Partagez | 
 

 Oh shit ... [ Tara ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité






MessageSujet: Oh shit ... [ Tara ]   Jeu 20 Jan - 21:31

HS: Dsl j'sais pas faire de belle presentation ... Honte à moi x)


Doux début de journée. Le soleil c'est lever il y à quelques heures déjà sur Charming. Cette petite ville tranquille s'éveille peu à peu. Les commerces ouvrent petit à petit, quelques jogger habituel sorte de chez eux pour un footing matinal avec le gentil toutou avec sa laisse. Bref trois fois rien d'inhabituel pour cette petite bourgade de Californie. Comme quasiment tout les matins, Filip Telford aka Chibs se réveille au Club House des SoA. Réveil assez difficile tout de même. Chibs se lève. Direction la salle de bain comme d'habitude. Le soleil qui l'aveugle lui fais instinctivement mettre ses lunettes de soleil. Putain de soleil ! Après s'être débarbouiller un peu le visage Chibs observe longuement son reflet dans le miroir. Cette cicatrice … cette putain de cicatrice. C'est pas l'envie qui lui manque de mettre une balle dans la tête de Jimmy O'! Ouais une balle entre les deux yeux en regardant le visage de Chibs. Putain d'irlandais ! Chibs frappe dans le miroir avec violence. Que faire aujourd'hui? Les réparations au garage ? Nan pas ce matin, pas vraiment envie d'avoir les mains dans le moteur d'une bourgeoise pour simplement lui rebrancher deux tuyaux. Chibs commence donc à s'habiller, jeans,T shirt,sweat et blouson SoA. Bref Chibs sort de ses « quartiers » et se dirige instinctivement vers la cour. Au passage il rencontre un ou deux membres. La question à ne pas poser ce matin « Bah tu viens pas bosser ? » Question conne … réponse immédiate. Chibs s'arrête,tourne la tête et le regarde par dessus ses lunettes avant de lancer un glacial « Ta gueule et retourne à ton poste » peut être froid mais direct. Bref Chibs monte sur sa bécane qu'il démarre aussitôt et s'élance à toute allure vers la rue en croisant la voiture de Gemma de très près. Bref, cheveux au vent,moteur sourd et gras. La harley s'entend. Chibs roule dans les rues de Charming qui se peuple petit à petit entre les personnes qui s'en vont vers Okland pour leur boulot ou ceux qui comme lui font leur promenade. Quel endroit ? Aucune idée pour le moment il rouler simplement dans les rues de Charming pour trouver quelque chose à faire et surtout quelque part ou manger un vrai truc. Pas comme ses merdes surgelées qu'on trouve dans le congélateur du club. Il aperçoit un Diner. Parfait! Il s'arrête pile sur le parking entre les voitures. Il reste assit sur sa moto un moment à observer aux alentours les voitures qui passent et les personnes à l'intérieur. Finalement il décide de descendre de sa bécane et se dirige vers l'entrée. Une voiture l'intrigue, en effet il s'agit de celle de Doc'...enfin de Tara. Il s'arrête un instant et monte les marches pour accéder à la porte. Il entre dedans. Une grande salle rectangulaire avec un grand comptoir. On aperçoit à travers les portes qui mènent à la cuisine le chef et son apprenti se dépatouiller avec les commandes. Les tables alignes une par une contre les fenêtres sont plus ou moins prises. Il observe longuement et voir Tara seul. Il s'avance donc vers elle. Les regards se tournent vers lui mais se baisse aussitôt dès que les personnes aperçoivent l'emblème des Sons Of Anarchy. Surement des routiers de passage en ville. M'enfin , Chibs s'approche de la table de Tara qui semble pensive et s'assoit sur le banc face à d'elle de l'autre coté de le table.

Salut Doc' … J'vous ai fais peur ?

Il l'observe quelques instant

- S'avez pas que c'est dangereux en ce moment pour toute personne ayant des relations plus ou moins proche avec SAMCRO ? Enfin j'veux dire … c'est pas prudent de sortir sans un prospect avec vous quoi … fin bref
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Sam 22 Jan - 16:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chibs and Tara







Ce matin fut banal en somme. Enfin, Tara l’avait cru. Au moment de se lever, elle reçut un coup de fil. Pas n’importe lequel! C’était l’agent Kohn de l’ATF. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas eu de nouvelles de lui et t’en mieux, elle était fin heureuse. Elle détestait ce monstre au plus profond d’elle-même. A l’époque, elle travaillait à l’hôpital de Chicago. Elle avait rencontré Josh qu’elle aimait beaucoup. Ce type semblait avenant et élégant au premier abord. Cela dit, il s’était révélé assez dérangé et violent. La brune fut enceinte de lui, elle n’en parla pas et elle avorta six semaines après. Elle avait alors demandé une injonction contre Kohn et elle l’avait fui. Toujours est-il, il l’appela en ce matin ensoleillé. Ce dernier s’assombrit pour le doc. En entendant la voix de l‘agent, elle eut des frissons. Pourquoi faisait-il cela? N’est-il pas passait à autre chose? Apparemment non car il lui avoua avoir fait des pieds et des mains pour la retrouver ou pour obtenir son numéro tout du moins. Il fallait vraiment tenir à la revoir pour faire cela?! Elle raccrocha, elle était perturbée par cet appel. Elle se prépara pour aller bosser, mais rien à faire, elle resta paralysée devant le miroir. Le regard vide, elle se contenta de se retenir de briser cet accessoire. Une fois prête, elle roula sans penser à la route. Elle alla dans la direction opposée. Elle pensait trop pour regarder devant elle. Elle atterrit prés d’un Dinner où elle entra pour commander un café. Elle appela vite fait St. Thomas pour dire qu’elle serait en retard, donc que son opération prévue pour dix heures serait à décaler. Puis, elle se replongea dans ses pensées, elle se remémorait le passé que ce coup de téléphone lui jeta à la figure. Elle regardait en l’air. Elle ne prêta pas attention aux différents clients qui se trouvèrent être de simples routiers baraqués. Soudain, Chibs, un des membres des Sons Of Anarchy, s’assit en face d’elle. Ses pensées se stoppèrent nettes. Elle sursauta légèrement. Elle le fixa tout sourire.

- Bonjour, non du tout. Plaisanta le médecin.

Elle écouta attentivement son interlocuteur. Ses dires la firent sourire. « Pourquoi en ce moment », pensa-t-elle. L’homme était vêtu comme de coutume avec le blouson portant l’emblème de SAMCRO. Tous les sons possédaient ce look: si marginal en somme. Chibs avait toujours une cicatrice très intrigante sur le visage mais lui demander comment elle avait été faite serait trop déplacé. Tara ne connaissait pas parfaitement le biker.


- Pourquoi en ce moment, Chibs? Sa nature inquisitrice reprit le dessus.

Tara savait que si un jour elle se faisait agresser, elle ne serait pas en capacité totale de se défendre, tout dépend de l’adversaire. Mais, elle était trop indépendante pour demander de l’aide. Sauf que si Kohn revenait, elle aurait sûrement besoin de quelqu’un comme Jax… .



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 


Dernière édition par Tara Knowles le Dim 23 Jan - 18:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Sam 22 Jan - 17:32

Chibs sourit à la jeune femme et ôtât ses lunettes de soleil. C'est marrant il fais plus clair tout à coup ! Il les posa en face de lui et la serveuse vint le voir pour prendre sa commande. Hm hm si il était là c'était au départ pour prendre un vrai petit déjeuner! Il sourit à la serveuse et refusa poliment la carte. C'est peu être un Sons mais c'est pas une raison pour envoyer chier tout le monde non ? Quoi qu'il en soit, Chibs commanda un « Café noir et des cookies pour moi et mon ami » Bah quoi ? Un biker ça à pas le droit d'aimer les cookies avec du café? Nan mais c'est le matin ! Il sourit a Tara en l'écoutant poser sa question « Pourquoi en ce moment? » il se passa la main dans sa barbe et réfléchit un instant. Comment le tourner sans effrayer doc ? Hmmm elle doit sans doute en savoir un petit peu. Chibs lui sourit en s'appuyant sur la table et parlant à une voix un peu plus basse

-Disont qu'on à eu quelques problèmes avec les Mayans … Z'avez surement entendu parler de ses petits soucis. M'enfin mon but c'est pas de vous effrayer doc'! Ça m'étonne simplement

Il la fixa un petit moment. Jackie Boy lui en avait t'il parler ou alors elle venais de l'apprendre. Chibs en doutais en tout cas. Mais bon Chibs n'est pas devin... La seul chose à faire c'est espérer de ne pas l'avoir effrayer. La serveuse revint avec son café bouillant et une petite assiette avec des cookies. Chibs sorti son portefeuille et il paya les cafés et les cookies. Les cafés? Ouaip celui de Tara aussi. Pourquoi ? Bah parce que ! La serveuse parti et Chibs se retourna à nouveau vers Tara. Il lui sourit et lui tendit l'assiette

-Tenez Doc' c'est ma médecine à moi pour oublier un peu les soucis pendant quelques minutes Il lui sourit avant d'ajouter Ouais bon ya mieux … Largement mieux j'avoue … Bon ok ca reste entre nous hein doc'? J'adore manger des cookies frais avec mon café … J'vous fais confiance

Chibs se mit à rire … Bon c'était peut être lourd comme humour, Ou pas ! Il pris sa tasse bouillante entre ses mains et resta quelques instants. Il perdit ses pensées dans le café noir. Et si un jour il prendrais un petit déjeuner semblable avec sa fille et sa femme ? Avec sa petite fille qui énumèrerais sa liste de chose urgente à faire dans la journée comme laver le chien ou alors faire une sieste sous un arbre toujours avec un chien à ses cotés. Il reprit ses esprits et sourit à Tara avant de boire une grosse gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Dim 23 Jan - 0:33

L’ambiance était calme, rien en vue donc les remarques de Chibs la surprirent. Tout semblait paisible, en tout cas dans ce Dinner, mise à part les routiers qui criaient et parlaient très fort. La brune lui rendit son sourire. Celui-ci ôta ses lunettes de soleil qu‘il mettait assez souvent, tout du moins Tara le voyait beaucoup avec. Soudain, il paraissait plus accessible car cet accessoire supposait une barrière, impossible d’apercevoir son regard ce qui l’avantageait peut-être lui mais pas ces présumés interlocuteurs. Quand la serveuse vint, cette clampine pas capable de se montrer aimable pour un sou, Chibs passa commande tout en refusant la carte. C’est comme s’il avait l’habitude de venir dans cet endroit. Enfin, ce n’était qu’une supposition. Il prit un café, et des cookies. C’était spéciale comme petit déj‘! Il utilisa le mot « ami » pour évoquer le doc, elle fut touchée. Elle l’appréciait, il était fort sympathique et il parlait plus que les autres ce qui était très chaleureux de sa part. Tara aimait discuter avec lui à cet instant. Elle fut à la fois surprise et reconnaissante de l’attention portée par son voisin de table. Ses pensées se disloquèrent et son attention se porta essentiellement sur le biker qui par sa posture la capta. Il s’appuya sur la table et répondit à sa remarque à voix basse. Il avoua les problèmes du club avec les Mayans, pas si nouveau et dramatique en somme. La venue de Jax à l’hôpital, accompagnée de Tig qui avait subi une l’opération le même soir n’était donc pas si anodine que ça… .

- Oui, j’ai cru comprendre. Vous ne me faites pas peur, vous avez raison d’en parler! Elle sourit. On ne sait jamais, mais personnellement je ne pense pas être en danger, Chibs. Le club oui mais pas les habitants de Charming car ça ne marche pas comme ça. Depuis quand les gangs déclareraient la guerre au peuple pour atteindre l’autre camp? Ça pourrait exister, seulement pas dans cette ville. Donc, pas besoin de prospect. Ne prenez pas mal ce que je vous dis. Puis regardez, l’ambiance ici est calme, pas de peur à avoir.

En vérité, Tara ne tolérait pas toute cette violence entre clubs, leur façon d’agir en général. Mais, elle ne se faisait pas de soucis pour la ville car les Sons en était les protecteurs, avec eux dans les parages les habitants étaient en sécurité. La serveuse que Tara n’aimait pas au premier abord revint et l’homme paya les deux cafés. Le médecin était gênée. Il était si généreux, elle l’avait toujours pensé. Elle sourit chaleureusement pour ce geste. Il lui sourit et lui tendit l'assiette de cookies.

- Merci beaucoup Chibs, je vous revaudrait ça. Je ne sais pas quoi dire… . C’est très gentil. La prochaine fois, c’est moi qui paye. En tout cas, ça fait plaisir d’en apprendre plus sur vous. Elle prit un cookie histoire de ne pas le vexer. Chacun sa méthode, la vôtre est original et pas mal j’avoue. Elle sourit. Promis, je garde le secret. Y’a pas de honte, c’est assez chou. Vous pouvais avoir confiance.

Elle rit à son tour. Tara remarqua que Chibs saignait de la main droite. Pourquoi? Elle but une petite gorgée de son café avant de dire:

- Vous devriez passer ça à l'eau, elle désigna la blessure. Vous vous êtes fait ça comment? Elle se permit de poser la question au biker.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Dim 23 Jan - 11:44

Il l'écoutât parler. Effectivement la population de Charming, en théorie ne risque rien. Mais les personnes étant très proche des sons peut être. Enfin il ne l'espère pas. Il ne voudrais vraiment pas ce cas de figure ! Les vieilles « habitudes » peuvent malheureusement changer. Mais vraiment il n'espère pas que des Mayans s'en prennent aux habitants de Charming. C'est vrai que tout est calme pour le moment. A part les quelques routiers bruyants qui font leurs blagues vaseuses entre eux. Il fixât un instant par la fenêtre. Le soleil montant de plus en plus haut dans le ciel de Charming. Qui aurais crut que cette petite ville comporte autant d'habitant? Enfin plutôt une activité aussi importante à cette heure là. Les voitures vont et viennent comme les piétons. Dans une quart d'heure l'euphorie seras terminé. Il recentra sont attention sur Tara après quelques secondes d'absences et lui répondit

-Vous n'êtes peut être pas en danger mais je me poser la question. C'est tout aussi simple. J'ai crut car vous avez quelques rapports assez proche avec Jackie Boy. Moi le prendre mal ? Non non c'est pas comme ça que je le prend. Fin bon évitons ce sujet non ?

Il lui sourit un instant avant de boire un peu de café. Elle le remerciât. Mais de quoi? C'est peut être un « hors la lois» mais c'est pas une raison pour manger devant une personne sans lui offrir quelque chose. Chou ? Comment ça Chou ? C'est pas chou c'est … c'est … C'est juste des cookies. Normalement un secret comme celui là dans les mains d'un docteur c'est normal qu'il soit bien gardé.

-De rien doc' Il lui sourit avant d'ajouter Secret professionnel on va dire ? Normalement c'est pas le secret le plus lourd à garder

Il rit un peu et Tara lui posât une question sur sa main qui saigner. Ah bon sa main droite saigne? Chibs regardât sa main. Il fit le tour de son poignet avec son autre main et articulât les doigts. Il n'avait même pas senti le sang sur ses phalanges. Il allait lui dire quoi? Qu'en regardant son reflet dans le miroir et en fixant ses cicatrices il à été pris d'un moment de folie et à frapper dedans. Un moment d'énervement en repensant à Jimmy O'. Une envie soudaine de frapper le mur à cause de ses marques ? Lui mentir et lui dire qu'il s'était blesser en réparant un véhicule ? Elle est pas médecin quand même elle se au courant qu'il ment. Mais si il ne lui répond pas elle pourrais le prendre mal ou l'interpréter de différente façon. Des interprétations plus ou moins bonnes. Il levât les yeux vers elle et lui répondit en toute franchise

-Un coup dans un miroir... Avec rage …

Il la fixât encore quelques instants avant de rebaisser les yeux vers sa main. Il aurais préférer dire que c'est en frappant l'homme qui lui à pris sa femme et sa fille. Doc' n'aime pas vraiment toute cette violence il le sait bien … Mais il s'agit d'une histoire de « vengeance ». Chibs se levât et parti vers les toilettes en lâchant un petit « Excusez moi doc' je revient ». Chibs se dirigeât vers les toilettes et s'y enfermât. Il s'approchât du lavabo et fit couler l'eau. Il passât ses mains sous l'eau glacé en les fixant perdu ailleurs. Il repenser à diverses choses comme sa petite fille et sa femme, le jour ou on lui à infliger ses cicatrices, les différentes personnes qu'il avait battu presque à mort avec ses mains. Non il n'était pas pris de culpabilité ou autre chose. Simplement perdu dans sa tête. Il finit de se nettoyer les mains et parti rejoindre Tara à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Dim 23 Jan - 20:24

Le soleil brillait de plus belle. Le fait que le biker évoqua l’ambiance lui rappela que le calme était chose rare mais il était important de l’appréciait. C’est-ce que Tara fit en cette seconde. Elle savait que les affaires du club était souvent illégales, même pas nettes. Les Sons étaient réglo mais leurs adversaires, pas toujours. Donc, Chibs avait raison de parler des Mayans car les représailles étaient tout à fait possible. Le doc en avait marre de cette violence! Elle n’admettait pas cela, mais elle le supportait. La brune commençait à s’inquiéter même si elle pensait être à l’abris de tout cela. « J'ai cru car vous avez quelques rapports assez proche avec Jackie Boy », qu’est-ce que ça voulait dire? Se montraient-ils trop proches? Ce qui était sûr, c’est que Tara appréciait énormément Jax, l’inverse? Elle n’en savait rien… . Mais Gemma, se mettait toujours en travers de leur chemin. Le doc ne niait pas son attirance pour le blondinet. Malheureusement, leur couple n’était pas encore de mise.

- Votre approche est intéressante… .

Elle sourit, la situation était assez gênante. Elle n’en rajouta pas. Ses histoires ne regardaient personne. Mais l’intention de Chibs était bonne. Il s’inquiétait pour la population, Tara n’allait pas l’en blâmer. Elle rit aux paroles suivante du biker qui possédait un très grand humour.

- C’est-ce à quoi je pensais: secret professionnel! Je ne dirais rien. Elle marqua une pause. Oh si, il est pesant, plaisanta-t-elle. Il peut aller à l’encontre de votre réputation. C’est du dossier que je n’hésiterais pas à exposer en cas de besoin, ajouta-t-elle. Je plaisante, j’ai promis de le garder et je le ferais.

Aucune tension apparente, la détente faisait son apparition. Chibs semblait ailleurs quelques instants. Il lui avoua le pourquoi de cette blessure, il fut très sincère. Tara aimait cette qualité.

- Ah… . Je comprends, parfois c’est pas l’envie qui nous en démange. Mais…. Ça va, vous êtes sûr?

Il observait sa main, comment avait-il pu ne pas s’en apercevoir avant? Pourquoi avait-il fait cela? Tara ne lui posa pas toutes ces questions personnelles qu’elle avait en tête. Il devait ne pas sentir la douleur. Il se leva pour aller rincer sa blessure au toilette tout en s’excusant, la femme sourit pour lui montrer toute sa compréhension. En l’attendant, elle mangea une bouchée de ce cookie qui était extra. Elle repensa à ce monstre de Kohn. Ses pensées obscures furent coupées quand le biker revint.

- Ça va mieux, Chibs?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Mer 26 Jan - 18:04

Il lui sourit après être revenu. Une fois assit il finit son café. Elle lui demandât si il allait mieux. C'est pas quelques gouttes d'eau qui vont vraiment l'apaiser. Mais ne voulant pas se montrer grossier ou méchant envers elle il approuva d'un bref signe de tête. Il fixât une nouvelle fois sa main, cette fois ses phalanges était simplement rouge mais commencer à devenir bleue voir noir. Il soupira légèrement et reposât sa main sur la table. Et levât ensuite les yeux vers le doc. Une de ses questions lui revint en mémoire. « Ça va,vous êtes sûr? ». Ouais ca va … ca va

Oui doc' ne vous inquiétez pas tout vas bien … Tout vas bien

Sa voix se perdit un instant et il repensât au « dossier ». Il imaginer bien doc' sortir à un membre de l'ATF qu'un des Sons Of Anarchy aime manger des cookies au réveil. Il se mit à rire et doc le fixât bizarrement. Elle devais très certainement le prendre pour un dingue. Il pris un cookie et croquât dedans tout en rigolant. Chibs a fixât, elle devais vraiment le prendre pour un cinglé ce qui le faisait marrer d'avantage. Il tentât en vain de lui expliquer son fou rire absurde sous l'œil de routier intrigués. Une fois le calme venu il lui expliquât

Désolé Doc … désolé … mais … c'est tellement étrange que voilà. Il se mit une nouvelle fois à rire et reprit son calme Mais j'imagine bien ses abrutis de l'ATF qui veulent du gros dossier sur les sons et là... Il se mit une nouvelle fois à rire. Elle avait certainement compris puis ajoutât Puis là vous leur balancer que moi , Chibs Telford … J'aime les cookies ! C'est vraiment … Voilà quoi

Il reprit son sérieux, un routier le fixer toujours étrangement. Chibs tournât légèrement pour le fixer , leurs regards se croisèrent un petit moment. Chibs le fixer droit dans les yeux et ajoutât « Ques ce que tu veux l'ahurit ? » Le routier finit par tourner la tête et lui tourner le dos. Chibs sourit. Tous des lâches et des gentils chien chien. Il fixât à nouveau Tara quand soudain quelque chose attira son attention dehors. Deux motards. Il fixât attentivement … DES MAYANS !

Merdee!!!

Les deux Mayans avait capté la moto de Chibs et la fixèrent un instant. Chibs observât les lieux pour s'approprier l'endroit ! Il se baissât et sorti une arme au niveau de sa cheville. Il posât sur la table devant Tara

Je sais que vous n'aimez pas la violence mais là c'est une question de se défendre ! Vous n'aurez surement pas besoin de l'utiliser mais prend là ! Oui il venait de la tutoyer ! Prend ce flingue et utilise le si ta vie est en danger ! Ils t'aurons vu me parler ! En attendant planque là !

Chibs sorti une autre arme de son dos et la cachât a coté de lui sur la banquette. Il fixer Tara dans les yeux

Fais moi confiance doc ! Fais moi confiance !

Il tourna la tête dehors mais les deux n'était plus là. Leurs motos si ! Soudain un grand fracas retentit derrière lui et des mots en mexicain ...
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Sam 29 Jan - 13:28

Le doc lui rendit son sourire. Il la rassura en lui disant qu’il était inutile de s’inquiéter et que tout allait bien. Mais la brune n’était pas rassurée pour autant, les phalanges du biker avaient viré vers une couleur noirâtre, un énorme hématome commençait à se former. Tara n’avait rien sur elle pour le soigner: il aurait fallu de la glace pour apaiser la douleur. Aussi, elle lui aurait préconisé des granules d’Arnica à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe bien-sûr. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Elle lui aurait donner pour indications: "5 granules toutes les 4 heures, puis espacer les prises avec les améliorations sur une période de 1 semaine". Elle le fixa:

- Votre main m’a l’air bien abîmé, vous n’y avez pas été de main morte! Je n’ai rien avec moi pour soigner ça. En rentrant je vous conseillerez de mettre de la glace dessus, il n’est pas trop tard, on peut en mettre à tout moment. Elle marqua une pause. Attendez.

Elle se leva vers le comptoir. Elle demanda à la serveuse si elle pourrait pas lui passer de la glace dans un récipient isotherme comme un sac. La femme s’exécuta sans demander d’explications. Tara revint Chibs.

- Tenez, pour vous. Appuyez sur la blessure. Aussi, pour que le coup guérisse assez vite, je vous passerais des granules d’Arnica. Avec ça, la blessure va vite partir et sans mal. Je vous expliquerais comment ça marche quand je vous les donnerais. Faudra bien respecter les consignes, Chibs.

Après cet épisode, l’homme à la cicatrice se mit à rire tout seul, le médecin le fixa étonnée. Qu’avez-t-il à se marrer comme ça? C’était très bizarre! C’était plaisant de le voir s’amuser comme cela. Mais pour quelle raison? Soudain, il retrouva son calme et il lui expliqua le pourquoi de ce fou rire tout en rigolant entre deux. Elle rit à son tour en ayant compris la raison.

- C’est à en perdre sa virilité, plaisanta-t-elle. C’est un détail assez intéressant et plutôt adorable.

Chibs chauffa un routier. Il l’insulta par-dessus le marché. Mais le doc ne s’interposa pas, rien de grave à l’horizon. Puis, en regardant par la fenêtre, le biker semblait très inquiet et énervé, il laissa échapper un « merde ». Ensuite, il posa une arme sur la table devant Tara. Elle jeta un coup d’œil vers la fenêtre, elle comprit la réaction de Chibs: des Mayans avait fait leur apparition. L’homme lui fit un laïus. Le doc était abasourdi. Elle resta figée. Elle ne savait que dire. Elle acquiesça, prenant l’arme. Elle la planqua comme prévu. Chibs l’avait tutoyé mais elle s’en fichait, l’heure était grave. Tara était bouche-bée. Que faire? Toute cette violence qu’elle ne tolérait pas et qu’elle fuyait la rattrapée à chaque fois. Peut-être que les Mayans n’allaient rien faire? Puis, les routiers autour pourrait sûrement les aider. Trop d’idées en têtes… Elle se sentait de moins en moins bien. Elle ne discuta pas les ordres de Chibs. Il prit une autre arme de son dos pour la planquer à son tour. Il fixa le doc dans les yeux.

- Ok. J’ai confiance.

Tara espérait que rien ne se passerait dans ce Dinner quand les mexicains s’approchèrent dangereusement de Chibs et de leur table… .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Sam 29 Jan - 14:23

Chibs fixer Tara qui semblait tendu. Il comprenais sa tension. Lui même ne savait pas ce qui allait arriver. Leurs mettre deux balles dans le crane ? Les affronter à mains nu ? En tout cas il les senti et entendit arriver. Il semblait le chercher, bon signe. Il ne pris pas le risque de se retourner. Chibs pris le sachet de glaçon qu'il posa sur sa main. Tout allait si vite dans sa tête, il ne devais pas être à plus de trois mètre de lui maintenant. Étrangement il senti un regard se poser sur lui, il fut pris d'un frisson. Pas de peur ou autre chose. Non le genre de frisson que l'on à avant ou après un instant tragique. C'est le genre de frisson que l'on ressent quand on apprend la mort de quelqu'un. Quelqu'un allait il mourir ? A cette simple pensée son sang ne fit qu'un tour et il revint à la réalité. Les mayans ne bougeaient plus, il n'entendais plus leurs pas. Il savait qu'ils étaient toujours là près d'eux. Ils devaient surement se parler et d'un coup il les sentit s'approcher avant d'entendre « Holà... Hijo De Anarquia » il sentit une main se poser sur son épaule et vit les deux Mayans se mettre sur le bord de la table. Le petit gros fixer Tara étrangement

Hey le p'ti gros … Dégage tes yeux de là

Chibs le fixât droit dans les yeux pendant que le plus grand moustachu se mit à rire. Il pris un des cookies sur la table en se marrant. Ils n'avaient surement pas remarquer les armes et c'était un avantage pour lui. Le mexicain mangeât le cookie avant de dire dans son accent « Je ne savais pas qu'un Hijo De Anarquia manger des cookies. Mais dit moi … Qu'esce que tu fais ici ? Tonton Clay … Oh oui excuse moi j'avais oublier » les deux se mirent à rire à gorge déployer tandis que des routiers se parler à voix basse entre deux juste derrière. Chibs serra le poing et le petit gros le remarqua

Ferme ta gueule … Approche toi, n'ai pas peur je vais rien te faire … Je suis blessé en plus il lui montrât son poing et ses phalanges qui virer au noir charbon Ta peur de quoi Antonio? Et ton pote le petit gros c'est qui?

Le latino explosât de rire quand derrière deux routiers s'était approcher d'eux. L'un de taille moyenne et forte corpulence. Il mit les mains dans ses poches et parlât dans sa barbe grise. Chibs réussit à déceler quelques mots sans grande importance. L'autre plus jeune, brun et de taille normal. C'était celui avec qui Chibs avait échanger des regards plus tôt. Il retirât sa casquette pour la poser sur une table voisine. Le latino petit gros se mit à rire et se jetât sur le plus vieux des routiers avec un coup de poing. Le vieux répondit et ils se mirent à se battre. Chibs fixât Tara qui semblait terrifier. Il lui fit comprendre avec un regard que tout aller bien et remis ses lunettes de soleil. Sans ajouter un mot, il lui fit comprendre que son arme était sur le siège à coté de lui. Après un échange de coup de poing intense le routier tombât par terre la bouche en sang. L'autre routier pris alors la défense de Billy qui était allonger par terre. Chibs se fit craquer le cou avec un sourire malsain, il sera son poing. Il ne savait pas où cela le mènerais, peut être que la police de Charming arriverais avant la fin de la bagarre. Peut être que l'un des mayans allait se faire tuer et que la police arriverais. Dans ce cas là il serais emmener par L'ATF et emprisonné avant un procès pour meurtre puisque ces salopards était coller aux cul de l'adjoint Hale. Dans le pire des cas il se ferais tuer laissant Tara sans défense. et bondit sur le plus grand des Mayans avec un coup de poing directement dans le ventre. Il se levât de son siège et lui mit un autre coup qui l'envoyât par terre

Ça c'est pour Billy ! Et ça … C'est de la part des Sons !

Il se mit au dessus de lui et lui assenât d'autres coups de poing en plein visage. Les autres routiers fixer ça presque impassible quand soudain le petit gros qui s'était débarrasser du routier sorti une arme et la braquât vers Chibs. L'écossais vit l'arme et eu le temps de se jeter sur Tara pour la protéger. Le coup de feu parti et la balle traversa la vitre. Par chance, il avait réussit à « les coucher » tout les deux sous la ligne de tir du Mayan. Chibs fut parcourut d'un autre frisson. Les routiers s'était tous jeté par terre. Il entendit certains prononcer des injures en se sauvant dehors. Ils allaient surement prévenir la police Il compris alors que l'heure était venu pour le Mayan. Quel qu'en soit les conséquences Chibs prit son arme et en se retournât tira quatre balles qui firent mouche dans la jambe du petit gros ...
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Mar 1 Fév - 20:57

Les mexicains parlaient dans leur langue, il était à peine audible. Tara comprit quelques mots comme « Hijo de Anarquia », « Matar », « Quiero Golpear este hijo de puta » , rien de bon! Le médecin se sentait de moins en moins bien, l’issu de cette venue était à prévoir: violence en pagaille! Chibs semblait tout aussi inquiet, il frissonna. Il avait sûrement perçu ce qui allait se passer. Il y aurait évidement des blessés, des victimes, des choqués, des persécuteurs, des coups, des coups de feu etc… . Les Mayans s’approchèrent.

L’un d’eux posa sa main sur l’épaule du biker. Ils s’appuyèrent sur le bord de la table. Le petit gros fixa étrangement Tara qui lui lança un regard noir. Chibs la défendit, elle lui sourit donc au passage. L’autre moustachu se foutait royalement de la gueule du Sons. Il mangea un des cookies posés sur la table. Puis, il évoqua la mort de Clay, l’ancien président du club, avec un tel détachement ce qui irrita Chibs. Il fallait le comprendre, pour les bikers, cette perte n’avait pas été facile. Ils s’étaient habitué à leur chef, sa disparition fut très dur à avaler. Le club venait tout juste de se remettre sur les rails.

Deux routiers, l’un de taille moyenne et de forte corpulence et l'autre plus jeune, brun et de taille normal, se mêlèrent à la pseudo discussion. Une bagarre s’ensuit alors entre tout ce beau monde. Tara était terrifiée, elle savait que ça allait arriver (forcément: deux mayans et un sons) mais elle aurait voulu éviter cela. En un regard, Chibs apaisa le doc. Aussi, il paraissait très confiant, il lui fit comprendre que son arme était sur le siège à coté de lui, signe qu'il saurait se défendre. Puis à la suite de quelques coups échangés, un des routiers tomba sur la sol. La brune se précipita sur lui pour pouvoir évaluer ses blessures. A ce moment précis, sa nature très professionnelle avait repris le dessus. Le flingue que l’ami de Jax lui avait passé était flanqué en dessus de son T-shirt et sa veste, retenu par sa ceinture qui serrait le tout. Chibs qui n’était pas encore intervenu, par ce geste des Mayans, se joignait à cette rixe. Tara redoutait ce moment. Il se vengea pour Billy et les pour Sons en frappant violemment et plusieurs fois, un des mexicains à la peau bronzée. Les mots, toutes ses bonnes paroles qui auraient pu éviter cela n’étaient plus de mise, personne autour, aucuns routiers, ne réagissaient. Tara essaya de stopper les hémorragies de Billy. Avant, elle se leva pour prendre des serviettes du Dinner qui étaient entreposées sur la table. Soudain, elle ne comprit plus rien. Elle vit: le petit gros tenant une arme, Chibs se jetant sur elle pour la protéger et la balle qui traversa la vitre. La femme était reconnaissante, l’homme à la cicatrice lui avait sauvé la vie. Elle n’en pouvait de cette situation, elle resta paralysée un moment.

Tous le monde était à terre. « Ces routiers… des vraies mauviettes », pensa-t-elle. Ils avaient beau avoir des gros bras, il ne s’en servait pas pour aider Chibs face à cette inégalité. Certains prirent le temps de prévenir la police. « Et merde! », se disait-elle. Tout d’un coup, Chibs prit son arme et il tira quatre balles qui transpercèrent la jambe du petit gros. Était-il conscient de ce qu’il faisait? Personne ne pouvait reculer, le Mayans prit appui sur la table d’à côté. Il se désarma tout seul en faisant tomber son flingue. Le doc s’avança et empoigna le couteau qui était tombé de la poche de Billy avant de l’enfoncer dans la main du petit gros qui laissa échapper un cri. Pour lui, la possibilité de bouger était impossible. Des gens s’enfuyaient. Cette histoire allait trop loin. Tara en était consciente, elle ne voulait pas rester les bras croisés, mais agir pour une fois lui semblait la meilleure option. Après tout, ce mexicain aurait pu très bien riposter. Il fallait éviter cela! Pas le temps de penser, le temps et les actions de chacun passaient à une allure folle. Des sirènes de police se firent entendre. Les deux Mayans étaient mal en point, un routier était blessé. Chibs et Tara n’avait rien, quelle chance! Le médecin n’avait pas évalué la portée de son geste. Peut-être que Chibs avait eu le temps de penser aux conséquences de ses actes? Mais Tara non, pour une fois elle arrêta de réfléchir, les choses pressées. Elle voulait continuer à aider ce pauvre routier à tenir pour rester en vie. Elle regarda son ami avant de dire:


- Qu’est-ce qu’on va faire, Chibs?





PS: J'ai retiré la police de mon écriture, tu aurais pu le dire que ça fait mal aux yeux?!!! Xd Very Happy.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Ven 4 Fév - 18:16

Chibs venait de se relever. En un éclair il vit Tara prendre un objet sur le sol et le planter dans la main du Mayans. Un couteau... Le cris de douleur de celui-ci se fit entendre dans tout le diner. Avait elle conscience de ce qu'elle venais de faire? Il ne pense pas. Il la fixa étonné puis regardât l'autre Mayans bien amoché qui tentait de se relever le nez et la bouche ensanglanté. Il dit un « Oh non! » et s'approchât de lui, il se remit sur lui et fis pleuvoir des coups tous plus violent les uns que les autres. Projetant le sang du Mayans sur ses vêtement et son visage. Le Mayans sembler perdre connaissance, il levât le poing une dernière fois

Tu seras le parfait exemple pour tes p'tis copains

Il ablata durement son poing une dernière fois en plein visage et le Mayans perdit connaissance Chibs sourit et se relevât le sang de son adversaire sur son visage et ses mains. Il tournât ensuite la tête vers le Dinner. Toute ses tapettes s'était planquer ou c'était barrer. Il lâchât un petit rire et fixât Tara qui semblait perdu. « Qu'est-ce qu'on va faire? » … Comment ça « On » ? Pas question qu'elle soit mouiller dans l'histoire … Non non pas question ! Il s'approchât d'elle, mit ses mains sur ses bras et la regardât par dessus ses lunettes noirs. Il lui parlât avec une voix extrêmement calme et posé

Pas question de on . Tu continues de t'occuper de Billy pour le moment il fixât le routier mal en point Occupe toi de lui, t'inquiètes pas pour toute cette merde … T'inquiètes pas

Il la lâchât et s'accroupit près du routier. Il lui demandât si c'était le petit gros qui lui avait fais sa. Péniblement l'homme lui répondit oui. Chibs fit craquer son cou, il sourit presque sadiquement et se levât aussi vite. Il s'adressât à Tara

Occupe toi de lui amène le dehors du mieux que tu peux. L'autre routier semble plutôt bien, fais toi aider ... je te rejoint de suite

Il se tourna vers le Mexicain qui venais de retirer le couteau de sa main. Chibs lui sourit méchamment et le gros se jeta sur lui avec l'arme en main. Chibs réussit à lui bloquer le bras. Les deux était en lute et un coup de genou de la part de l'écossais fit tomber le mexicain douloureusement sur ses genoux. Il se mit à hurler de douleur en tombant et lâchât l'arme. Chibs lui mit un coup de poing et le relevât aussi vite pour l'envoyer sur la table. Il pris le couteau et le planta dans l'autre main du Mayans qui hurlât à nouveau de douleur. Chibs le retirât et planta plusieurs fois le couteau dans sa main histoire de la lui bousiller. Parce que un Biker avec une main inutilisable c'est quoi? C'est rien … Maintenant il seras obliger de rester a son Club House alors que les autres partirons sur leurs motos. Et puis même … C'est un handicap pour un mec comme lui. Pour atténuer les cris de douleur, Chibs lui mit la main juste devant la bouche. Après cinq ou six coup de couteau il le retirât de la main du mexicain. Maintenant le p'ti gros avait donc une main totalement inutilisable et une autre dans un mauvais etat. Il sourit une nouvelle fois sadiquement en lui donnant un nouveau coup de poing et lui mit le couteau sous la gorge la main toujours devant sa bouche

Écoute moi bien … Toi et ton pote le moustachu vous avez compris que faut pas me faire chier. Alors tu vas faire un truc pour moi okey Rodrigo ou j'sais pas qui ? Le Mayans hochât légèrement la tête Tu vas faire passer un message à tes potes … Tu m'as bien compris? Il hochât à nouveau la tête Alors tu vas faire passer un message … T'enregistre hein ? Le Mayans était apeuré T'as du bol … Je te tuerais pas aujourd'hui mais enregistre que ton heure viendras. En tout cas … Le message est le suivant

Il ne finit pas sa phrase et avec le couteau se mit à lui taillader dans la joue. Chibs lui fit un symbole Anarchy pour les Sons et en dessous lui tailladât un C pour Chibs... Sa mort lui était à présent réserver. Pendant que Chibs lui taillader dans la chair et le sang couler sur ses mains les sirènes se rapprocher de plus en plus. Le Mayans hurler de douleur dans la main de Chibs et finalement il finit son job. Après avoir contempler son œuvre d'art, il pris le couteau et le planta une nouvelle fois dans sa main. Il pris ensuite une serviette, s'essuyât les mains et nettoyât le manche du couteau pour enlever toute indice. Chibs mit la serviette pleine de sang dans sa poche et mit sa capuche avant de sortir du Dinner pour rejoindre Tara alors que les sirènes s'approcher de plus en plus. Dans sa tête tout se chambouler... Sur comment rentrer au club ou ailler. Il avait oublier de nettoyer le sang sur le visage...
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Lun 7 Fév - 22:22

Chibs semblait étonné par le geste de Tara. La brune avait fait cela pour défendre son ami car le petit gros allait riposter. Tout dans sa tête était confus. Avait-elle conscience de ses faits et gestes? … . Peut-être pas totalement. C’était un mal pour un bien. Mais « ce mal » lui coûtera sûrement très cher, elle le savait. Elle était dans un processus qu’elle-même ne tolérait pas: la violence. Devenait-elle le reflet d’un échec? Il lui arrivait d’être impulsive mais jamais à ce point! Cet acte dépassait ses principes. L’autre mexicain se releva. Puis, le biker asséna plusieurs coups à ce Mayans qui perdit connaissance. Le doc avait tourné la tête pour ne pas assister à tout ceci. Elle frissonna en entendant le fracas de chaque coups portés sur le Mayans. Aussi, ce dernier cria si fort sans avoir la force de se défendre que Tara eut une hausse de culpabilité pour l’homme. Les routiers qui étaient restés observaient cette violence passivement. Les autres étaient partis en courant, sûrement par peur. Tara se trouvait près de Billy. Puis, Chibs s’approcha d’elle. Il semblait si calme. Comment faisait-il? « Peut-être l’habitude? » pensa-t-elle. Elle pu apercevoir le regard très posé de Chibs au travers de ses lunettes. Comment pouvait-il lui dire de telles paroles? « T’inquiètes pas…», il s’adressait à la mauvaise personne! La femme n’était pas du genre à passer outre ce genre événements.

- Chibs, j’assume mes actes. Je prendrai mes responsabilités. Donc, on va trouver une solution. Elle réfléchit quelques instants. Au pire, on plaidera la légitime défense. On va s’en sortir c’est clair. Elle dit cela en le fixant. Soudain, le biker attrapa un air sadique, il fit craquer son cou à la réponse du routier par rapport à la question qu’il avait posé juste à l’instant . C’est-à-dire, celle qui confirme l’entière responsabilité du mexicain, le petit gros, dans l’attaque que Billy avait subi. J’aime pas l’issue de ce combat… .

Sans un autre mot, elle suivit les indications de l’homme à la cicatrice. Elle se fit aider par l’autre routier pour sortir Billy du Dinner. Ce dernier se plaignait de douleurs. Son sang coulait encore. A part stoppait les saignements avec sa veste, la brune ne pouvait rien faire. Ils appuyèrent Billy sur la voiture de Tara pour ouvrir la portière et faire asseoir le routier sur le siège avant. Le médecin donna sa veste à l’autre routier présent pour qu’il appui sur les blessures de son collègue. Pendant ce temps, Tara observa Chibs par la fenêtre qui s’en donnait à cœur joie de torturer le mexicain. Elle put percevoir la terreur de celui-ci et la fierté du biker qui s’affairait à agir tel un meurtrier assoiffé de sang. Tara garda l’image de Chibs arborant le couteau, qu’elle avait planté précédemment dans la main du petit gros, pour le lever et poignarder cet homme à sa guise. Les sirènes se rapprochèrent. Le biker revint aux côtés du doc, le sang de ses victimes « accrochait » à son visage. Tara lui fila un mouchoir de sa poche. Elle-même n’avait pas remarqué qu’en retirant sa veste, l’arme que Chibs lui avait prêté, était visible. Les flics les entourèrent avant de dire « tout le monde, les mains en l’air »… .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Ven 25 Fév - 12:26

Chibs était revenu aux cotés de Tara. Elle lui tendit un mouchoir. Aux premiers abords il ne compris pas et elle lui fit comprendre qu'il avait du sang sur le visage. Il se frotta le visage quand les bagnoles de flics arrivèrent en toute hâte. Il s'était nettoyer et mis le mouchoir dans sa poche quand les flics brandirent leurs armes sur eux. Il les fixât décontracte. C'était pas la première fois qu'autant de revolver et fusil était braqué sur lui. Un premier flic hurla « Tout le monde, les mains en l'air … » Chibs rester là immobile. Son arme toujours dans le dos. Tara elle semblait effrayer. Il fixât alors son attention sur quelque chose qui dépasser de son jean.... La crosse d'une arme! Merde le con ! Comment avait il pu oublier qu'il avait donner une arme à Tara ! Ils n'ont tout le deux pas de permis de port d'armes ! Une raison pour les flics de les coffrer tout de suite et les envoyer au trou pour quelques heures. Il porta son attention sur Billy en sang dans la voiture. Le flic haussât le ton sur Chibs en hurlant une nouvelle fois « Les mains en l'air toi ! Tout de suite ! » Chibs n'obéit pas aux ordres du flic. Il les observer tous. Il s'approchât lentement de Tara et lui soufflât à l'oreille

Désolé doc mais n'y voit rien de mal …

Il la pris dans ses bras comme pour lui faire un énorme câlin et entendit toutes les armes se charger. Un miracle qu'ils n'ait pas encore tiré. C'était en fait une diversion pour prendre son arme et la ranger soigneusement sur lui. Il la lâchât et fis quelques pas en arrière. Il entendit une nouvelle fois le flic hurler « Fait pas le malin toi ! Tes mains ! Je veux voir tes mains ! » Agace par ce type Chibs pris la parole à haute voix

Écoute moi Strasky ! Là la voiture il la désignât de la tête Ya un mec qui vient de se faire planter ou j'sais pas quoi par deux connards de mexicain. Il pisse le sang et si t'envoie pas une équipe d'infirmier il va crever !

Le flic tourna alors légèrement la tête. Il envoyât ensuite deux personnes vérifier à l'intérieur. Les deux flics arriver devant la bagnole fire un signe affirmatif et deux infirmier arrivèrent.

Je vais faire une chose dit Chibs Je vais lentement placer les mains dans mon dos et vous sortir un objet et que je délicatement poser sur le sol

Chibs mis les mains dans son dos. Il pris le couteau à pleine main et hésitât un instant. Il finit par le sortir et le montrer bien en vu aux flics. Allez t 'ils faire feu? Il s'accroupit légèrement et posât le couteau par terre « Fais le glisser vers moi ! » dit le flic. Chibs s'exécutât de donna un coup de pied dans le couteau qui glissât jusque la voiture.

Messiers les agents je vais vous expliquer....

Il n'était pas sur de son coup. Chibs fixât légèrement Tara. Elle était effrayer et lui dit à voix basse

Doc … suit moi

Chibs levât alors les mains et s'approcha des flics et leurs dit

Je me laisse faire....
Revenir en haut Aller en bas
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   Lun 14 Mar - 22:33

Chibs mit un léger instant pour comprendre à quoi servirait le mouchoir tendu par le doc. Il le fixa d’une manière assez amusante. Il semblait toujours imperturbable ce qui n’était pas le cas de la brune qui était choquée par cette altercation, par le résultat de cette dernière et par ses propres actes ainsi que ceux du biker. Il avait mal agi certes car « il y a toujours une solution autre que la violence », mais s’il ne l ‘avait pas fait: Tara et lui seraient sûrement mort. En effet, les mexicains étaient très frileux depuis qu’ils avaient perdus deux des leurs. Les Sons savait agir en conséquence surtout en cas de provocation avérée comme dans ce cas-ci. Il avait l’habitude de tant de violence. Chibs en avait même la marque sur lui, gravée sur son visage: la fameuse cicatrice. Il mit le mouchoir, dont il avait enfin compris l’utilisation, dans sa poche après s’être essuyé le visage. « Pas très intelligent » pensa-t-elle car les flics viendraient évidemment les fouillés pour vérifier s’ils ne cachaient rien. Mais il ne pouvait pas faire autrement. Les policiers étaient venus à plusieurs voitures: trois car ils n’avaient pas bien compris les appels des témoins qui parlaient trop vite à cause de la peur, ils avaient cru à un braquage à mains armés effectué par beaucoup de protagonistes. Soudain, Tara ne comprit plus rien à ce qu’il se passait: Chibs, téméraire comme il l’était, n’obéit pas aux ordres de l’autorité: il ne mit pas ses mains en évidence. Le médecin s’exécuta quand l’homme à la cicatrice la prit dans ses bras. Elle comprit de suite qu’il s’agissait d’une ruse pour prendre le flingue qui trainait sur elle. Il prenait des risques, de gros risques même, les flics pouvaient lui tirer dessus. Tara ne voulait pas qu’il endosse le chapeau pour elle, même si elle était très reconnaissante de tout ce qu’il faisait à son égard: il lui évitait plus de temps en prison, et d’être virée de son travail à cause d’un délit. Chibs avait le flingue en sa possession. Il expliqua la situation de Billy, il demanda une aide pour le sauver car les saignements ne stoppaient pas. Les policiers allèrent vérifier, et ils confirmèrent le tout. Le biker gardait son calme presque légendaire. Tara l’admirait. Elle aurait voulu que Chibs ne soit pas là, qu'il n’est pas à subir les conséquences de tout cela… . Il méritait de connaître de nouveau le bonheur, la vie ne l’avait pas épargné. Pourquoi faisait-il ça pour elle? Elle souhaitait dire la vérité sur le flingue mais Chibs se sentait apparemment coupable de lui avoir filé l’objet, la femme s’en voulait de ne pas avoir pu le cacher à temps. Puis, ’ami de Jax déposa le couteau par terre, Tara frissonna… .Les flics le laissaient faire car il était en plein dans sa narration. Chibs dit au doc de le suivre, elle fut guidée par sa totale confiance en lui et le suivit. Pourquoi avait-il posé l’arme? Il avait sûrement un plan. La situation paralysait Tara. C’était pas banal! Ils s’approchèrent des policiers qui les menottèrent. Qu’allait-il se passer?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Oh shit ... [ Tara ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh shit ... [ Tara ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: ANARCHIVES :: You ain't comin' back-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit