le président avait réservé et ils avaient donc tout leur temps mais commençait à ressentir une certaine faim, sans compter qu’il ne comptait surtout pas patienter des heures avant d’arriver au dessert… Kim était prête, et lui aussi. Aussi après avoir sourit, amusé, à son petit secret de cuisine, Duncan la suivit dans l’entrée où la jeune femme se couvrit d’un gilet avant qu’il n’ouvre la porte pour la laisser sortir la première. Refermant celle-ci avec ses clefs, il la rejoint à l’extérieur et avança vers sa Fat Boy.

« Heureusement qu’elle est fendue cette robe… » dit-il avec un nouveau sourire amusé au moment d’enjamber la cylindrée pour s’installer dessus. Le Son prit le casque posé sur son guidon et le tendit à Kim derrière lui. Un moment également qu’il n’avait pas fait un peu de route ensemble dans une balade à moto, et ça aussi, l’homme devait bien admettre que cela lui avait manqué. Attendant qu’elle soit correctement assise et collée à lui, il redressa ensuite la harley et retira la béquille pour démarrer le moteur et quitter le quartier en direction du centre de Charming où se trouvait le fameux restaurant. N’étant pas très loin et le Son n’ayant de toute façon pas une conduite des plus souples, ils arrivèrent après dix minutes devant l’entrée de l’établissement où Duncan s’arrêta et coupa le moteur. L’homme laissa Kim descendre avant de chevaucher à son tour la fat boy pour prendre la main de la jeune femme dans la sienne et marcher jusqu’à la porte qu’il lui ouvrit en bon gentleman d’un soir.

Le restaurant était assez vide mais classe au premier abord. Duncan ne manqua pas d’observer d’éventuels indices de satisfaction ou de déception sur le visage de sa femme en avançant dans l’entrée où un serveur vint très vite à leur rencontre pour les accueillir.

« Monsieur et madame McGee ? » leur demanda-t-il.
« Euh… »

Duncan resta silencieux et quelque peu confus... Il avait bien réservé au nom de McGee mais… Ils avaient vraiment l’air « mariés » ? A moins qu’il ne s’agisse d’un type néoconservateur qui ne concevait pas une sortie entre un homme et une femme sans qu’ils puissent être mariés… Le président adressa un regard presque interrogatif à Kim, comme s’il cherchait quoi répondre ou espérait qu’elle ne le fasse à sa place, avant d’adresser un simple hochement de tête positif au serveur. Ce dernier les conduit ensuite vers une table pour deux où Duncan aida la jeune femme à s’installer en lui tirant la chaise avant de prendre enfin place face à elle. Le Son parcouru brièvement la salle et ce qui les entourait du regard avant de le reporter sur Kim devant lui en prenant la carte des apéritifs.

« " Monsieur et Madame McGee " hein… Hum… » glissa-t-il l’air de rien en ouvrant la carte pour cacher le petit sourire qui se dessinait sur ses lèvres derrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Town
Proud, Strong and Free Mind
avatar

Messages : 1383
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 35
Emploi : Secouriste



Anarchy On Me
Titre: Princess Of Charming ^^
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   Mer 6 Avr - 14:53

Elle n’avait pas besoin que son chéri l’invite au restaurant pour lui prouver qu’il l’aimait, mais elle était heureuse quand même, ne serait-ce que parce que les sorties en amoureux étaient rares et toujours agréable de pouvoir discuter un peu et être tranquille, juste tous les deux, habillés en attendant le désert, une fois n’est pas coutume. Et puis elle était fière de lui, de sortir avec lui autant que de l’homme qu’il était, alors si elle pouvait se pavaner un peu en ville avec lui, c’était assez jouissif et elle doutait qu’il ait invité beaucoup de poules au restaurant. « Oh c’est dommage, t’es tellement beau comme ça… » Répondit-elle avec un regard de supplication. A vrai dire elle s’en fichait, de toute façon la seule tenue qu’elle voulait le voir porter était celle d’Adam, mais il était tellement sexy comme ça, c’était plaisant de le voir ainsi agréable de savoir qu’il avait fait un effort vestimentaire pour elle, et ils formaient probablement le plus beau couple de Californie du nord. Elle lui lança un regard coquin avant d’ajouter sur un ton langoureux en se collant à lui et en déposant un baiser sur ses lèvres. « Tu m’excite encore plus que d’habitude. » C’était vrai, mais était-ce seulement possible qu’il l’excite plus que d’habitude ? N’était-ce pas dangereux pour sa santé ? Il l’excitait déjà tellement en jean et t-shirt… Et en plus ils allaient au restaurant en moto, et être assise derrière lui la faisait littéralement mouiller.

« Ouaip… C’est sûr que les robes sur la moto c’est pas top… »
Elle sourit et relava la robe en enroulant le pan atour de ses fesses et du haut de ses jambes avant de s’installer derrière son homme en tenant sa robe d’une main et en prenant appui avec l’autre sur l’épaule de Duncan. Quand elle fut assise, elle prit le casque que lui tendait Duncan et le mit après lui avoir fait remarquer, qu’elle en avait un à elle. Bon effectivement elle avait oublié de le prendre, mais bon, était-ce nécessaire qu’il lui en apporte un pour autant ? Il allait devoir s’habituer à avoir une femme bikeuse elle-même, mais on c’était gentil, mignon même. Peu importe, elle se colla à lui et passa les bras autour de son buste en essayant de prendre appui sur le réservoir pour ne pas le pousser en avant lors des freinages, même si elle avait de la marge avant de l’écraser. Elle n’avait pas le choix avec lui, elle avait intérêt à s’accrocher, mais elle aimait ça à vrai dire, elle conduisait elle-même de la même manière.

Ils arrivèrent rapidement, centre ville de Charming, à vrai dire, elle était heureuse de na pas sortir de « sa » ville, avec les derniers événements Oakland la faisait flippé, Sid y travaillait et elle n’aimait pas ça du tout. Elle descendit quand Duncan s’arrêta en prenant garde de tenir le pan de sa robe toujours enroulé autour d’elle histoire que les quelques passant ne voient pas tout, puis elle le laissa tomber et arrangea le tout pour que la robe longue fende ait de nouveau une forme de robe longue fendue. Elle serra les doigts sur la main de Duncan et le suivit jusqu’à la porte qu’elle passa en premier. Putain ! Pour un resto d’une ville moyenne, il était vachement classe, elle ne faisait presque pas tache avec sa robe hors de prix, elle ouvrit de grand yeux et un grand sourire s’afficha sur son visage, aussi loin qu’elle se souvienne elle n’avait jamais eut l’occasion de manger dans un tel restaurant, elle était agréablement surprise, même si c’était surtout ce qu’elle allait manger qu’il l’intéressait, elle ne pensait pas qu’il existe un tel endroit à Charming, maintenant qu’elle savait, Duncan n’avait plus d’excuse... Par contre vu le monde, ils ne devaient pas faire fortune.

Quand le serveur leur demanda qui ils étaient, elle regarda Duncan attendant qu’il réponde, mais il ne semblait pas décidé à dire oui… elle le fit donc à sa place. « Oui, s’il vous plait. » Elle se marra intérieurement devant la confusion de son homme, Monsieur et Madame McGee, elle sourit en baissant la tête pendant que le pingouin les conduisait à leur table. Ils avaient l’air mariés ? Elle regarda sa main gauche, non ils ne l’étaient pas, mais c’était marrant d’entendre ça en tout cas, et elle ça ne la gênait pas le moins du monde. Ainsi quant Duncan lui fit la remarque, elle haussa les épaules avec un petit sourire. Elle n’était pas presse de se marier avec lui, la situation actuelle lui convenait et elle n’était pas du genre à se marier au bout de 6 mois de relation aussi parfaite soit elle, mais ça c’était parce qu’elle ignorait encore son état !

Ah la la la la… La carte… Kim était gourmande, très gourmande et quand elle allait au restaurant, elle avait un mal fou à choisir, elle voulait tout gouter et si elle avait eut un estomac assez grand elle l’aurait fait… Mais hélas il fallait choisir, elle se plongea donc dans la lecture des plats dont les noms étaient digne d’un restaurant gastronomique, c'est-à-dire tous plus confus les uns que les autres. Elle repensa à ce « Madame McGee », Kim McGee, elle souriait et glissa sa main sur la table jusqu’à trouver celle de Duncan. Puis elle baissa la carte derrière laquelle elle était cachée pour demander d'un air détaché : « On prend du vin ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Romantic Dinner (Duncan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Romantic Dinner (Duncan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: 
CITY OFF BLOOD
 :: Softail Deluxe Place
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit