Partagez | 
 

 A very sad night [Tara/Jax]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: A very sad night [Tara/Jax]   Lun 27 Déc - 21:36





Aujourd’hui était une journée chargée. La garage Teller-Morrow était en pleine activité, Gemma n’avait pas eu une minute à elle entre le travail et le club. Tous avaient pas mal de boulot. La nuit était tombée, il n’était pas très tard. Ca y est la pression était retombée. Chacun vaquait à ses occupations. Tout le monde était assez agité. La matriarche s’éclipsa et alla dehors pour fumer tranquillement. Elle s’accordait rarement du temps pour réfléchir depuis la mort de Clay, elle préférait arrêter de penser et s’occuper de ceux qu’elle aimait. Etre seule avec elle-même serait une grosse erreur. Elle alla un peu plus loin et tenta d’allumer sa clope mais son briquet ne voulait pas fonctionner. Elle s’acharna dessus jusqu’à ce qu’elle en eut marre.

- Et merde …

Elle le claqua donc par terre et s’asseya par la même occasion. Elle contempla les alentours. D’un coup, son cœur se serra. Elle pensait à ce qui lui manquait. Clay n’était plus là. Elle se sentait seule et abandonnée. Une larme s’échappa et d’un revers de manche Gem l’essuya. Elle ne voulait pas se lâcher et laisser son cœur parler. Elle tentait de se retenir de s’effondrer. Selon elle, elle n’en avait pas le droit. Elle ne voulait pas paraître faible. Pourtant, il n’y avait personne autour. Elle se sentit bien bête et impuissante pour une fois. Elle qui était habituée à être une femme avec du pouvoir, là elle s’en sentait démunie. Elle ne voulait pas admettre que Clay était parti, Gemma n’y avait pas encore fait face et n’avait pas encore accepté sa mort. Elle se contentait de vivre tel un automate et de ne pas y penser. Mais là trop tard, elle commençait à y songer…

«  Non Gemma n’y pense pas, n’y pense pas »

Elle faisait résonner ses paroles dans sa tête. Elle voulait se convaincre de continuer à rester forte. Mais malheureusement, son corps lui réagissait à sa tristesse et ce n’était plus une larmes qui s’échappa mais plusieurs. Et là impossible pour Gemma de les retenir. Elle trembla de sanglots. La vie était injuste avec elle. Elle avait déjà perdu John et puis maintenant Clay, c’était comme ci on en lui autoriser pas d’être heureuse. La vie lui faisait des cadeaux mais les lui reprenaient aussi vite, c’était de l’acharnement. La première fois fut épouvantable quand John était parti et la seconde encore pire…Gemma était devenue encore plus protectrice envers Jax et Abel, ses bébés. Sans eux, elle n’aurait peut-être pas la force de continuer. Elle ne les lâchait plus et avait en permanence peur qu’il leur arrive quelque chose. Elle pensa à Thomas, son autre fils, lui aussi était parti. Il avait quitté ce monde à cause de son problème cardiaque. Un de plus ...
Elle était anéantie et du coup elle avait du mal à accepter qu’il y est une nouvelle direction dans le club. Duncan était devenu le président des Sons et ça jamais elle ne l’avait accepté.

_________________


Dernière édition par Gemma Teller le Mar 28 Déc - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Lun 27 Déc - 23:06

Cette journée fut chargée pour le doc. Les opérations et les urgences s’étaient enchaînées. Tara était crevée mais elle voulait encore profiter de sa journée. Son temps de travail était terminé. Heureusement, sinon le médecin aurait fait une overdose de boulot et une crise cardiaque par-dessus le marché (façon de parler)! Aujourd'hui, elle en avait sauvé des vies ceci la rendait plus forte pour affronter cette existence faite de déboires. Elle alla se rhabiller car elle était toujours en tenue pour le bloc immaculée du sang de ces différents patients. Une fois apte à sortir devant tout le monde c’est-à-dire coiffer, remaquiller, etc... . Elle adressa un sourire à la femme de l’accueil qu’elle appréciait beaucoup. Puis, elle embêta une dernière fois le gars de la sécurité en lui faisant peur, ils rirent tous les deux un bon moment et elle sortit de l’hôpital St Thomas. Elle monta dans sa voiture. Elle pensa se diriger vers un petit restau pour enfin pouvoir manger. Depuis ce matin, elle n’avait pas eu le temps de se restaurer, ni même d‘y penser, le travail lui avait prit sa journée entière. Il était tard. Elle n’aurait sûrement pas le temps d’y aller, elle resterait donc chez elle à se préparer un vulgaire plat de pâtes qui devenait habituel. Tara aimait la cuisine mais elle n’avait plus un seul moment à elle, pour pouvoir se consacrer à cette occupation. Elle avait envie de sortir un peu. Ses pensées se stoppèrent nettes quand elle vit Jax au téléphone, arrêtait sur le bas côté de la route avec sa moto. Elle se gara près de lui. Le jeune homme raccrocha. Il semblait en colère. Apparemment personne n’était libre pour.... Tara ne comprit pas pourquoi. Elle lui demanda ce qui se passe. Il était tombé en panne avec son bolide. Il avait oublié de remettre de l’essence dans le réservoir. « C’est pas malin!», se dit-elle, « ça ne lui ressemble pas ». Il était certainement préoccupé. Mais par quoi? Probablement, par le club comme de coutume. Il ne voulait pas se taper la route pied. La brune proposa de le raccompagner au club. Il paraissait à bout de nerf. Depuis combien de temps était-il là? Avait-il vécu une sale journée? La nature inquisitrice du doc prenait toujours le dessus. Il accepta de rentrer avec son ex-copine du lycée. Sur la route, ils parlèrent de tout et de rien, il rirent.. Ils avaient même attrapé un fou rire. Tara avait du mal à se concentrer pour conduire. Elle n’arrivait pas à reprendre son sérieux. Elle roula donc doucement. Une fois cette incontrôlable situation terminée, ils arrivèrent à bon port: au garage Teller-Morrow . Ils descendirent à deux de la voiture tout en continuant leur conversation. Jax avait dit qu’il récupérerait sa moto le lendemain. Il avait laissé des affaires qu’il tenait à récupérer au garage. Donc, il alla les chercher. Après, Tara irait le reconduire chez lui. Ils se dirigèrent ensemble vers l’entrée de ce lieu. Pour surprendre Gemma: seule, triste, en pleure…. . Tara frissonna. Ça semblait grave. C'était pas le genre de la matriarche de se mettre dans de tels états.

_________________

L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Lun 3 Jan - 3:25

La journée avait été plutôt calme, mais ça n’était pas le cas de la soirée, en effet il avait retrouvé Duncan et d’autres pour s’occuper de la balance. Vous imaginez déjà ce qui était arrivé à cette fameuse balance, un jeune homme, un prospect du club en réalité, putain de merde, et dire qu’il avait faillit porter le blouson de Samcro, et mon cul ouais. Bref, à partir de l’instant où les flics avaient procédé à une descente dans une de leurs cache d’arme son sort était scellé, remonter jusqu’à lui n’avait pas été compliqué, à moins que Bobby ou Ope puissent être considérés comme des salopes potentielles, il n’y avait que lui assez con pour les donner. Mais alors que le gamin commençait juste à pourrir dans son trou, celui là même qui avait servi de cache pour les flingues en transit, celui là même que les fédéraux avaient ouverts quelques jours auparavant, Jax lui voulait aller faire un tour en moto pour se détendre et se vider la tête avant de rentrer chez lui pour voir son fils. Il avait appelé la nounou pour lui demander de rester un peu plus longtemps, pas qu’il aime spécialement laisser Abel à une femme dont il ne savait pas encore grand-chose, bien que chaudement recommandée par sa mère, il avait du mal à confier son fils à quelqu’un d’autre qu’à Gemma, cela dit elle dépannait bien, car sa mère travaillait, et lui aussi, et il n’avait pas encore de femme dans sa vie pour s’en occuper, en admettant le fait qu’elle ne travaille pas… Ouais plutôt mal barré, donc Sofia était la meilleure solution pour le moment.

Se vider la tête, pas une mince affaire, oublié qu’on vient de tuer un homme… Mais une panne d’essence le sortit brusquement de sa torpeur, aux premier bruits du moteur annonçant que le réservoir était à sec, il s’arrêta et appela un à un tout ses potes, mais certain rebouchaient le trou devenu une tombe, d’autres étaient occupés avec leur copine ou n’importe quoi, et aucun ne pouvait arriver assez vite soit parce qu’il devait finir quelque chose soit parce qu’il ne répondait tout simplement pas. Cela arrivait, mais le blondinet était en rage, en effet c’était le genre de trucs qui étaient bien rare au sein du club que personne ne soit là pour lui… Mais malgré une dizaine de coups de fil, il n’obtint rien de plus que des excuses ou des j’arrive dès que je peux, il devait attendre, mais cela le faisait royalement chier. C’est alors que la providence le mit sur le chemin de Tara qui accepta de le raccompagner au garage. Super ! Bon il n’aimait pas trop laisser sa moto ainsi abandonnée, mais il savait très bien que personne n’oserait y toucher, il monta donc avec Tara en jetant un dernier regard à sa Dyna.

Il était habillé comme à son habitude, un baggy bleu, un t-shirt noir marqué du Reaper Crew et de la faucheuse, et son blouson, on ne remarquait pas facilement les éclaboussures de sang qui maculait son t-shirt dan la pénombre de la nuit urbaine, d’ailleurs lui même n’y prêtait pas attention avant de se retrouver dans la voiture et de passer sa main sur son ventre sentant alors le sang encore frais mouiller sa paume. Il regarda sa main rougie et l’essaya sur son haut, avant raconter l’arrivée d’une certaine Kim Town en ville. Arrivée remarquée puisqu’elle avait débarqué au club en furie pour récupérer sa sœur, Sid qui était en passant une excellente amie du Vice Président. Cette histoire les plongea tout deux dans un fou rire qui mit du temps à se calmer et qui fit penser à Jax que Tara n’avait rien vu. Ouf ! Mais l’ambiance changea soudainement lorsque la jeune femme et son ex virent Gemma en pleurs.

« Maman ? »

Ce fut le seul mot qui sortit de la bouche du jeune homme, il n’avait pas l’habitude de voir sa mère dans un tel état, et il se demandait si c’était grave et à quel point. Il s’approcha d’elle pour la serrer dans ses bras, que pouvait il faire de plus si c’était ce qu’il pensait…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Mar 4 Jan - 23:07

Gemma entendait du bruit, elle tentait de se calmer pour ne pas qu’on la surprenne. Elle se demandait qui cela pouvait être. Elle captait des voix qui ne lui étaient pas inconnue. Puis elle reconnut tout de suite celle de son fils. Elle ne tenait pas à ce qu’il la voit comme ça. Elle essayait de se faire discrète mais trop tard, des pas se rapprochèrent. Elle tourna la tête pour ne pas regarder les individus dans les yeux. Elle ne voulait aucune compassion et ne voulait pas qu’on lise en elle à quel point ça n’allait pas.

Elle vit que l’accompagnatrice de Jax était cette Tara … Jax et elle avait entretenue une relation auparavant quand ils n’étaient encore que des lycéens. C’était il y a onze ans et ça Gemma s’en souvenait très bien. Tout ce qui concernait son fils , elle n’en oubliait pas une particule. Elle n’avait jamais approuvé cette relation et n’accepterait sûrement pas si Jax décidait de se remettre en couple avec cette femme. Elle serait capable de tout lâché comme elle l’a si bien fait avant en laissant Jax malheureux pendant qu’elle se construisait un bel avenir. C’était une chose que Gem n’avait jamais digéré. Puis quand , ils étaient ensemble, ils n’avaient pas été des anges. Ils avaient bien fait leurs conneries de jeunes. La matriarche se rappellera toujours de l’année 96, la pire ! Ils avaient réussit à se faire arrêté 3 fois. Bon ils étaient jeunes mais ça n’excusait rien. Tara avait peut-être changé mais peu importe. Gemma désirait encore moins que le médecin la voit ainsi.

Directement en la voyant, le VP n’avait pas réfléchit, il la serra dans ses bras. Ce qui fit plaisir à Gemma, elle n’était pas seule mais se montrer aussi faible était une belle épreuve pour elle. Elle décida d’éluder. Tout en serrant son fils et essayant de contrôler son ton de voix pour qu’il paraisse pas trop tremblant, elle regarda en direction de Tara assez méchamment et lui dit;

- Qu’Est-ce que tu fais là ? Jax connaît la route, tu sais ?

Question rhétorique, qui se voulait de traduire le fait que Gemma ne souhaitait pas sa présence en ces lieux et surtout pas auprès de Jax. Tara n’était pas la bienvenue sauf pour soigner les membres du club en cas de grand besoin. C’était le seul moment où Gem la remercierait de ce qu’elle fait et où elle ne l’intimiderait pas enfin peu. Car c’est une bonne action pour le club.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Ven 7 Jan - 22:03

En voyant sa mère en pleurs, Jax resta égal à lui-même: un seul mot, et juste un geste; Il la serra dans ses bras ce qui représentait beaucoup de choses en somme. Il semblait très inquiet pour sa mère ce qui était normal, il l’aimait beaucoup. Cela n’avait pas changé. Il avait toujours été très proche de la femme qui l’avait élevé. Par le passé, elle gérait les fréquentations du blondinet. Aujourd’hui, elle reste très protectrice avec Jax, elle se tient au courant de chaque événements de la vie de son fils. Jax a toujours accepté sa mère tel quel. Elle a toujours été là pour lui. C’était triste et rare de voir Gemma dans cet état, elle si forte de coutume. Elle en avait vécu des épreuves avec sa famille: la perte de son fils, celle de son mari, et enfin la disparition récente de Clay Morrow. Mais bon, Tara ne se laissa pas attendrir pour une fois qu’elle avait le dessus.

Gemma n’avait pas l’air ravie de voir Tara aux côtés de Jax comme d’habitude. Le doc ne prêta pas attention à ce regard empreint de haine que lui fit la matriarche. Elle n’allait pas se laisser abattre pour si peu. Surtout que cette réaction était si puérile selon la brune. Même si c’était compréhensible, le médecin trouvait cela très bas de la part Gemma. Elle avait une si grande prestance, elle était solide comme un roc, une femme forte. Donc, Tara choisit de ne pas réagir. pas. Gemma ne se remettait pas du fait que par le passé, le médecin avait quitté Jax du jour au lendemain. Elle l’avait tout bonnement laissé, abandonné à son triste sort. Elle voulait quitter Charming: « cette ville incestueuse avec des esprits arriérés et un trou paumé » comme elle l’avait dit onze ans plus tôt. Le biker et le doc, ont eu une relation durant leur jeunesse. Il s’aimait énormément, ensemble ils ne possédaient plus de limites, le monde pouvait s’écrouler le leur était solide. Jax avait le club et sa mère comme soutien , Tara n’avait personne sur qui compter ce qui pouvait expliquer son comportement passé très « libertin ». Ils vivaient au jour le jour, sans se soucier des conséquences. Gemma n’avait jamais apprécié Tara. Pourtant elle n’influençait en aucun cas Jax. Après le départ de sa copine, Jax fut déprimé et ça, sa mère ne l’a pas toléré. L’ex du blondinet savait qu’en le laissant seul, il serait désemparé tout comme elle l’était. Mais égoïstement, elle se devait de sauver cet avenir incertain et vide qui l’attendait…. .

Gemma posa une question toute simple à Tara, mais ses dires énervaient déjà la brune qui ne le montra pas. La remarque qui suivit…, et cette question rhétorique… c’était trop! Tara décida de ne pas répondre à « cette attaque » par une méchanceté mais elle utilisa un peu de malice et d’intelligence en évoquant le mal être de la mère de Jax. Elle ne le fit pas pour la blesser ou par plaisir d’accentuer la souffrance de la matriarche. C’était pour lui permettre de s’exprimer et de trouver une oreille attentive. Aussi, elle cherchait à se faire oublier un petit peu.


- Je raccompagne Jax. Qu’est-ce qui se passe Gemma?

_________________

L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Mer 12 Jan - 0:16

Jax recula d’un pas et, tenant sa mère par les épaules, il la regarda en fronçant légèrement les sourcils l’air de dire, tu crois vraiment que c’est le moment approprié pour faire ta mauvaise tête ? Oui, oui, tout ça dans un seul regard, à force, ils n’avaient plus vraiment besoin de beaucoup de mots pour s’exprimer, et puis Gemma savait très bien que le blondinet n’aimait pas quand elle se mêlait de ses affaires qu’il considérait comme privée maintenant qu’il était adulte, et encore moins quand elle envoyait chier une de ses prétendantes. Il l’aimait profondément, il acceptait qu’elle soit une sacrée mère poule et qu’elle range, qu’elle s’occupe d’Abel et qu’elle ait tendance à jauger avec mépris les filles qui s’approchaient de lui d’un peu trop près, mais il n’aimait pas ça pour autant et tentait régulièrement de la remettre à sa place en douceur et de lui rappeler qu’il était grand, vacciné, tatoué et largement capable de gérer ses affaires de ménage comme de cœur lui-même. Il soupira, un peu blasé par cette attitude et cette réaction puérile dont ils e serait bien passé. Heureusement Tara était pour l moins habituée à la haine de la matriarche envers elle.

Suite à la réponse de Tara, Jax enchaina tout de suite histoire de mettre fin à cette querelle idiote et surtout remettre les choses à leur place, Tara ne le collait pas pour le plaisir, elle lui avait rendu une fière chandelle ce soir, il fallait au moins que Gem s’en rende compte avant de l’attaquer ainsi.

« Je suis tombé en panne, elle m’a raccompagné Maman… »

Il avait dit ça sur un ton calme mais assez sec, le temps n’était plus aux querelles, surtout qu’il fallait reconnaître que Tara avait déjà rendu quelques services au club et sauvé Abel et que par conséquent, Gemma pourrait au moins faire preuve de tolérance envers elle, évidement l’aimer, c’était pas demain la veille, mais bon de là à l’imite l’insulter dès qu’elle débarquait, tout de même !

Évidement Jax se souvenait très bien qu’elle lui avait brisé le cœur et que Gem avait été là et avait hait la brunette pour ça en partie, mais c’était moins et c’était surtout à lui de gérer son retour comme bon lui semblerait, pour le moment il n’était pas question de ressortir ensemble même s’il ne pouvait nier que la belle ne le laissait pas indifférent, les souvenirs de leur relation ressurgissaient, et elle n’avait rien perdu de son charme, mais la première fois elle était partie précipitamment, sans explication et franchement ça lui était resté en travers de la gorge et il se demandait si elle ne serait pas capable de recommencer, donc malgré les bons souvenirs, la douleur avait été trop forte pour reprendre là où ils s’étaient arrêtés d’autant que al situation était différente pour l’un comme pour l’autre ne serait-ce que parce qu’ils étaient des adultes maintenant et que l’inconscience n’était plus de mise.

Il prit alors deux des femmes de sa vie par les épaules et les emmenèrent vers les escalier pour monter sur le toit du garage.

« On va se fumer un joint… »

Dit il en souriant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Ven 14 Jan - 14:13

Tara dit que tout simplement elle raccompagnait Jax et celui-ci ajouta qu’il était tombé en panne. Ça arrivait des galères comme ça dans la vie. C’était bien gentil de la part de la brune mais Gem se demanda pourquoi elle ? Pourquoi Jax n’avait-il pas fait appel à quelque un d’autre ? Et pourquoi pas à sa propre mère ? Ça lui aurait sûrement évité de pleurer sur son sort. Elle se sentait pitoyable. Mais en tout cas, ça l’étonnait fortement et une révélation lui vint soudainement à l’esprit peut-être se passait-il quelque chose entre les deux ex amants …
Ok Tara avait aidé le fils de Jax mais ça ne lui donnait pas le droit de se rapprocher de Jax. C’était ce que Gemma pensait au premier abord sans réfléchir à tout ce que la jeune femme avait fait pour la famille et le club. Après tout c’était son travail. Elle revint sur ses réflexion et se dit que pour ça elle lui serait quand même toujours reconnaissante car le médecin s’était impliquait à fond pour le soigner et avait fait un boulot vraiment admirable. Elle avait sauver le petit et ça c’était le plus important pour Gem. Un autre médecin l’aurait peut-être abandonner ou n’aurait pas su bien faire son travail en tout cas pas comme Tara l’avait fait. Elle s’y était mis à fond et grâce à elle Abel était en vie sain et sauf. Elle n’aurait jamais accepté s’il lui arrivé quelque chose et Jax encore moins ! Abel tenait une place énorme dans le cœur de Gemma, il était de la famille et elle passait le plus de temps possible avec son petit fils. Elle le mettait dans le même « sac » que Jax. Elle les appelaient tous les deux ses bébés.
Elle voulait savoir pourquoi il avait choisit Tara pour le raccompagner pour voir où il en était avec cette fille et s’il n’y avait pas plus qu’une simple «petite « amitié ». Puis en même temps, ça l’empêcherait de penser à Clay et sa mort …
Jax et Tara se voyaient souvent à hôpital depuis l’hospitalisation du petit bout. La meilleure façon de comprendre s’il se passait quelque chose entre eux était de l’interroger directement mais prudemment. Il ne fallait pas qu’il retombe « amoureux » de cette dernière. Il n’était à l’abris de rien. Gemma ne voulait absolument pas ça, il risquerait d’être malheureux comme ça fut le cas il y a une dizaine d’année. Jamais, elle voudrait que ce cauchemar recommence. Seul le bonheur de son fils comptait.

Tara pavait posé une question à laquelle Gemma ne voulut à en aucun cas répondre et surtout pas à elle car elle ne la portait pas dans son coeur. Elle retardait le moment de sa réponse^même s’i elle n’était pas obligé de répondre. Elle tenta de passer à côté et voulait que la jolie brune oublie cette instant. D’abord parce que elle avait était surprise dans cet instant de faiblesse que ne lui ressemblait pas et puis aussi car c’était si difficile de parler de ça. Elle ne voulait pas non plus que Jax s’en fasse lui aussi. Lui imposait des choses comme celles là n’étaient pas le but de Gem, elle préférait que son fils et l’image d’une mère sur qui on peut compter 24h/24h et qui soit sans faiblesse. Elle voulut quand même mettre les points sur les « i » pour que Tara n’en reparle plus et ne pose plus aucunes questions.

- Écoute Tara, ça ne te regardes pas, puis c’est rien donc oubli !

Ensuite Jax emmena les deux femmes en direction des escaliers pour aller sur le toit. Il aimait cette endroit. C’était le lieu parfait pour être tranquille. Gemma se détacha de son fils qui le tenait par l’épaule et passa devant sans échanger un seul regard avec les deux individus. Elle avait besoin de souffler deux secondes. Elle monta les marches sans échanger un seul mot. La matriarche éluda la question de son fils car il savait très bien de ce qu’elle pensait de ce genre de chose. Ça la fit quand même sourire. Les deux jeunes gens étaient derrière elle. Pendant ce petit instant de solitude, Gem resongea à toute cette situation. Elle poussa un soupir. Se retrouver seule devenait un hantise pour elle. Elle se tourna donc vers Jax et Tara une fois qu’elle était en haut.

- Jax pourquoi tu m’as pas appelé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Dim 16 Jan - 0:48

Jax expliqua la situation à sa mère. Si Gemma ne croyait pas Tara elle serait obligée de faire confiance à son fils. Le comportement de la femme lui rappelait la période du lycée où elle agissait ainsi quand Jax faisait des conneries ou simplement quand il voulait sortir. Il fallait toujours qu’elle sache tout. C’était une mère aimante, à l’écoute, attentive, présente, et très protectrice. La matriarche était encore plus dur au fils des années. La perte de Clay n’allait pas arrangé les choses… . La réaction puérile de Gemma avait énervée un tout petit peu Tara. En effet, sa façon de dire les choses était très déplacée, comme si le médecin était une intrus, comme si c’était effectif que sa présence ne soit pas désirée. Sa manière d’agir était compréhensible mais Tara avait eu une longue journée donc impossible de se contenir. Même si cela n’était pas dans ses habitudes car le doc restait toujours très droite et diplomate, elle se permit de répondre. Elle se tourna vers Jax. Son but n’étant pas de provoquer la matriarche. Enfin… .

- Ne t’en fais pas Jax. Tu n’as pas besoin de te justifier. Affirma-t-elle en dévisageant la mère du blondinet.


Le fils de Gemma prit les deux femmes par les épaules. Tara avait toujours cette sensation d’être sécurité quand il faisait ce geste. Elle n’était pas insensible au charme du biker. Aussi, elle pensait qu’aux côtés de Jax rien ne pouvait lui arriver. Il les emmena vers les escaliers qui menaient sur le toit du garage. Jax aimait cet endroit. Peut-être qu’il représentait un refuge pour lui? Il avait souvent tendance à y aller pour y réfléchir. Enfin c’est-ce que la brune pensait car en passant par ici, elle l’apercevait parfois à cet endroit. Maintenant c’était instinctif, elle levait les yeux vers le ciel pour voir s’il était présent. La brune rebondit sur ses dires en rigolant:


- Tu vas fumer un joint, pas nous.

Elle sourit. Etant jeune, elle n’aurait refusé. Maintenant, elle était devenue un peu plus sérieuse, fumer ces cochonneries n’était plus son trip. Gemma ne répondit pas à la question de son interlocutrice. Le doc se doutait bien que la grand-mère d’Abel ne lui aurait rien dit, surtout pas à elle. Premièrement, elle n’avait pas assez confiance en Tara. Deuxièment, elle ne la portait pas dans son cœur. Troisièment, elle ne se confierait pas à elle tout simplement, ça ne lui viendrait jamais à l’idée de le faire. Donc, la brune se tue un moment avant de répliquer:

- Un jour ou l’autre, il faudra en parler Gemma. Glissa-t-elle pour son bien.

La femme s’avança en avant. Qu’est-ce que cela signifiait? Peut-être que le doc en disait-elle trop? Elle était gênée vis-à-vis de Jax, de cette situation... . Elle le regarda en souriant pour masquer tous ses sentiments contradictoires qui la traversaient: honte, gêne, culpabilité, sécurité, bien-être, joie etc. Gemma avait l'air vraiment embêtée de voir Tara ici. Sa dernière réplique le prouvait.




HS: C’est nul, je suis pas satisfaite de mon post!!!! Pardon, je ferais mieux la prochaine fois.

_________________

L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Lun 17 Jan - 8:57

Gemma ne voulait pas parler, il comprenait, non seulement elle n’aimait pas parler de ce genre de truc et en plus la présence de Tara l’empêchait totalement de se confier, peu importait, il laisserait les filles gérer ça, sa mère seule et peut-être avec l’aide des Town dont elle savait qu’elles étaient très attachées à la matriarche, surtout Sid, mais sans douter que Kim pourrait être un grand soutien pour elle.

Il ne se passait strictement rien entre les deux ex amants, en tout cas pas ce soir là, c’était purement platonique et pas faut d’avoir appelé tout le monde avant pour qu’on vienne le chercher. Bizarrement cependant, il n’avait pas pensé à appeler sa mère, pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle ne pouvait pas conduire la dépanneuse ! Hé oui, à la base son souhait était de repartir avec sa moto et certainement pas de la laisser toute seule dans le noir, toute la nuit, pauvrette ! Trêve de plaisanterie, il aurait probablement appelé Gemma juste après s’il n’était pas tombé sur Tara par hasard, oui, oui, par hasard ! Et encore, c’était plutôt elle qui lui était tombé dessus, bien heureusement au sens figuré parce qu’avec sa voiture ça aurait pu être douloureux. Bref, il n’avait pas eut le temps d’appeler la matriarche et étant donné que tara était sur place, c’était tout de même plus simple ainsi. Donc la crise de jalousie de sa mère n’était nullement fondée et lui passait très largement au dessus de la tête. Et l’autre qui en rajoutait une couche, en apprenant à Jax comment réagir. Il la regarda adoptant un regard sévère et serrant les dents histoire de bien lui signifier qu’elle n’avait pas de leçon à lui donner sur la manière de se comporter avec Gemma.

« Vous avez toutes les deux décidé de me pourrir la soirée !? »

Répondit-il cette fois sur un ton bien plus affirmé et sévère encore qu’avant. Entre les suspicions de sa mère et les remarque de Tara il n’était pas sorti de l’auberge. Il était parfaitement conscient que ça n’était pas méchant et que ce qu’elle venait de dire partait d’un bon sentiment, mais PUTAIN DE MERDE ! Il détestait qu’on lui parle comme ça, comme s’il avait des conseils à recevoir de la parte de celle qui avait fui son avenir avec lui ! Pour qui elle se prenait de lui sortir ce genre de réplique ! Personne ne lui parlait comme ça, pas même Duncan, pas même Gem ! D’autre part cette remarque faisait office de déclaration de guerre à la matriarche, ou en tout cas pourrait, et là il avait pas du tout envie de gérer une bataille rangée entre les deux femmes. Il sourit cependant à la remarque de Tara bien qu’il ne doutât pas que Gem tire quelques lattes sur le joint.

« Tara était là, point barre »

Dit-il un peu sèchement sans aucune envie de lui expliquer le pourquoi du comment. Elle était arrivée à pic, et c’était tout, même si sa réponse ne risquait pas de mettre à mal les suspicions de sa mère. Il n’aimait pas ça du tout, ce genre de question à double tranchant et en même temps relativement inutile, il ne l’avait pas appelé, et bien quoi ? Qu’est-que ça pouvait bien lui faire après tout ! Il commença à rouler son joint en silence après s’être assis sur une sorte de muret sur le toit, il y avait de la place pour trois, et il était au milieu au cas ou, la question était plus si l’une des deux était capable de laisser la place à l’autre dans son propre cœur…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Ven 21 Jan - 14:14

Jax semblait en avoir marre. Son ton soulignait ce dépassement et aussi son regard. Il perdait patience. Les conflits n’était pas trop son truc et en particulier cette tension qui régnait entre Gemma et Tara ça l’insupportait. Entre les deux femmes ça avait été toujours ainsi et là c’était encore pire car Gem ne voulait pas la laisser approché son fils et la laisser entrer dans sa vie comme ci de rien été. Elle en avait déjà trop fait de dégâts. La matriache vieillerait à ce que ça ne se reproduise plus. Personne n’avait pu contrôler ce départ mais là le schéma était différent, elle comptait bien contrôler chaque « tentative » du doc. Gemma ne répondit pas aux remarques de son fils pour ne pas en rajouter. Elle comprit que si Tara était venu le chercher c’était pour l’aider et non pas pour autre chose. Elle l’avait seulement raccompagné, ce qui était une chose bien même si Gemma l’aurait fait sans hésiter. Mais bon , autant ne plus penser à ces stupidités. Elle laissa tomber et ne revint pas sur ce sujet pour ne pas froisser encore plus son fils qu‘il ne l‘était déjà. Il parlait d’une soirée pourrie à cause des deux femmes , Gemma se dit qu’en rajoutait restait inutile. C’était déjà bien assez. Elle ne voulait pas que son fils passe de mauvais instants à cause d’elle mais elle n’abandonna pas dans sa tête le sujet tara.

Elle regarda cette dernière qui ne cessait de la provoquer droit dans les yeux , c’était un regard un peu compétitif et hargneux qui se voulait de dire « Et toi n’essaie pas d’approcher mon fils ! J‘en ai pas fini OK.». Puis Tara annonça qu’un jour il faudrait parler. Gemma le savait bien mais elle ne savait que dire et comment en parler. Elle soupira et ne répondit pas aux paroles de la jeune femme. Elle savait que c'était dans le bon sens qu'elle le disait et non pas pour la faire plus souffrir. Le dire c’était simple mais le faire c’était vraiment trop difficile. Elle le ferait peut-être un jour mais sûrement pas devant Tara et peut-être pas devant Jax non plus car il n’avait pas à subir tout ça. Il avait déjà perdu un père et un frère: des épreuves horribles sur lesquelles la famille ne revenait plus. Ça servait à rien de se faire plus de mal. Donc là, elle pensait agir sur le même principe et se montrer forte devant le biker. Puis que dirait-t-elle? Qu’elle se sent seule, abandonnée, que Clay lui manque, qu’elle ne sait pas où aller, qu’elle est perdue, qu’il lui reste peu en faisant le constat, qu’elle a du mal à s’en remettre … Tellement de constatations négatives lui venaient en tête. Elle respira un bon coup car les larmes commencèrent à vouloir refaire leur apparition. Elle tourna la tête en direction du sol pour ne pas que les deux remarquent son instant d’égarement elle se reprit. Elle était encore sous le choc de tout cela et n’arrivait pas à faire son deuil. Quand quelque un daignait énoncer une seule fois son nom où le fait qu’il n’était plus là Gemma avait du mal à se contenir. Elle le faisait devant tous mais dans le fond elle était anéantie… parfois, elle pensait que ce n’était qu’un mauvais cauchemar et faisait comme ci c’était faux et que son mari était encore là mais au soir en rentrant seule, elle ne pouvait que comprendre que malheureusement c’était belle et bien la vérité. Le chemin était long mais Gem espérait en voir le bout un jour et arriver à vivre avec ça et continuer d’exister tout simplement.

- Jax… Elle dit cette parole pour montrer à son fils qu’elle était « désolé » mais il fallait qu’il comprenne. C’était bon pour ce soir, elle n’allait pas surenchérir mais pour les autres jours ça ne ferait que continuer car elle ne lâcherait certainement pas l’affaire.

Jax s’était assis au milieu, initiative qui ne surpris pas la « old lady », elle pria Jax de reculer un peu pour que ça soit elle au centre. C’était plus fort qu’elle. Elle ne laisserai pas Tara assisse au côté de Jax, ça non. Cette ordinaire situation se transformait indirectement en message déguisé qui signifiait que Tara n’était encore et toujours pas la bienvenue. La laisser serait contradictoire aux pensées de Gemma. Elle aimait lui lancer des pics pour qu’elle comprenne le message.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Sam 22 Jan - 22:38

Quand Jax regarda Tara avec un air sévère, elle baissa la tête. Son but n’était pas de le gêner, ni de le décevoir, ou même de lui faire chier. Quand il dit « Vous avez toutes les deux décidé de me pourrir la soirée !? ». Elle comprit qu’elle avait été très loin même en sachant que la matriarche aussi. Le biker semblait très irrité. Le ton qu’il avait employé était si dur mais justifié. La brune se sentait mal mais elle ne pouvait taire ses pensées. En présence de Gemma, elle avait du mal. Aussi, elle s’était permise de dire le fond de sa pensée au blondinet ce qui était très culottée. Elle lui avait donné un conseil qui lui semblait utile à elle mais pas à lui en vérité. La fait que sa mère le couve encore un peu à son âge, c’était quelque chose que Tara ne comprenait pas. Il est vrai qu’elle ne pouvait pas comparer, sa mère était partie trop tôt. Il était important de se mettre à la place du biker, il avait besoin de Gemma avec qui il avait vécu les plus importantes épreuves de sa vie, ils avaient toujours été là l’un pour l’autre. Son jugement était malvenue, elle le savait. C’est pour cela qu’elle ne le referait plus. La réponse de Jax à cette pseudo-attaque contre Gemma lui avait prouvé que cette attitude n’était pas préconisée. Donc pour ne pas perdre son ex-petit ami, Tara ne s’y risquerait plus.

Le silence était de mise. Personne ne daignait parler après les remarques du blondinet. Une tension était palpable. La haine entre Gemma et tara ne s’arrêtera pas là. La mère du biker lança un regard peu avenant à Tara qui confirmait cette idée. Les trois adultes se retrouvèrent assis sur le même muret. Jax roulait en silence son joint. Quand Gemma prit la place du milieu, la brune se leva pour lui laissait plus de place mais aussi parce qu’elle ne supportait pas le fait d’être trop proche de la femme qui trouvait toujours le moyen d’avoir le dessus. Elle s’approcha du bord pour observer la vue. Puis, elle pensa au fait que Gemma n’avait pas répondu à ce qu’elle avait explicité précédemment. Elle paraissait encore très triste, elle avait du mal à le cacher. Elle essayait mais en vain car le corps parle et traduit la pensée. Les soupirs de Gemma, sa respiration, ses larmes qui coulaient malgré elle… . Elle avait besoin de s’exprimer, la jeune femme savait que ça ne se ferait pas devant elle. La situation était pesante. Elle ajouta ne savant que faire:


- Jax je pense que je vais t’attendre dans la voiture.

_________________

L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Mar 1 Fév - 13:27

Effectivement Jax était agacé, rien de bien grave, face aux femmes de sa vie il pouvait se calmer aussi vite qu’il s’énervait, mais il fallait avouer que leur attitude était déplaisante et ridicule, pauvre Tara, elle avait juste voulut être sympa, mais elle devait avoir oublié à quel point le blondinet détestait qu’on lui dise ce qu’il devait faire, quand à Gemma elle ne changerait jamais et il composait avec elle depuis tant d’années qu’il laissait passer pas mal de chose qui venant de n’importe quelle autre personne l’aurait mit en rage. Il était plutôt de bonne composition pourtant, gentil et souriant, mais il ne laissait rien passer, dès lors que quelqu’un dépassait les bornes, bornes qui pour lui étaient immuables et solides, il le faisait savoir et n’hésitait pas à hausser le ton si nécessaire. En l’occurrence, il n’avait pas eut besoin de parler, Gemma semblait avoir compris l’énervement de son fils et Tara aussi. Il n’avait pas besoin de sa mère pour gérer ses affaires et à vrai dire le fait qu’elle veuille s’impliquer dans ses histoires l’énervait, mais c’était sa mère et il ne pouvait pas la rejeter donc il fallait qu’il fasse avec, parfois il la remettait en place, un peu comme là, mais il ne pouvait pas se permettre de mal lui parler, et il ne pouvait laisser personne le faire, c’était comme ça, un mère juive dans toute sa splendeur, mais un mère tout de même !

Quoi qu’il ne soit, cela faisait bien longtemps qu’il ne prenait plus en compte ses avis quand il n’en avait pas envie, donc qu’elle le veuille ou non, Tara resterait quelqu’un d’important dans sa vie, et ce qu’ils se remettent ensemble ou non, d’autant plus qu’elle aidait bien le club mine de rien et que rien que pour ça, il n’avait pas le droit de l’envoyer sur les roses gratuitement, et Gemma non plus, mais évidement, la matriarche n’était pas du même avis, il savait parfaitement ce qu’elle pensait, mais ça ne le ferait pas changer d’opinion pour autant, le blocage qu’il pouvait ressentir vis-à-vis de la belle brune n’avait rien à voir avec les sentiment de sa mère, mais bel et bien avec les siens. Cela dit, même si depuis son retour il y pensait parfois, les derniers événements lui sortait se genre de problème minimes de la tête pour s’attaquer à bien plus grave et le deuil de sa mère en faisait partie.

Lorsque Gemma voulut s’asseoir à sa place, il leva la tête vers elle et fit non de la tête, hors de question qu’elles continuent à se crêper le chignon. Mais la matriarche ne lâchant pas l’affaire, il dut lui faire une place à contre cœur. La réaction de Tara ne le surprit pas du tout, il aurait voulut la suivre, mais l’image de sa mère en pleurs l’en empêchait, il ne pouvait pas la laisser seule après ça. Elle n’était pas le genre de femme à pleurer pour un rien et ce qu’il avait vu en arrivant traduisait d’un profond mal-être. Elle n’aimait pas parler de ça, tout comme son fils, mais c’était impossible qu’il la laisse seule après ça. Il se leva et suivit son premier amour jusqu’à l’escalier après avoir précisé à sa mère qu’il revenait.

« Attends Tara… Abel est à la maison avec sa baby Sitter, mais il est tard, tu veux bien aller chez moi et le garder le temps que je rentre s’il te plait ? »

Il lui tendit ses clés en attendant la réponse. Il savait que c’était un grand service qu’il lui demandait là et n’était pas certain qu’elle accepte, d’autant qu’il ne pouvait pas du tout lui dire quand il rentrerait.

« Il doit y avoir une pizza au congelo, tu pourras te faire à manger et tout ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Ven 11 Fév - 17:21

Gemma avait conscience d’embêter son fils avec toutes les pics qu’elle lançait à Tara mais il fallait bien qu’elle montre que c’est elle qui dirige et personne d’autre. Elle aimait affirmer ses opinions en général, elle était plutôt franche et ne cachait pas ce qu’elle pouvait bien penser.
Jax, avant qu’elle ne prenne place à ses côtés, avait fait une tête l’air de dire « Non arrêtes de faire des histoires, ne t’assis pas là... », mais malgré cette avertissement enfin ce signe, Gemma prit place quand même. Et ne se gêna pas pour relancer un regard dominateur au médecin. Tara réagit de suite et dit qu’elle préférait s’en aller et attendre dans la voiture. C’était son choix. En réalité, Gem n’en avait rien à faire qu’elle parte bien au contraire. Ce qu’elle voulait s’est être seule quoi que … Elle ne savait plus très bien ce qu’elle voulait. Soit être seule et ruminer ou alors s’entourer et oublier. Elle aurait préféré que Jax suive son ex et rentre chez lui auprès de son fils. Là au moins, il serait plus heureux et moins embêter par tout ça. Il n’avait pas que ça à faire supporter l’état de sa mère et la « rivalité » entre elle et le doc. Jax lui avait dit qu’il revenait mais avant qu’il s’en aille, elle dit d’une voix basse.

- Tu peux y aller si tu veux.Elle le regarda avec un sourire faux. Il n'était pas sincères car n'allant pas très bien, elle n'arrivait pas à sortir de vrais sourires .

Trop tard, il était déjà parti dire au revoir à Tara… Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas de lui avec elle, c'était juste pour qu'il oubli tout ça.
Gemma se retrouvait là encore seule sur ce toit. Elle n’aimait pas ces instants de solitude. Comme d’habitude ça la faisait réfléchir et repensait à tout ce qui la rongeait. Elle tenta de penser à pleins d’autres chose pour ne pas que le scénario se reproduise. Elle réfléchit aux mots qu’elle pourrait employer si son fils en venait à lui poser des questions sur son état. Peut-être il ne le ferait pas par respect ou par peur de parler des mauvaises choses mais bon valait mieux prévoir. Elle se leva et regarda au loin sans fixer vraiment quelque chose, elle était juste ailleurs. Rien ne lui venait. Elle trouverait les mots au moment venu. Elle se tourna vers les escaliers et attendit le retour de son fils.

_________________


Dernière édition par Gemma Teller le Lun 21 Mar - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Dim 13 Mar - 1:34

Elle attendit la réponse de Jax. Ce dernier avait accepté la requête de Tara qui était de partir. Le médecin comprit tout à fait la réaction du biker qui avait besoin de partager du temps avec sa mère, de la consoler, de parler avec elle, d'être ensemble, etc. Il n'avait pas toujours le temps de discuter car le travail au club et le club tout court prennaient beaucoup de temps au blondinet et Gemma aussi avait ses occupations. Jax paraissant calme. Il était si fort, il avait l'air de savoir gérer chaque situation ce qui était admirable et très intéressant à observer à la fois. Il s'était levé. Il suivit le doc un instant pour lui demander un service.

- Pas de problème, Jax.Elle sourit et lui fit un clin d’œil en disant: je ferais tout pour ce petit bout. "Pour toi aussi". Sérieusement, ça m’embête pas tout. Ta mère a besoin de toi. Tara jeta un rapide coup d’œil à la matriarche. Elle se sent pas bien, je comprends elle a traversé une dure épreuve tout comme toi. Elle marqua une petite pause. D’ailleurs, tu peux te confier à moi je serais toujours là pour toi, tu entends?! La question était d'ordre réthorique. Elle n'attendait pas de réponses, juste qu'il le sache et qu'il s'en souvienne. C’est triste de la voir ainsi. Je préfère encore quand on se tire dans les pâtes, dit-elle histoire de plaisanter un peu et pour détendre légèrement l’atmosphère. Pour la pizza ça ira merci, j’ai déjà mangé.

Elle utilisa un mensonge mais elle savait que ce dernier n’était pas grave, il n’impliquait personne. Elle ne voulait pas s’imposer. Puis, Gemma trouverait toujours à redire. Elle s’éloigna de Jax, elle prononça « au revoir » à voix plus basse. Elle se retourna pour saluer la mère du biker. Tara la respectait quand-même et la politesse faisait partie d’elle malgré tout. Or, la matriarche ne regardait pas du bon côté donc elle ne prit pas la peine de la quitter dignement en lui disant au revoir. En temps normal elle lui aurait souhaiter d’aller mieux, de passer une bonne soirée, elle lui aurait témoigné son soutien, elle la consolerait même: des choses qu’elle aurait faite si elle s’entendait mieux. Mais ça n’était pas le cas. Elle se contenta de descendre les escaliers pour rejoindre sa voiture garée dans le parking. Elle marcha assez vite. Elle monta dans sa voiture. Elle imaginait qu’est-ce que ça serait de s’entendre avec Gemma, de retrouver sa confiance et son estime qu’elle n’a pas tellement eu. Elle repensa au passé… . Elle stoppa ses pensées. Elle démarra. Elle se dirigea vers la maison de Jax pour exécuter la demande du blondinet. Elle aurait refuser pour rien au monde. Elle ne laisserait pas Abel sans surveillance. Elle lui avait sauver la vie, elle n’oubliera pas de sitôt cette opération risquée tenant du miracle grâce à son résultat très positif qui avait mené à la survie du nourrisson.

_________________

L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Lun 21 Mar - 17:30

Jax se retourna un instant vers sa mère alors qu’elle lui disait qu’il pouvait partir. Mais bien sûr, je vais me barrer et te laisser dans la merde c’est vachement mon genre se dit-il sans pour autant exprimer le fond de sa pensée, il continua ensuite son chemin vers l’escalier et Tara avec qui il discuta quelques instants, ce qu’elle lui disait lui allait droit au cœur, il sourit, mais il ne pouvait pas aller plus loin devant sa mère, pas tant qu’elle allait aussi mal ! Bref il acquiesça de la tête, embrassa la brune sur le front et retourna vers sa mère heureux de savoir qu’il la reverrait un peu plus tard dans la soirée, même si l’excuse d’Abel n’en était pas vraiment une car la nounou ne se serait jamais permise de laisser le bébé sans surveillance…

Il retourna donc vers Gemma en disant :

« C’est hors de question que je te laisse dans cet état Maman, n’essaye pas de faire semblant encore une fois d’aller bien de tout gérer, je vois bien que c’est pas le cas… »

Il s’assit à coté d’elle et lui tendit le joint, il savait que la mère n’aimait pas parler de ses problèmes, il était pareil et à vrai dire, il ne savait pas vraiment quoi dire, Clay était mort, elle avait déjà perdu John, franchement, il n’y avait rien à dire qui puisse réellement lui remonter le moral et il en était conscient, mais être là, c’était déjà ça nan ? Il passa son bras sur les épaules de la matriarche en regardant au loin, tout simplement.

« Il me manque aussi tu sais… »

Clay évidement, John aussi mais c’était il y a si longtemps qu’il avait digéré entre temps, et même si ça c’était très mal passé entre le fils et son beau père les derniers temps, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à l’ancien président presque comme un père et oui, malgré tout ce qui avait pu se passer, il lui manquait, et parfois il était triste en y repensant, mais le plus dur à gérer pour lui c’était cette dernières dispute au sujet du club et du trafic d’arme qui l’avait amené à entre en exil chez les Nomads, quelques semaines seulement, quelques semaines où il n’avait pas été là, les choses avaient tellement dégénérées en son absence que son beau père avait été tué, et il s’en voulait tellement pour ça qu’il n’arrivait pas à passer à autre chose, et ce malgré l’élection de Duncan et de nombreux autres soucis qui auraient pu évincer sa culpabilité ! Mais ça, il ne savait pas s’il avait envie d’en parler à sa mère, il n’était pas sûr de vouloir en parler à qui que se soit d’ailleurs…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Lun 21 Mar - 22:53

Jackson avait mis peu de temps à raccompagner Tara jusqu’à l' escalier. Sa mère regardait le vide et se sentait vide … Gemma tentait de ne pas les regarder mais la tentation fut trop forte, elle se tourna quelques secondes et vit son fils déposer un baiser sur le front du médecin. Son cœur bâtit un peu plus fort, de l’énervement certainement car elle ne voulait pas que ces deux là renouent avec le passé. Jamais elle ne laisserait son fils se remettre en danger. Elle faisait tout pour que le doc s’éloigne de Jax et ne cessait de la menacer. Elle serait prête à tout pour protéger son fils. La belle brune pourrait bien tenter des approches pour le récupérer et c’était sûrement ce qu’elle faisait. En plus, là elle se rendait chez le bel homme pour garder Abel soi disant . Gem l’avait très clairement entendu. Mais Tara n’avait-elle pas accepté car elle savait qu’après Jax rentrerait et qu’elle serait donc seul avec lui ? … Gemma mit en garde directement son fils en occultant ses paroles. Il était bien plus important que tout le reste, plus important que l‘état déplorable dans lequel la matriarche se trouvait. A peine était-il revenu qu’elle l’attaqua :

- Ne la laisse pas t’aveugler comme elle l’a déjà fait. Elle dit ces paroles sous un ton de conseil et de désespoir en même temps.

Jax pouvait très bien partir et laisser sa mère seule, en mode très triste mais non il avait choisit de rester. Il n’était pas ce genre de personne. Il aimait sa mère et ça s’était inconditionnel. Le blond était là pour sa mère comme elle l‘était également pour lui, c’était un vrai soutien pour la matriarche de savoir qu’elle n’était pas seule et que son fils la comprenait. Devant lui, elle pouvait faire moins semblant, être un peu plus elle-même. Elle questionna son fils car pour elle c'était plus urgent de s'occuper de son cas à lui.

- Jax … comment tu te sens ? Lui demanda-t-elle tristement.

Il ne voulait pas laisser sa mère dans cet état. Il voulait qu’avec lui elle arrête les faux semblants. Mais elle aussi voulait qu’il en fasse autant et tenait à le réconforter. Il en avait bien besoin. Elle baissa la tête et dit :

- Tu veux que je te dise quoi ? Des larmes coulèrent le long de ses joues. Elle les essaya vite fait d’un geste ferme et releva la tête. Elle prit le joint que son fils lui tendait. C’était plus facile de fumer que de dévoiler le mal qui la rongeait.

Elle était très reconnaissante envers Jax. Elle voulait lui dire merci mais il n’en était pas encore temps. En tout cas, elle avait du mal à parler mais se sentait mieux près de son fils. Elle arriverait plus facilement à se confier Tout les deux en avait réellement besoin. Jax ressemblait beaucoup à Gemma, il n’aimait pas se confier lui non plus et garder le plus souvent les choses pour lui. Mais là, les deux étaient en attente de savoir ce que l’un et l’autre avait sur le cœur. Ils se devaient de s’en donner les réponses. Gem s’inquiétait pour le biker. Il avoua le fait que Clay lui manquait. Gemma serra son fils dans ses bras.

- Si tu savais à quel point il me manque., à quel point je suis en colère contre la vie…

Elle était si triste car elle constatait que Jax aussi souffrait beaucoup à cause de cet événement. Elle le savait mais n’avait jamais osé voir la vérité en face car le voir mal était trop dur pour elle. Jamais, elle n’avait encore parlé de tout ça avec lui et à qui que soit non plus d’ailleurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Jeu 24 Mar - 18:38

A la remarque de sa mère, Jax soupira longuement puis se tourna vers sa mère pendant qu’il prenait place à coté d’elle sur le muret. Il répondit alors sur un ton mi blasé mi ferme :

« Sérieux Mam, je suis un grand garçon et si j’ai envie de me laisser avoir, ben t’y peux rien, pi après tout, elle a changé et moi aussi, on était des gamins, maintenant elle a sa vie, et malgré tout elle est revenue, je sais pas ce qui l’a poussé à revenir à Charming, mais en tout cas elle est là, et après Wendy, si je me mets avec quelqu’un j’aimerais bien que la nana soit pas une putain de Junky… »

Il tourna la tête de nouveau et regarda au loin avant de reprendre un peu plus calmement :

« Mais de toute façon, c’est pas d’actualité… »

Il baissa la tête et regarda ses genoux, mains jointes et coudes appuyés sur ses cuisses… Putain, comment faire comprendre à Gemma qu’elle devait arrêter de s’immiscer dans sa vie, qu’il devait faire ses propres choix, et puis franchement si elle avait une nana mieux que Tara à lui proposer, et bien qu’elle propose, mais le blondinet n’avait pas l’intention de rester célibataire à vie pour lui faire plaisir. Elle n’était pas la seule à avoir des doutes sur la brune, Jax aussi se posait tout un tas de question et jusqu’ici il était resté très prudent voir distant, mais la conversation qu’ils avaient eut à l’hôpital quelques jours auparavant, le fait qu’elle soit là, qu’elle se soit occupé d’Abel, tout un tas de choses qui lui donnaient envie de recoller les morceaux et qui faisaient renaitre certains sentiments, même si il n’était toujours sur de rien et que quoi qu’il arrive ce soir ou une autre soir, il ne se laisserait pas avoir, il ne s’attacherait pas à elle comme al dernière fois, pas aussi vite, pas aussi fort !

« De toute façon, si c’était pas elle, tu serais pas non plus satisfaite… Je vais pas rester tout seul parce que tu as besoin de me garder pour toi toute seule. »

En y pensant, cette phrase tait sortie toute seule, et en la prononçant, Jax se demanda s’il n’allait pas se prendre une branlée. C’était vrai, mais c’était méchant et maladroit, surtout à ce moment précis… Mais quoi qu’il en soit il l’avait dit, à haute voix, oui surement à haute voix vu la tête qu’elle faisait quand il jeta un coup d’œil sur le coté… Heureusement il se rattrapa rapidement en relançant le sujet de la mort de Clay et Gem à sa manière accepta enfin d’en parler, Jax espérait que ça lui ferait du bien. Lorsqu’elle se mit à pleurer, il la serra dans ses bras, il souffrait, mais il souffrait moins qu’elle, à vrai dire une ancienne douleur s’était réveillée avec cet événement, celle de la perte de son vrai père John, et c’était surtout ça qui lui donnait envie de tirer dans le tas, pleurer ? Hum, nan je ne crois pas nan. Ainsi lorsqu’elle lui dit qu’il ne savait pas à quel point il lui manquait, il pensa qu’il avait pourtant une bonne idée de ce qu’elle pouvait ressentir, il avait ressentit la même chose en tant qu’ado, il en voulait à la terre entière et une grande violence avait germée en lui, la même qui se réveillait maintenant et réclamait vengeance pour Clay à corps et à cri.

« On va niquer ses putains de Mayans, on aurait dû le faire il y a plusieurs mois déjà… »

Effectivement, ils n’avaient pas encore bougé, ouvrir une guerre était compliqué, il fallait des moyens, des alliés et les Sons n’avaient pas grand-chose à la mort de Clay, tout le monde s’était donc accordé pour prendre le temps de remettre le club sur les rails avant de verser le sang, mais maintenant ces connards de Mexicains étaient alliés avec les Nords et ça, c’était mauvais, très mauvais ! Pourtant quoi qu’il en coute, Clay serait venger, on ne peut pas tuer un président impunément…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Dim 27 Mar - 18:08

Gemma ne pouvait s’empêcher de protéger son fils et elle était devenue encore pire qu’elle ne l’était depuis que Clay n’était plus là. Il devait parfois se sentir un peu étouffer mais à vrai dire, elle s’en fichait pas mal car la seule chose qui comptait c’était que Jax ne connaisse pas un avenir pitoyable. Ce soupir et le ton qu’il utilisait en disaient tellement long, ils se voulaient de traduire le fait que le biker en avait plutôt marre de la manière dont sa mère agissait. Elle voulait juste le mettre en garde contre Tara qui l’avait déjà assez brisé comme ça auparavant. Ok, elle avait peut-être changé, ok Jax avait de bons arguments mais ils n’étaient pas si fondés que ça, en tout cas pas assez pour Gem. Elle savait très bien que son fils n’était pas ce genre de garçon, le genre de mec qui se laisse aveugler par une fille qui lui plait mais il l’avait était dans le passé. Il n’avait pas vu venir le sale coup que son ex petite amie lui avait fait, elle était partie comme ça et le pauvre était resté anéantie. Gemma ne voulait pas que le schéma se répète encore !

- Je sais qui tu es Jax, je sais très bien que t’es pas comme ça mais permet moi de penser que tu t’es déjà fait avoir et que t’es à l' abris de rien avec cette fille. Elle a changé ? T’en es si sur ? Je parlerais pas si vite si j’étais toi. T’as pas pensé que tu fais parti de ses raison de son grand retour ? Qui sait….

Oui Tara n’était pas la genre de Wendy. Elle n’était pas une junky, pommée de la vie. Elle était médecin, avait un avenir et s’était construite mais mentalement ça pouvait toujours rester la même. Personne ne pouvait en être vraiment sur.

- C’est sur que c’est pas cette putain de Wendy. Alors elle c’est un cas à part !

Le beau blond se mit à regarder au loin comme ci la suite de son discours était plus dur à dire en regardant sa mère en face. Il n’était pas préoccupé par ça pour le moment, par ses amours. Il avait d’autres choses en tête et ça pouvait se comprendre. Il se mit à ajouter une remarque qui n’était pas fausse en somme. Oui Gemma ne serait jamais satisfaite. Elle avait du mal avec ça. Elle voulait ce qui a de meilleur pour son fils alors elle ne cessait de mettre des bâtons dans les roues à ces femmes qui osait vouloir faire parti de la vie du bel homme.

-Non c’est sur mais je veux que tu trouve une fille bien et que tu te renferme pas dans une relation comme t’avais pu avoir avec Tara … Je veux que tu sois heureux , c’est tout. Puis commence pas Jax tu mériterais un baffe à me parler comme ça.

Gemma n’avait pas le cœur à le faire vraiment. Pour une fois , elle voulait qu’il comprenne. Et c’était en discutant sincèrement que les gens comprenait mieux à ce qu’on lui avait dit car la belle n’avait pas la filière de la tchat. Elle était plutôt du genre à se faire comprendre par des intimidations, des mauvais gestes, ou carrément en frappant, tout cela si on ne la respectait pas. Mais Jax était son fils et là c’était l’heure de la confession donc c’est-ce qu’elle fit, elle dit le fond de sa pensée. Elle lui lança quand même un de ces fameux regard noir, plein de reproches.

- Oui on aurait du … Un sentiment de colère profonde s’anima en Gem. Elle voulait carrément faire justice elle-même tellement elle était malheureuse …


-Ça va toi en tant que VP de Duncan? Tu arrives à assumer tous ces changements , tout ça, toute cet vie de m… Elle ne termina pas sa phrase et tenta juste de se calmer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Mer 30 Mar - 12:23

Oh que oui, il était conscient qu’il s’était fait avoir une fois et n’était pas prêt à recommencer sur els mêmes bases. Tara aurait intérêt à s’accrocher si elle el voulait, malgré les baisers échangés, c’était rien, il retrouvait les sentiments sans pour autant les ressentir à nouveau aussi fort qu’ils étaient auparavant. La déception avait été trop grande pour tirer un trait sur le passé et recommencer à zéro tout simplement comme si de rien n’était, fallait pas qu’elle compte là-dessus. Mais Tara était physiquement la femme rêvée, de plus elle était intelligente et elle comprenait mieux que quiconque le fonctionnement du club et son importance dans la vie du blondinet, alors il devait avouer que pour le moment, il ne voyait personne capable de prendre la place de femme de sa vie, pas pour autant qu’elle en ait les épaules, aucune garantie la dessus, et puis encore faudrait-il qu’elle le veuille vraiment et non comme dix ans avant qu’elle se barre du jour au lendemain pour vivre de nouvelles aventures dans un autre état !

« J’ai plus le même âge que quand elle s’est barré la dernière fois, pi elle non plus d’ailleurs, c’est claire que vu ce qui c’est passé, je vais pas refaire les mêmes erreurs, mais si ça doit se faire, ça se fera que tu le veuilles ou non, et j’aimerais que tu l’acceptes et surtout que tu arrêtes de la traiter comme ça, elle rend de gros services au club depuis qu’elle est revenu, tu ne peux pas l’ignorer et l’insulter à chaque fois qu’elle se montre. Je voudrais que tu me laisse gérer ma relation avec elle, je peux rêver hein ! »

Il tourna la tête vers Gemma avec un sourire en coin. Elle devait comprendre que plus elle s’opposait à tara plus elle le poussait dans les bras de la brune, c’était peut-être pas aussi simple que ça dans son esprit, mais sans voulait faire preuve d’un esprit de contradiction pur et dur, il ne pouvait pas construire une nouvelle relation avec le doc dans la sérénité si Gem était toujours là pour mettre des bâtons dans les roues de la belle, alors Jax était obligé de forcer les choses pour être avec elle, d’aller plus vite qu’il ne l’aurait voulut pour montrer à sa mère que c’était possible, bref, ça ne se passait pas comme il voulait, ni comme elle voulait, personne n’était satisfaisait, et personne ne le serait jamais qi elle continuait d’avoir cette attitude de mère poule juive irlandaise relou et possessive

« Enfin bref, quand bien même elle serait revenu pour moi, c’est plutôt cool qu’elle soit, là, et pas étonnant qu’elle soit revenue vu que je suis encore plus beau en vieillissant, hein mam’ ! »

Cette fois-ci il éclata d’un rire clair en attirant sa mère contre lui avec le bras qu’il avait passé autour de ses épaules. S’il ne se l’était pas imaginé ? Bien sûr que si, il l’espérait même ! Il espérait qu’elle était revenue pour el récupérer, parce qu’elle l’aimait et n’avait jamais cessé de l’aimer même quand elle n’était plus à Charming ! Il l’espérait, mieux, il le savait, il le voulait tellement, mais la question restait, pourquoi maintenant ? Et ça, Gemma n’y répondrait certainement pas de manière objective, et il se doutait qu’en posant la question à Tara il n’obtiendrait pas une meilleure réponse.

« C’est pas gagné pour que je trouve une gonzesse sympa si tu mords dès qu’on m’approche. »

Il sourit et fit un clin d’œil à la matriarche, évidement il plaisantait, mais cela dit, c’était pas totalement faux non plus… Jax doutait qu’une fille puisse un jour convenir à sa mère, elle avait juste raison sur un point, il méritait des baffes, et il en aurait reçu s’il avait eut 10 ans de moins.

« T’inquiète maman, se sera fait en temps et en heure, dès qu’on sera prêt, le fait est qu’ils nous ont volé une bonne partie de notre stock d’armes… Enfin tu connais la situation, pas besoin que je t’explique que rien n’est aussi simple qu’une vengeance dans le sang, il y a de fortes chances pour que ça parte ne vrille, dans l’absolu on c’est déjà vengé, les descentes chez eux pour tuer du mexicain, mais tant que leur président sera sur pied ça restera insuffisant… »

Répondit-il alors calmement bien qu’il n’ait pas l’habitude de parler des affaires du club à sa mère.

« Ah… Ouais Duncan… C’est un type bien, il sait ce qu’il a à faire en tant que président, le seul souci c’est qu’il fonctionne trop comme Clay, tu sais ce que j’en pense, moi je voudrais aller dans une autre direction je crois, un truc plus soft, je ne sais pas trop… Le trafic d’arme me gène pour les risques qu’il comporte et les conséquences qu’il a sur le club et autre. »

Elle allait sur un terrain dangereux, Jax n’était pas certain que se soit le moment de lui en parler…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Mar 5 Avr - 0:13

Gemma était bien consciente que son fils avait grandit mais ce n’était pas pour autant qu’elle allait le laisser faire n’importe quoi. Elle tenait à garder un contrôle sur ses agissements comme elle l‘avait toujours fait. Il ne serait pas libre à 100%. Il le savait très bien que sa mère ne lâcherait pas l’affaire, en aucun cas. Là c’était encore pire car il restait la seule personne qu’elle aimait sur cette terre. Elle n’avait plus que lui. Elle ne laisserait donc pas aller droit vers le mur.

- Je sais Jax, je sais que t’as grandi et qu’elle aussi mais ça ne veut absolument rien dire ! Faut arrêter de toujours tout excuser. J’espère que t’es pas aussi bête, je sais que non mais bon … Lui reparler comme ça c’es déjà une erreur.

Gemma était en colère. Jax ne cessait de complimenter Tara. Il avait l’air de l’excuser de tout. Ça exaspérait par dessus tout la matriarche. Elle ne l’aimait pas et en avait rien à foutre. Là il s’agissait de Jax et pas de ce que le doc a fait pour le club et pour Abel. Ok c’était merveilleux et pour ça tout les mercis qu’elle avait reçu étaient peu mais avec ce qu’elle avait fait à son fils, Tara était l’ennemis public numéro 1 pour Gem. Hors de question qu’elle l’embobine encore. Il voudrait que sa mère le lâche et le laisse gérer sa relation avec cette femme mais c’était au dessus des forces de la belle. Elle ne pouvait pas rester là à n rien faire et contemplait ce spectacle qui ressemblait plus à un film d’horreur.
D’un coup Gemma constata et eu une révélation.

- Dis moi, tu l’aimes encore ?

Gemma n’appréciait pas ce sourire en coin. Il était assez malvenue en fait. Elle prenait ça pour du fortage de gueule ou même pour une mise en garde qu’il ne ferait pas ce qu’elle disait. Ça l’énerva encore plus. S’il croyait qu’elle blaguait sur ce point là et qu’elle allait lâcher l’affaire, c’était faux. Jamais elle ne capitulerait. Elle avait envie de taper fort contre quelque chose tellement sa colère la dépassait et tellement elle ne savait plus se contrôler ses derniers temps. Elle faisait n’importe quoi parfois …
Sans le faire exprès Jax réussit à faire sourire sa mère avec la petite blague qui suivait. La situation n’était pas faite pour que les deux rit mais avec son humour, Jax savait y faire. Il sortait des blagues quand on s’y attendait le moins et surtout quand la situation s’y prêtait le moins. Il ne dissipa pas sa colère, ça c’était certain. Mais oui qu’il était beau ! Le plus beau de ce monde, pensa Gemma.

- C’est sur ça ! Tu tiens de ta mère. Dit-elle en, plaisantant. Elle reprit son sérieux. Jax je veux le meilleur pour toi.

Elle savait que Jax n’aimait pas trop ce genre de phrase car il s’estimait assez adultes pour pouvoir faire ses propres choix et en subir les conséquences. Mais Gemma ne voulait pas le laisser subir seul et voulait le diriger vers la bonne voix.

-Je sais mais parfois j’aimerai …

Elle n’allait pas lui avouer qu’elle aimerait faire justice elle-même. Car Jax la penserait inconsciente et puis c’était bien trop dangereux Gem aurait tellement aimé car elle avait été trop touchée par la situation. Ça l’avait même carrément anéantie. Elle pensait que ça serait un premier pas vers la guérison de ce grand chagrin.

- Oui, Elle savait tout ça et savait très bien comment la situation avait évolué. Le fait qu’ils aient volé pas mal d’arme dans le stock, ne les aidait pas. Ça compliqué tout. Ce n’était pas une situation facile. Le beau blond avait raison tant que leur président était sur pied, ce n’était pas suffisant… Malheureusement oui …

Le biker exprimait son opinion sur le nouveau président du club. Il n’appréciait pas ses méthodes. A ses dires, Duncan résonnait comme Clay. Et ça Gem savait très bien que Jax n’était pas trop pour ce genre de politique. Il était bien plus pacifique que ça.

- Je comprend, t’en as parlé avec? Sinon je sais pas essaie de lui faire confiance, peut-être que c’est la bonne manière de diriger et les bonnes décisions …

Gemma n’avait pas l’habitude de poser des questions à son fils sur le club et ses plans mais là elle le faisait car elle avait besoin de faire un point. Puis elle voulait savoir où Jax en était par rapport à tout ça, où il se plaçait. Il en avait subit des changements. Elle lui parlait de faire confiance à Duncan mais elle n’avait aucune confiance en ce gars là. Elle n’acceptait pas le fait qu’il prenne la place de Clay et ne voulait pas sympathiser avec … Elle disait ça pour que Jax se fasse à la situation c’était tout sinon elle n’en pensait pas mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Mar 19 Avr - 18:26

Alors que Gemma déblatérait ce qu’elle pensait de Tara et dont Jax avait entièrement connaissance, il fit un petit sourire en coin, sa mère resterait toujours la même, et la mort de Clay n’allait rien arranger… Le blondinet n’avait pas peur de grand monde, mais quelque part, sans vraiment la craindre, sa mère continuait à l’impressionner et il savait parfaitement qu’il devait la ménager et essayer d’arrondir les angles avec elle car il n’aurait pas le dessus en l’affrontant directement… Si ça se concrétisait avec tara il faudrait que sa belle fasse elle aussi des efforts pour prouver à la matriarche qu’elle tenait à son fils, sinon, ça allait être compliqué, mais de toute façon on en était pas là !

« Je gère maman, que je sache, je parle à plein de filles et ce n’est pas pour autant que je les épouse ou même que je leur laisse prendre le contrôle de ma vie et du club ! »

Lorsqu’elle lui demanda si il l’aimait encore, il haussa les épaules, genre non, il ne l’aimait pas, mais en réalité il n’en savait rien, c’était bien plus compliqué que ça à vrai dire, il y avait ses sentiments qui l’assaillaient et ses souvenirs qui le freinaient, alors oui il l’aimait, mais il savait que s’il le disait à Gem, Tara risquait de passer un sale quart d’heure et lui aussi, il préférait ne rien dire, d’autant que ça n’était pas parce que son amour renaissait doucement au contact de la brune qu’il comptait aller plus loin, juste parce qu’elle était partie une fois et qu’il n’avait pas envie de se laisser avoir et de la voir repartir une seconde fois ! Mais ça, il aurait beau l’expliquer à sa mère, elle allait faire une crise de nerf, et ça lui donnerait une occasion de plus de ne pas parler de son problème à elle, Tara étant celui de Jax quoi qu’elle en pense.

Le sourire en coin n’avait rien à voir avec le respect qu’il lui portait ou le fait qu’il l’écoute ou non, il la respectait, et ça pour toujours, et il l’aimait probablement plus qu’il n’aimerait jamais une femme, quand à l’écouter, il l’écoutait, elle était souvent de bon conseil, mais il savait aussi faire la part des choses et Gem était bien trop rancunière et possessive pour être objective vis-à-vis de la relation entre lui et Tara ou n’importe quelle autre femme, mais il savait qu’elle n’abandonnerait pas une once de terrain face à la brune, pas tant qu’elle n’aurait pas la preuve concrète qu’elle ne se foutait pas de lui, alors à quoi bon discuter de ça avec elle, ils ne seraient jamais d’accord de toute façon. Ils se mirent à rire à la plaisanterie du VP, effectivement il tenait de sa mère, cela dit, on lui disait toujours qu’il ressemblait à John, et d’après les photos qu’il avait pu voir, c’était vrai !

« Je sais maman »

Bien sûr qu’elle voulait le meilleur pour lui, il le savait, autant qu’il voulait la même chose pour elle, mais putain pourquoi ne pouvait-elle pas lâcher prise un peu, ça n’était pas comme ça, avec une telle mère qu’il allait trouver une femme digne de ce nom ! Effectivement, il n’aurait pas apprécié cette phrase dans un autre contexte, il n’aimait de toute manière pas voir qu’elle prenait le contrôle de sa vie, mais il était conscient qu’en tant que mère elle serait toujours comme ça, et il respectait ça, le fait que quoi qu’il arrive elle en l’abandonnerait jamais, et, il la serra un peu plus contre lui, un instant, avec le bras qu’il avait passé autour de ses épaules en répétant

« Je sais… »

La conversation glissa sur le club et Duncan, et à la réflexion de sa mère sur la bonne voie pour le club, il la lâcha et secoua la tête doucement sans rien dire. Si seulement il en était persuadé, mais il pensait à l’inverse que cette façon d’agir les menait droit dans le mur ! Quand à lui en parler, en quelques sortes il l’avait fait, et le grand brun l’avait envoyé boulé, alors il valait mieux qu’il garde ses idées pour lui pendant un moment. Et puis il y avait plus urgent, en l’occurrence, la vengeance de Gem et du club pour al mort de Clay commençait à vraiment se faire attendre, et pendant ce temps, Marcus se pavanait à Oakland et donnait du fil à retordre aux Niners… INADMISSIBLE !

« Je vais faire en sorte que Marcus clams au plus vite maman, je crois qu’on a assez attendu, j’en parlerais demain à Duncan… »

Il se leva, fatigué, il était décidé à rentrer chez lui, et il n'avait même pas vraiment envie de passer la soirée avec Tara qui devait à présent l'attendre avec Abel chez lui.

« Tu me ramènes ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller
THE Old Lady
avatar

Messages : 803
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Emploi : Gérante du garage (comptes,administation,...)



Anarchy On Me
Titre:
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   Ven 22 Avr - 20:37

Quand Gemma arborait la question tara, le beau Jax ne quittait pas son sourire en coin qui voulait sûrement dire « Je sais tout ça ». Ce n’était pas méchant venant de lui, Gem ne changerait en aucun cas d’avis. Il devait s’en douter car il connaissait très bien sa mère. Elle était consciente du fait qu’il pouvait en avoir mal mais c’était pour son bien dans le fond. Puis la brune aux mèches blondes n’allait pas changer pour autant, elle voulait le top pour son fils.

- C’est vrai ça et encore heureux.

Jax la faisait sourire avec ses petites remarques. Il avait d’ailleurs intérêt à en pas être ce genre de gars faible qui tombe amoureux de la première venue. Gemma sourit à son fils pour lui montrer son accord avec ce qu’il venait de dire.
«  Bien sur que t’es pas comme ça » pensa-t-elle.

- Ah bon t’es pas ce genre là ? Plaisanta-t-elle.

Elle plaisantait car c’était pour elle un moyen de détendre l’atmosphère et d’évitait de penser à l’objet de sa tristesse. Plus elle parlait d’autres chose plus elle s’évadait pour quelques instants. Ça faisait du ben.
Le haussement d’épaules de Jax la question de Gem voulait carrément tout dire. Ça traduisait son indécision. L’aimait-il encore vraiment ou non ? Au fond d’elle Gamma voyait bien que oui sinon il aurait affirmé que non. Là il montrait que la possibilité qu’il l’aime encore était bel et bien présente. Elle aurait aimé qu’il le lui dise mais bon si ça s’avérait vrai le pauvre aurait droit à une belle leçon comme d’habitude et Tara … n’en parlons pas. Jax semblait quelque peu gêné de parler de ça. Il ne devait pas tant apprécier ce sujet de conversation mais il n’était pas à daigner. Il fallait bien l’évoquer et puis Gem aimait en discuter car elle aimait se mêler de la vie de son fils étant fort protectrice. Apparemment il savait que sa mère qu’elle voulait le meilleur pour lui. En même temps, elle ne cessait de le répéter car c’était vrai. Elle lui fit un sourire qui soulignait toute le bienveillance qu’elle avait pour lui.
Soudain, le jolie blond lâcha sa mère. Ils parlaient club et affaire du club, ça devenait plus sérieux. Jax se montrait déterminé à l’idée de tuer Marcus pour se venger. Gemma fut touchée et prenait un air plus meurtrit car la conversation revenait à ce sujet qui la hantait chaque jour.

- Tiens moi au courant. Tu sais comment c’est important pour moi. Elle restait assez stoïque en abordant ce sujet.

Jax se levait fatigué, il voulait rentrer. Gemma acquiesça, elle comprenait et puis en même temps ça l’arrangeait car elle trouvait que la discussion avait bien soulevé des points important. Ça donnait à méditer. Elle n’était peu être pas terminer mais c’était déjà pas mal pour la soirée. Elle se leva à son tours.

- Aller viens.

Ça ne la dérangeait absolument pas de le raccompagner. Elle passa devant et descendit. Elle pourrait peut-être lancer des nouveaux pics à Tara. Quoi qu’elle en avait déjà assez fait. Elle décida de le raccompagner et de le laisser tranquille Elle l’attendit devant sa voiture. Elle avait pris une petite longueur d’avance pour pouvoir réfléchir un peu et pouvoir se remettre de ses émotions pour conduire l’esprit concentré sur la route.


Hj: Ou la conne j'avais pas vu que t'avais répondu ! J'ai fait traîner pour rien désolé ! Tu veux le clôturer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: A very sad night [Tara/Jax]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A very sad night [Tara/Jax]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: 
CITY OFF BLOOD
 :: Iron Drive :: Teller-Morrow
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit