Partagez | 
 

 [X]Just one night [Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: [X]Just one night [Andrew]   Ven 3 Déc - 21:57

Emi s'était réveillée de bonne heure... Enfin de bonne heure pour elle c'est-à-dire vers 10 heures du matin. Six jours étaient passés depuis sa rencontre avec Andrew qui lui manquait plus que jamais. La jeune femme avait tellement envie de sentir le corps du terroriste contre le sien. Elle ne pouvait attendre plus longtemps, elle avait respecté le deal : attendre quelques jours avant de l'appeler. La strip-teaseuse attrappa son téléphone portable et chercha dans son répertoire le numéro de téléphone de son "petit-copain". La jeune femme échangea quelques mots avec le jeune homme afin de lui demander de venir le soir chez elle. La japonaise allait enfin avoir ce qu'elle voulait : une nuit de passion avec l'Irlandais. Avant tout il fallait peut-être se lever mais la jolie jeune femme n'en avait pas envie et elle se rendormi pour une petite heure de plus de sommeil. De plus elle se sentait trop bien dans le lit pour vouloir le quitter.

Après s'être levée pour de bon, Emi se dirigea dans la salle de bain : il fallait qu'elle soit présentable devant Andrew ce soir. Aujourd'hui elle opta pour un bain. Depuis combien de temps n'en avait-elle pas pris? Elle n'en avait aucune idée. Ce jour-ci elle avait besoin de se détendre et quoi de mieux pour commencer à se détendre qu'un bon bain chaud? Il n'y avait pas grand chose de mieux aux yeux de l'asiatique. Elle se déshabilla et s'immergea dans l'eau chaude où elle resta une bonne heure. Son estomac était noué. Elle appréhendait toujours ce moment... En effet elle se demandait comment cela allait se passer, si elle ressentirait une quelconque douleur. La jeune femme repoussa toutes ces interrogations dans un coin de son esprit et sorti de l'eau. Enveloppée dans une serviette, elle sélectionna sa tenue : elle n'allait pas mettre une tenue particulièrement affriolante, un jean et un T-shirt qui dévoilait suffisamment ses formes sans être ultra moulant. Elle brossa ses longs cheveux qu'elle laissa libre puis se regarda dans le miroir : elle était prête.

Son estomac trop noué pour qu'elle puisse avaler quelque chose la poussa à faire le tour du loft étrangement calme. Ima n'était pas là? Apparemment non... C'était tant mieux, la japonaise préférait être tranquille avec Andrew. Durant toute l'après-midi la jeune femme resta allongée dans le canapé, incapable de faire autre chose. Puis enfin arriva le moment où la sonnette annonça l'arrivée de quelqu'un... Etait-ce Andrew? Quelque chose en son coeur lui disait que c'était lui. La jeune femme jeta un oeil à la fenêtre : la nuit était tombée, c'était forcément l'Irlandais! Le coeur d'Emi battait la chamade, elle se demandait comment il pouvait battre aussi vite.


Dernière édition par Emi Ishikawa le Dim 9 Jan - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Lun 6 Déc - 17:07

Andrew c’était levé aux aurores, depuis près d’une semaine qu’il était arrivé, il avait eut le temps d’aller voir Cameron et Edmond Hayes pour commencer à travailler avec eux. En effet il avait été envoyé aux Etats-Unis comme renfort pour les deux terroristes. Il avait été très content de retrouvé son ami, Ed. D’ailleurs, assez rapidement, Emi était venue se glisser dans la conversation, l’aventure du soir au club de striptease fit bien rire le jeune homme. Mais rapidement les sujets légers laissèrent place à des choses plus importantes, en l’occurrence le business avec les Sons, entre autre, oui car le MC n’était pas le seul revendeur de l’IRA dans le coin. Les Hayes avaient mis en place un magasin de vente de surplus militaire pour camoufler la revente d’arme, le jeune Irlandais trouvait que c’était une idée géniale, et étant donné qu’ils étaient en guerre permanente contre les protestants, ils s’y connaissaient assez bien pour faire des vendeurs parfaitement crédibles.

Et donc au petit matin, ils avaient fait une livraison aux Sons, d’où une heure de lever indécente pour le jeune terroriste, alors quand Emi l’avait appelé la voix encore toute endormie à 10h, il n’avait pu retenir un petit rire, lui était déjà debout et dehors depuis plusieurs heures ! A la fin du coup de fil, Ed lui demanda la raison du sourire qui ne voulait pas quitter ses lèvres. Andrew allait finalement coucher avec la belle asiatique, elle l’avait rappelé, il n’était pas certain qu’elle le fasse lorsqu’il l’avait déposé devant chez elle six soirs auparavant.

Après la livraison, il fit sa journée au magasin et rentra chez lui vers 16h. Il prit une douche et commença à se préparer, rien de bien folichon, rasage, after-shave, parfum, déo. Il enfila une chemise bleue foncée et un jean par-dessus son boxer, puis mit un pull col V et une veste en cuir avant de sortir de chez lui. Il se souvenait parfaitement de l’endroit où habitait la jeune femme, pourtant sur le coup il n’avait pas fait tellement attention, mais au final, il se souvenait de chaque direction, de chaque virage. C’est comme si son inconscient avait imprimé le trajet de lui-même. Lorsqu’il arriva devant chez elle, il se gara et resta les mains sur le volant un certain temps. Il avait le ventre noué, il ne savait pas comment ça allait se passer, il flippait un peu, lui faire mal, ne pas lui donner de plaisir, le fait que ça soit prévu comme on prévoit une sortie au cinéma n’était pas fait pour l’aider à se détendre. Il prit une grande inspiration et expira ensuite les yeux fermés pour essayer de faire passer cette angoisse qui le gagnait. Il sortit alors de la voiture et marcha jusqu’à l’appartement de la belle. La aussi, il ne frappa pas tout de suite, il était stressé, mais pourquoi ça n’était pas sa première fois à lui, et…

« Oh et puis merde, on verra bien »

Il toqua doucement à la porte avec un sourire en essayant de se persuader que l’issue de la soirée importait peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Lun 6 Déc - 20:40

Le coeur d'Emi battait à tout rompre. La jeune femme hésita à se lever. Puis après avoir profondément inspiré et expiré, elle se leva et se dirigea lentement vers la porte et l'ouvrit. Bien sûr la personne qu'elle vit derrière lui redonna immédiatement le sourire, oubliant ainsi son stress qui avait été présent pendant toute l'après-midi. L'asiatique se jeta au cou d'Andrew avant de déposer un baiser passionné sur ses lèvres. La strip-teaseuse pris le jeune homme par la main et l'entraina à l'intérieur avant de fermer la porte derrière lui. Elle le regarda quelques instants avant de se serrer à nouveau contre lui. Voilà tout le stress de la jolie japonaise s'était envolé grâce à cette sensation de leur corps l'un contre l'autre. Ses mains commencèrent à caresser le dos de l'Irlandais. Comme ce geste et les sensations qu'elle ressentait lorsqu'elle faisait ça lui avait manqué les jours séparant leurs deux rencontres.

-Mon coeur...Je t'ai manqué? Tu veux boire quelque chose ou on va tout de suite dans ma chambre faire des folies et peut-être visiter le septième ciel?, lui demanda-t-elle en plongeant ses yeux dans ceux du terroriste.

Emi desserra son étreinte avant de prendre les mains du terroriste entre les siennes. Elle regarda d'un peu plus près la tenue de son "petit-copain" si l'on pouvait considérer qu'ils sortaient ensemble. La jeune femme manqua de dire tout haut ce qu'elle pensait. Cependant ce qu'elle pensait des vêtements d'Andrew était plutôt positif : elle trouvait qu'il était mieux habillé cette fois que la fois dernière. Elle ne remarqua que tardivement qu'il portait toujours sa veste en cuir. Bien sûr elle décida de la lui retirer afin qu'il soit plus à l'aise. La japonaise posa la veste de son ami sur le dossier d'une chaise qui traînait dans le coin. Peu à peu le désir de finir rapidement dans le même lit que l'Irlandais qu'elle avait éprouvé lors de leur première rencontre refaisait peu à peu surface. Seulement ce soir, elle avait décidé de laisser Andrew la diriger. Il semblait plus expérimenté qu'elle et Emi avait peur de faire une connerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Jeu 9 Déc - 1:20

Andrew lissait sa chemise lorsque la porte s’ouvrit dévoilant une jolie jeune femme habillée sobrement, exactement ce qu’il avait espéré, exactement la manière dont il la voyait, exactement ce qu’elle était, une fille simple et innocente. Elle l’embrassa et il lui rendit se baiser avec tendresse, il était encore un peu tôt pour l’ardeur et le jeune homme n’était pas pressé, au contraire, il valait mieux que le stress retombe un peu avant de commencer à s’occuper des choses sérieuses à savoir le pucelage de la belle.

Ça lui avait manqué, le contact de ses lèvres, de ses petites mains sur son corps, la chaleur de sa peau, mais plus que tout il était content qu’elle ait rappelé, et qu’elle soit là, avec lui, ce soir là. Plus Andrew apprenait à connaître Emi, plus elle le faisait flipper, sa réplique en l’occurrence venait de lui couper toute envie. En réponse, il soupira, puis essayant de remettre ses idées en place, il finit par se décider à lui dire ce qu’il pensait avec un sourire pour adoucir la dureté de ce qu’il allait dire et de ce qu’il pensait de son attitude.

« Je n’ai rien contre la franchise, mais parfois, tu es un peu crue tout de même. »

En effet, il aimait son côté ingénu, enfantin, parfois même timide. Il aimait la douceur de son visage, et il trouvait que ça ne lui allait pas de se transformer soudainement en une sorte de salope, pas qu’il la prenne pour telle, même lorsqu’elle lui sortait ce genre de phrase début en blanc, il savait qu’au fond elle n’était pas comme ça, et il avait envie qu’elle arrête de jouer à ce jeu, non seulement ça avait le don de le dégouter, mais pendant un instant ensuite il ne savait plus sur quel pied danser, à qui avait-il affaire finalement ?

Il entra dans l’appartement laissant Emi s’affairer à le déshabiller, il enchaina ensuite rapidement pour que la phrase qu’il avait dite auparavant ne soit plus un problème, qu’elle ne soit pas vexée, et bien lui signifier qu’il s’en fichait, au finale il voulait surtout qu’elle reste elle-même, mais il était certain qu’elle n’était pas celle qu’elle prétendait être quand elle faisait ça. Peut-être avait-il tort après tout, peut-être qu’elle était totalement schizophrène, ou juste plus proche de la stripteaseuse qui avait dansé pour lui le soir de leur rencontre que de la jeune femme sensible qu’il avait découvert ensuite.

« Et moi je t’ai manqué ma puce ? »

Dit-il en s’installant sur le canapé du salon après qu’Emi lui ait enlevé sa veste.

« Je veux bien une bière ou ce que tu as peu importe… »

Effectivement peu importait ce qu’i boirait alors, ça n’était pas l’important, il voulait juste un peu discuter avec elle, prendre le temps de la retrouver après cette semaine de séparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Jeu 9 Déc - 21:37

Andrew lui avait rendu son baiser et ce avec une tendresse hors-norme pour la jeune femme. L'irlandais avoua de but en blanc à Emi ce qu'il pensait de son comportement : elle était crue. Aie... Elle devrait mieux choisir ses mots la prochaine fois... C'est vrai, en présence du terroriste la strip-teaseuse plus de mal que d'habitude à formuler ses pensées. Elle resta plantée là jusqu'à ce qu'Andrew s'assied sur la canapé en lui demandant s'il lui avait manqué . Il n'avait pas réellement répondu à la question d'Emi. Cependant elle prenait cette question du jeune homme comme un "oui" à la sienne. Puis il accepta de boire quelque chose. Et vu sa réponse il s'en fichait un peu, il semblait vouloir gagner du temps... Mais ce n'était pas grave! La jolie japonaise partit dans la cuisine et en revint avec une bière qu'elle tendit à Andrew avant de s'asseoir à côté de lui afin de lui parler et de répondre à sa question.

-Bébé... Je suis sincèrement désolée de ne pas avoir été très délicate... Je suis un peu... Je perds un peu mes moyens quand je suis avec toi : j'ai tellement peur de faire une connerie que j'en fais une énorme! Et oui tu m'as manqué... Pas un seul jour n'a pas passé sans que tu m'ai manqué, déclara-t-elle en glissant sa petite main dans celle de son petit-ami.

Emi avait envie de considérer Andrew comme son petit-ami. Seulement rien n'était officiel entre eux. Elle le regardait passionnément puis se mouva légèrement afin de se blottir contre le jeune homme.

-Tu as l'air tendu... Ca va? Je peux faire quelque chose pour toi?, lui demanda-t-elle d'un ton légèrement inquiet.

Elle déposa une nouvelle fois un doux baiser sur ces lèvres qu'elle aimait tant embrasser. Plus elle l'embrassait plus elle était dépendante de ses baisers... L'irlandais et ses baisers étaient devenus une drogue pour la jeune femme. C'était un peu inquiétant et elle ne pensait pas que l'on puisse être accro à une personne. Peut-être que ce sentiment qu'elle ressentait pour le jeune homme n'était pas uniquement du désir sexuel mais de l'amour... Non... Enfin elle n'en savait rien et qui pouvait le savoir? Sa soeur peut-être? Mais pourquoi pensait-elle à sa soeur maintenant? Elle n'y avait pas pensé ou presque pendant 2 ans et elle refaisait surface dans ses pensées alors qu'Emi était blotti contre un jeune homme qu'elle appréciait tellement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Dim 12 Déc - 19:54

Spoiler:
 

Petit ami… Emi était-elle la petite amie d’Anrew ? Le jeune homme se plaisait à croire que leur relation durait plus qu’un seul soir, une seule nuit, c’est en partie pour ça qu’il avait la pression, s’il merdait elle ne voudrait probablement pas le revoir, or, il l’aimait bien, il l’appréciait, il la trouvait jolie, surtout jolie, bizarre aussi, encore une fois, il ne comprenait pas pourquoi elle cherchait toujours à se justifier, sa remarque sur son comportement était juste une allusion à ce qu’elle pouvait être quand elle était naturelle, cela ne méritait aucune réponse, enfin c’est comme ça qu’il le voyait, mais elle se sentait toujours obligée de tout expliquer. Donc elle perdait ses moyens avec lui hein… Elle était vraiment touchante, son côté douce innocente, un peu ingénue. Le terroriste sourit, elle ne cessait de l’étonner en fait, ses réactions étaient toujours plus inattendues les unes que les autres, au final c’était peut-être une des choses qu’il aimait, une des choses qui faisait qu’il avait envie de rester avec elle et d’en apprendre plus, même si parfois il trouvait que cela manquait de naturel et ça l’énervait, il aimait Emi, pas la stripteaseuse, pas non plus celle qui veut se faire dépuceler à tout prix, et pas non plus celle qui essaye de trouver une explication à tout et n’importe quoi. Cela dit tout ces personnages faisaient partis d’elle, il le savait, mais il avait l’impression qu’elle n’était jamais vraiment à l’aise avec lui et ça, il voulait que cela change. Il se contente de répondre en chuchotant presque :

« Tu m’as manqué aussi. »

En chuchotant ? Oui car ça n’était pas si facile pour lui de s’attacher à une fille, il était terroriste, il n’était pas censé avoir des attaches et encore moins une innocente jeune femme qui ignorait tout de lui et qui n’avait rien à voir dans sa guerre et dans son business. Quand il y pensait, il se rendait compte que c’était une folie et qu’il la mettait en danger, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de la voir.

« J’avais peur que tu ne me rappelles pas en fait… »

Après avoir bu un peu il posa sa bière et passa son bras autour du cou de l’asiatique pour prolonger leur tendre baiser. Il dégagea quelques mèches de cheveux de son visage avant de se reculer un peu et de la regarder dans les yeux. Après quoi il reposa sa bouche sur la sienne avec plus de passion, il ouvrit la bouche pour conquérir doucement la sienne avec sa langue. L’envie commençait à monter doucement et il resserra légèrement son étreinte atour de sa nuque et prit appui avec son autre main sur le canapé pour la mettre sur le dos tout en continuant à l’embrasser avec appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Jeu 16 Déc - 18:29

Emi aimait entendre la voix d'Andrew peu importe ce qu'il disait mais elle aimait surtout l'entendre quand c'était pour lui dire quelquechose de positif comme "Tu m'as manqué aussi". Dire que si elle n'avait pas insisté ils ne se seraient probablement pas revu. En tout cas elle était touchée qu'il avoue qu'elle lui avait manqué mais elle fut encore plus touchée par les paroles de l'Irlandais lorsqu'il ajouta qu'il avait eu peur que la strip-teaseuse ne le rappelle pas. Cette dernière observait chaque mouvement du jeune homme, les yeux de l'asiatique restaient rivés sur Andrew, sans possibilité de détourner le regard. Après avoir posé sa bière, le terroriste passa son bras autour du cou de la japonaise qui semblait être partie sur une autre planète. Une planète sur laquelle ils seraient seuls, tous les deux, heureux.

La jeune femme aima cette sensation qu'elle éprouva lorsque la main de son ami effleura sa tempe et son front afin de dégager quelques mèches du visage de la jolie asiatique avant qu'ils ne plongent chacun leur regard dans celui de l'autre. Andrew vint reposer ses lèvres sur celles d'Emi. Ce baiser était différent des autres : il était plus langoureux, plus fougueux, plus affamé que les autres. Leurs langues commencèrent à jouer ensemble. Une douce chaleur commençait à se faire sentir au niveau du bas ventre de la strip-teaseuse. Elle se laissait faire, ne bronchant pas lorsque le terroriste resserra son étreinte avant de la forcer à s'allonger sur le canapé. La japonaise se sentait bien avec lui. Ses mains commencèrent à caresser le dos de l'Irlandais. Plus la soirée avançait plus ses sentiments lui semblaient clairs : elle l'aimait... Même si elle en était presque sûre elle ne préférait rien dire de peur de faire une boulette.

Plus le baiser se prolongeait plus Emi avait envie d'Andrew. Et la température commençait à monter petit à petit. Elle percevait que son ami était, comme elle, loin d'être insensible à ce qu'il se passait entre eux. Ce pouvait-il qu'il n'en ai pas rien à faire d'elle? En fait elle était déjà sûre et certaine de ne pas être comme les autres femmes aux yeux du jeune homme. Il l'aimait, ou tout du moins il l'apprécié, et elle le sentait ce qu'il lui plaisait énormément. La strip-teaseuse hésitait : elle voulait enlever à Andrew son pull mais ne le prendrait-il pas mal? Elle en avait peur et ne fis rien mis à part glisser ses mains sous le pull de son petit-ami tout en l'embrassant avec passion et comme si sa vie en dépendait. Un amour tel que celui qu'elle éprouvait pour Andrew était plus qu'excitant... Surement parce qu'elle n'avait jamais vécu ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Sam 1 Jan - 18:33

Andrew n’arrivait pas à s’expliquer ce sentiment si fort qu’il ressentait pour elle, de l’amour déjà ? Pas si évident que ça non, mais il avait envie de croire qu’elle était différente des autres filles qu’il avait croisé jusqu’ici, elle lui plaisait vraiment et ce, autant pour ce qu’il savait, ce qu’il avait pu observer, que pour ce qu’il lui restait encore à découvrir. Le fait est que son visage, la douceur de ses traits, la profondeur de son regard, l’avait touché, dès le premier instant où elle était apparut sur cette scène du bar de strip-tease mais aussi après alors qu’elle était démaquillée. C’était peut-être ça qui faisait la différence avec les autres, en générale il ne prenait pas le temps de les connaître démaquillées, Emi était la première à lui avoir donné envie d’aller plus loin, d’attendre et de voir ce qui se passerait entre eux et il n’arrivait pas à trouver une raison à ça, à ce soudain intérêt pour une si jeune femme dont finalement il ne savait pas grand-chose.

Il continua à l’embrasser de longues minutes ne comptant pas son plaisir de jouer avec sa langue et ses lèvres, de sentir la chaleur de son corps tout contre le sien. Parfois il se reculait légèrement pour la regarder des les yeux avec un léger sourire le temps de reprendre son souffle, de plus en plus il vibrait d’un désir montant à mesure qu’ils échangeaient se baiser fougueux et passionné mais néanmoins doux et lent, il prenait son temps, il avait déjà attendu une semaine, il pouvait bien attendre encore le moment fatidique, il profitait du charme de la jeune asiatique et se délectait de sa bouche avec appétit. Cet instant était magique, avant tout problème qui pourrait survenir s’il lui faisait mal plus tard, il allait essayer d’être aussi doux que possible, mais on ne sait jamais, il n’avait jamais dépucelé personne, du moins pas qu’il sache, mais il savait que ça pouvait parfois mal se passer pour tout un tas de raisons, il avait envie que cela se passe bien avec elle car il ne tenait pas à ce qu’elle ne veuille plus le revoir, au contraire…

Lorsqu’elle fut allongée sur la canapé, il s’allongea doucement sur elle en prenant soin de ne pas l’écraser, il n’tait lui-même pas bien lourd, mais toujours plus que ce petit corps frêle qu’il sentait sous lui avant de se mettre à caresser son flanc d’une main alors que l’autre passée sous la nuque d’Emi et accoudée au canapé lui servait d’appui. Là encore, il prit le temps d’explorer son ventre et ses côtes, ses hanches, une jambe qu’il écarta doucement pour se placer entre avant de la remonter au niveau de sa hanche et de remonter sa main du creux du genoux à l’omoplate de la belle en passant sous son t-shirt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Sam 1 Jan - 23:03

Pendant combien de temps s'embrassèrent-il? Emi n'aurait pu le dire, le temps n'avait plus la même emprise sur la jeune femme et les minutes semblaient se raccourcir, pour elle ils ne s'embrassèrent pendant quelques secondes or c'était de longues qui s'écoulaient durant ce baiser qui ne fut interrompu que pour permettre aux deux amants de reprendre leur souffle. Andrew profitait de ses "pauses" pour la regarder dans les yeux et lui faire de légers sourires. La jolie asiatique trouvait, comme l'Irlandais, que le moment était magique et totalement exquis! Surtout le baiser était à la fois fougueux et passionné mais aussi doux et lent. Puis elle s'allongea avant que le jeune homme ne s'allongea sur elle. La jeune femme percevait que son partenaire faisait attention à ne pas l'écraser. Puis la main de ce dernier vint caresser le flanc de la strip-teaseuse ce qui la fit gémir de plaisir. Ensuite la main du terroriste s'attarda sur le ventre, les côtes et les hanches de la japonaise avant d'écarter délicatement l'une des jambes de sa partenaire afin de se placer entre. Puis il la remonta au niveau de sa hanche. Emi ne pouvait plus tenir : elle avait envie de lui, chacune de ses caresses, chacun de ses gestes l'excitant d'avantage. La caresse qui vint ensuite (lorsque que la main d'Andrew remonta du genou à l'omoplate de la belle asiatique en passant bien sûr sous son T-shirt) la poussa à être plus entreprenante.

Emi se redressa afin de pouvoir ôter le pull de l'Irlandais puis elle se rallongea après avoir remis ses mains dans le dos du jeune homme, l'obligeant ainsi à se rallonger lui aussi. Elle l'embrassait toujours bien que ses mains s'affairaient à déboutonner la chemise du terroriste. Bien sûr ses gestes étaient lents, laissant monter le désir. La jeune femme espérait qu'il ne la trouverait pas trop rapide et entreprenante. Elle brisa leur baiser afin de plonger son regard dans celui de l'Irlandais puis un sourire se dessina sur ses lèvres. Ses sentiments étaient peut-être un peu obscurs mais il était clair que pour la petite strip-teaseuse Andrew était loin d'être banal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mer 5 Jan - 2:57

Le baiser avait doucement fait monter la fièvre du désire en Andrew. Il prenait un malin plaisir à faire monter l’envie chez Emi aussi, la caressant doucement, prenant tout son temps, l’embrassant sensuellement, prenant petit à petit le contrôle sur son corps. Il appréciait l’instant à sa juste valeur se remémorant cette longue semaine d’absence, il réfléchit alors au fait qu’il n’avait même pas cherché à séduire une autre fille entre temps, qu’il n’avait pensé qu’à elle depuis leur rencontre, une rencontre des plus étrange. Malgré le côté glauque de son boulot, malgré cet endroit pas très sain où il l’avait aperçut la première fois, il ne regrettait rien, il était plutôt content de s’être rendu dans cette boite de strip-tease ce soir là, juste à l’heure où elle faisait sa danse en plus, quelle belle coïncidence, il n’était pas fier de ça, mais heureux tout de même d’avoir pu lui parler et surtout qu’elle l’ait rappelé.

Pendant qu’Andrew les dirigeaient tout deux vers le plaisir, Emi commença à le déshabiller, il l’aida à tirer son pull, levant un bras puis l’autre pour qu’elle puisse l’enlever. Cela fit encore monter la température et le jeune homme commençait à perdre doucement le contrôle, quel agréable sentiment que de se laisser fondre dans la torpeur et le désir, la chaleur de leurs deux corps collés l’un à l’autre. La belle brune commença à déboutonner sa chemise, et soudainement, le terroriste voulut lui aussi la déshabiller, sentir sa peau, pouvoir la caresser sans ce t-shirt qui paressait alors une barrière à faire tomber au plus vite. Il passa alors son bras droit derrière le dos de l’asiatique et, toujours en l’embrassant, il se redressa avec la main gauche et s’assit sur le canapé, la faisant basculer à califourchon sur lui.

Le baiser prit fin pour mieux retirer le haut de la jeune femme avec empressement, puis il posa ses deux mains sur ses fesses pour l’inviter à s’avancer légèrement de manière à être assise sur sa braguette qui, il devait l’avouer commençait à gonfler légèrement. Il monta alors les mains et la caressa tendrement, le dos, le ventre, les seins à travers se soutient gorge qui l’énervait mais dont il ne voulait pas encore laisser échapper le trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mer 5 Jan - 21:53

Emi sentit le bras droit d'Andrew dans son dos. Leurs lèvres étaient toujours collées, leurs baisers prenaient de plus en plus un côté ultra sensuel. Le jeune homme fit basculer la strip-teaseuse afin qu'elle se retrouve à califourchon sur lui. Leur baiser s'arrêta, le terroriste ôtait le T-shirt que portait la petite asiatique et ce avec un empressement non-dissimulé. Ensuite la jeune femme se délecta de la sensation des mains de l'Irlandais sur ses fesses qu'il avait posé à cet endroit de l'anatomie de la japonaise pour l'inviter à s'avancer, ce qu'elle fit sans se poser de questions. Les mains du jeune homme remontèrent si bien qu'elles vinrent caresser doucement et délicatement le dos, le ventre et les seins de la brune qui laissa s'échapper un gémissement de plaisir d'entre ses lèvres. Les tétons d'Emi commençaient à se durcir de désir en-dessous de son soutien-gorge et des mains de son petit-ami. La jeune femme acheva de déboutonner la chemise du jeune homme, puis elle laissa ses mains glisser doucement le long de son torse et elle les arrêta au niveau de la ceinture.

La japonaise jeta un regard au jeune homme comme pour lui demander l'autorisation de lui ôter sa ceinture. Elle posa finalement ses lèvres sur le torse de l'Irlandais, embrassant ainsi quelques fois son torse avant de se décider à enlever la ceinture du jeune homme. Elle ôta les mains qui lui caressait les seins pour pouvoir retirer sa chemise à Andrew dont elle prit les mains afin de les poser au niveau de l'ouverture du jeans comme une invitation pour le terroriste à enlever le jeans de la jolie asiatique. Elle se demandait depuis combien de temps durait ce dialogue silencieux entre les deux jeunes gens? La japonaise avait envie de lui dire quelques mots seulement il lui semblait que le moment était mal choisi pour le faire... A moins que... Non le désir qui grimpait en eux n'allait pas s'éteindre comme ça juste pour une parole prononcée!

-Andrew, mon coeur, tu ne pense pas qu'on serait mieux dans un lit?, lui demanda-t-elle son regard plongé dans le sien.

Emi glissa ses mains dans le dos de son petit-ami afin de le caresser avec cette affection et cette tendresse qui était propre à chacun de leurs échanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Sam 8 Jan - 17:54

Andrew regardait Emi avec un léger sourire de satisfaction. Il appréciait chacun de ses mouvements, chacune de ses caresses, chaque battement de cil qu’elle lui adressait, chaque souffle de désir qu’elle laissait échapper, il explorait son corps avec ses mains, avec sa bouche ne voulait rien manquer de ses frémissements qu’il sentait sous ses doigts. Il la laissait faire ce qu’elle avait à faire, le déshabiller un peu, le caresser, l’embrasser, en sentant les frissons le parcourir oubliant petit à petit l’heure qu’il était, l’endroit où il se troublait et tout ce qui les entourait, tout, leurs métiers respectifs y compris, tout à part elle. Il Sourit lorsqu’elle le regarda dans les yeux en s’arrêtant au niveau de la ceinture.

Avait-elle peur ? En tout cas, rien ne transparaissait, s’il avait réussit à la mettre en confiance, il était content, si elle se sentait bien avec lui, assez bien pour avoir vraiment envie de lui donner son corps, de s’abandonner, il avait finalement dors et déjà atteint son but. Il dégrafa son soutient gorge laissant apparaitre ses seins gonflés et durcis par le désir et se délectant de leur beauté en les regardant un peu avant de les caresser doucement en se mordant la lèvre. Mais elle coupa court à cet instant en prenant les mains du terroriste pour les poser sur sa braguette. Il commença à la déboutonner en léchant les tétons de la belle et glissa sa main entre le tissu et la peau de la jeune femme avant d’arrêter pour se reculer et la regarder car elle lui parlait…

Il hocha la tête en signe de réponse affirmative et la laissa se lever pour lui indiquer où trouver sa chambre et son lit, car effectivement le lit était encore l’endroit le plus approprié pour ce genre débat, bien que le canapé fasse très bien l’affaire ainsi que les plans de travail des cuisines, les tables, et tout un tas d’autres lieux qu’ils auraient tout le temps d’explorer les prochaines fois, car à cet instant Andrew n’imaginait pas qu’il puisse en être autrement, que tout s’arrête ce soir, non, leur relation avait de l’avenir, ils semblaient si bien s’entendre finalement, malgré le fait que c’était la première fois pour elle, elle avait un certain talent et son charme n’enlevait rien au plaisir que le jeune homme pouvait ressentir à la regarder se livrer doucement entre ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Dim 9 Jan - 21:41

Lorsqu'elle fit le sourire de l'Irlandais, Emi ne put s'empêcher de sourire à son tour. Elle aimait tant Andrew... Stupide, diriez-vous d'aimer un jeune homme qu'on ne connait que depuis une semaine et qu'on a vu deux fois? Oui ça peut le paraître mais n'a-t-on jamais dit que "L'amour a ses raisons que la raison ignore"? Aimer est une chose si déraisonnable qu'il ne faut pas chercher à la comprendre... Et l'asiatique se laissait submerger par ce sentiment qui faisait que son coeur battait la chamade dès qu'elle posait les yeux sur le jeune homme. Bien sûr leur relation n'était pas régie que par l'amour : il y avait aussi le désir qui avait une grande part de responsabilité dans ce qu'il se passait en ce moment même.

La jeune femme se délecta de la sensation des mains de son ami dans son dos, en train de désagraffer son soutien-gorge. Elle émi un petit rire lorsqu'elle vit Andrew subjugué par ce qu'il avait sous les yeux. Elle percevait le plaisir que prenait le terroriste à caresser ses seins avant qu'elle n'ôte ses mains de sa poitrine afin de les mettre au niveau de sa braguette. Puis l'Irlandais fit une chose qui étonna la japonaise : il lui lècha les tétons. Cependant cela ne la dérangea pas, à vrai dire cela lui plaisait. Une chaleur de plus en plus cuisante se faisait ressentir au niveau du bas-ventre de la strip-teaseuse. Bien sûr se fut sur cette zone qu'Andrew glissa sa main entre le tissu du boxer que portait Emi sous son jeans et la peau de cette dernière qui ressentait de plus en plus de désir pour son petit-ami. Elle n'en pouvait plus mais il lui avait donné son accord pour qu'ils le fasse dans le lit. Aussi la strip-teaseuse se leva-t-elle avant de prendre la main de l'irlandais et le faire se lever lui aussi, puis elle lâcha sa main. Elle conduisi jusqu'à sa chambre, sur le seuil de laquelle elle enleva son jeans et le jeta dans un coin de la pièce. Puis Emi se tourna vers le terroriste et recula jusqu'à s'asseoir sur le lit où, ensuite, elle s'allongea, laissant Andrew finir de se déshabiller. D'ailleurs elle ne le quittait pas des yeux. Finalement elle allait perdre sa virginité et elle ne lui manquerait certainement pas. Emi ne doutait pas que les rapports qu'elle allait avoir avec Andrew ne pouvait être autre que bons voire excellent. Un sourire de bonheur et de satisfaction quant à la réalisation future de ce dont elle rêvait depuis si longtemps apparut sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Jeu 13 Jan - 20:48

Les sentiments que ressentait Andrew n’avaient pas de raison d’être, et c’était tout ce qui faisait leur beauté. Il ne cherchait pas à les expliquer, à leur trouver une origine si ce n’est que le charme, et la douceur de la belle l’avait subjugué au premier regard, ses grands yeux noirs en amande, l’ovale de son visage, ses formes agréables et généreuses… tout cela l’avait fait chaviré à une vitesse dont il ne se serait jamais cru capable, en quelques minutes déjà, il savait qu’elle serait spéciale à ses yeux, et une semaine plus tard, cette intuition ne faisait que se confirmer. Il craignait cependant que cela ne s’efface une fois leur désir ardent calmé par ce qu’ils prévoyaient de faire tant tout cela était apparut comme un éclair, un coup de foudre qui pourrait prendre fin aussi vite qu’il était venu, et qui plus est, un coup de foudre né de l’envie et de la sensualité, il ne la connaissait pas après tout, et peut-être n’étaient-ils en réalité pas faits pour s’entendre ?

En arrivant dans la chambre, l’aspect confortable du lit, la lumière faible, et la beauté d’Emi qui n’avait plus que son boxer sur elle, ses courbes fines et féminines, son dos, ses fesses qui dépassaient à peine de la culotte, sa taille fine ses hanches, ses longs cheveux tombant sur ses épaules, une image parfaite qui rendit le jeune homme encore plus fou de désir. Ainsi lorsqu’elle se tourna vers lui, il s’approcha d’elle qui reculait doucement vers le lit avec un sourire plein d’appétit tout en enlevant à son tour son jean. Lorsqu’elle arriva au lit il la prit dans ses bras, une main derrière son dos, et l’avant bras opposé passé sous ses fesses il la jeta alors sur le lit et en un instant, il était allongé au dessus d’elle et l’embrassait fougueusement, jouant avec sa bouche, sa langue et ses lèvres dévorant les siennes. Une de ses mains lui servait à se tenir au dessus d’elle sans l’écraser et l’autre à caresser sa peau douce et blanche comme si il n’avait encore jamais connu de telle sensation.

Pour sûr, dès qu’il s’agissait de sexe, ils s’entendaient à merveille et Andrew percevait autant son désire à elle que le sien qui augmentait son rythme cardiaque et sa respiration à mesure que l’appétit montait en lui, il avait envie de la faire sienne dans l’instant, mais il avait autant envie de faire durer le plaisir, il décida déprendre son temps malgré le fait qu’il perdait petit à petit le contrôle…

Quelle agréable sensation que ses frissons qui parcouraient son dos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mar 18 Jan - 21:33

Andrew avait jeté Emi sur le lit avant de se placer sur elle, un instant. La jeune femme se délectait toujours des baisers de son bien-aimé, de la sensation de leurs peaux l'une contre l'autre. Cependant les caresses du terroriste ne faisait que d'augmenter le désir que la strip-teaseuse ressentait et bientôt s'en fut assez : elle posa ses mains sur les épaules du jeune homme. Puis elle les laisser glisser lentement au milieu du dos de l'Irlandais avant qu'elles ne se hasardent à aller plus loin dans l'exploration du corps de son partenaire. Ses mains se faufilèrent sous l'élastique du boxer du jeune homme, caressant les fesses de ce dernier. Puis elle se décida à ôter ou plutôt baisser autant qu'elle le pouvait le boxer d'Andrew. En faisant ceci, l'asiatique effleura le sexe de son ami en une caresse mal-assurée... C'est plutôt drôle car elle n'avait jamais vu le sexe d'homme en vrai. Finalement après avoir baissé le plus possible le boxer du jeune homme, elle se tortilla sous l'Irlandais afin d'ôter son propre sous-vêtement et bien sûr cela pris moins de temps puis elle l'envoya voler au pied du lit.

Le souffle de la jeune femme se faisait de plus en plus saccadé, son corps de plus en plus gourmand des caresses du terroriste. Ses mains caressaient toujours les fesses du jeune homme tandis qu'elle l'embrassait toujours. Ses lèvres ne voulaient plus se décoller de celles d'Andrew... Ce sentiment en elle était on ne peut plus étrange : Emi avait envie de son bien-aimé mais elle savait que son unique amour lui était suffisant. Néanmoins elle voyait bien que son ami faisait durer les choses alors qu'elle, elle, ne pouvait plus attendre plus longtemps : son bas-ventre s'embrasait de ce désir qu'elle ressentait depuis qu'elle l'avait dans le bar à strip-tease. Le moment était presque magique, plus rien n'existait autour des amants même le temps semblait s'arrêter. Elle ne voulait pas briser ce moment merveilleux en lui demandant d'aller plus vite et c'est pour cela qu'elle préféra se taire et plonger son regard dans celui du jeune homme qui faisait battre la chamade à son coeur... Visiblement son coeur et sa respiration n'étaient pas les seuls à s'emballer.

Le règlement stipule un minimum de 20 lignes soit 400 mots pour les RP, merci de respecter ce minimum et de vérifier sur le compter de mot [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Si tu rencontres un problème pour les atteindre n'hésites pas à demander de l'aide dans la section parrainage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Sam 29 Jan - 17:42

Chaque baiser, chaque caresse d’Emi donnait à Andrew des frissons de plus en plus profonds, ça le rendait dingue, la belle respirait de plus en plus fort, elle paressait de plus en plus excitée et ça suffisait à lui faire perdre le contrôle, bien que son corps des plus agréable à toucher, sa peau douce, ces lèvres sensuelles, son regard et tout le reste y soient aussi pour beaucoup dans son état d’excitation élevée. Il sentit que la jeune femme hésitait à toucher son sexe, il sentait celui-ci durcit et follement chaud, le fait qu’elle passe ses mains sous son boxer et le caresse lui donna envie de la manger toute crue, mais il se retint, il n’était pas question de lui faire peur, pas maintenant ! Cependant, il ne put se retenir d’enlever à son tour le reste des ses vêtements en voyant la petite culotte de la belle voler. Après ça, il passa une main sous la nuque de l’asiatique et son autre main caressa son visage, il était appuyé sur les coudes pour qu’elle puisse respirer, mais néanmoins totalement collé à elle de tout son long, son sexe collé à celui de la vierge, entre els jambes écartes de celle-ci. Il avait terriblement envie d’elle, mais il avait encore peur de lui faire mal, ainsi, plus le moment fatidique approchait, plus ses angoisses refaisaient surface et ce malgré le désir qui l’assaillait de plus en plus vigoureusement.

Il l’embrassa avec passion avant qu’elle ne plante son regard dans le siens, il sut alors qu’elle était prête, il sentait son antre inexplorée l’appeler, pleine de chaleur, ouverte et mouillée. Il descendit alors ses doigts, le long du flanc blanc de la belle et bloqua sa jambe sous son bras avant de passer sa main sous son bassin pour le surélever un peu et s’offrir ainsi l’angle de pénétration le plus adéquate pour qu’elle n’ait pas mal. Il l’embrassa encore puis plongea ses yeux dans les pupilles d’Emi avant de plonger à son tour en elle, tout doucement, prenant tout son temps, la regardant et prêt à reculer au moindre signe de douleur bien que plus il s’enfonçait en elle, plus il la sentait ainsi toute à lui plus il sentait ses sens bouillir et plus il se disait qu’il aurait bien du mal à ne pas aller au bout de ce voyage lent et langoureux qu’il avait commencé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Sam 29 Jan - 23:14

Les deux amants étaient dorénavant entièrement nus, collés l'un à l'autre. Ils semblaient aussi excités l'un que l'autre. Ils étaient proches de l'accomplissement de l'acte, Emi en était sûre et cela l'excitait d'avantage. La jeune femme aimait sentir les mains de l'Irlandais sur son corps. Elle percevait le sexe d'Andrew entre ses cuisses écartées. Dans les yeux de celui qu'elle aimait, la strip-teaseuse voyait qu'il avait envie d'elle mais que quelque chose lui empêchait de lui sauter immédiatement dessus... C'était de la peur? Probablement la peur de lui faire mal et qu'elle ne veuille plus le revoir. Puis de nouveau leurs lèvres se rencontrèrent avec passion. L'asiatique ne peut s'empêcher de fermer les yeux lorsque l'une des mains du jeune homme commença à doucement glisser le long des côtes de la jolie petite brune, puis elle sentit qu'il lui relevait délicatement le bassin. Un nouveau baiser eut lieu entre les deux jeunes gens avant qu'Emi ne ressente peu à peu que le sexe du terroriste la pénétrait.

Emi sentait toujours qu'Andrew prenait tout son temps mais là cela ne la dérangeait pas vu qu'il était tout de même en elle. Finalement la jeune femme rouvrit les yeux. La strip-teaseuse déposa tendrement quelques baisers sur le torse de l'Irlandais avant de lui caresser les cheveux l'espace de quelques secondes. Elle laissa sa langue jouer langoureusement avec celle du terroriste. La japonaise avait l'intime conviction qu'elle ne serait pas déçue par cette nuit d'amour et de sexe. Elle se laisser guider par son partenaire, beaucoup plus expérimenté qu'elle! Un petit gémissement de plaisir s'échappa d'entre les lèvres de l'adorable asiatique alors qu'elle s'imaginait encore ce qu'il pourrait ce passer pendant et après cette nuit tandis que le jeune homme la pénétrait. Elle espérait que ce gémissement ne fasse pas fuir le jeune homme. Elle aimerait lui parler de ses sentiments et de la seule crainte qu'elle ai à propos de leur rapport mais elle doutait que ce soit le moment adéquat pour lui faire de ces choses ainsi elle préféra se taire et laisser Andrew la diriger... Tout du moins pendant le rapport.

A mesure que le sexe d’Andrew entrait en elle, la jeune femme se demandait comment elle en était arrivée là… Elle avait promis de donner sa virginité à Alexander Tragger et voilà qu’elle la donnait à un homme beaucoup plus jeune mais aussi excitant, aux yeux d’Emi, que le quadragénaire. Toute fois elle avait peur, peur qu’une fois la nuit passée elle n’ai plus d’attirance pour son partenaire et même qu’elle soit dégoûtée d’avoir donné sa virginité à un autre homme que celui auquel elle l’avait tacitement promis. Cependant tant de sentiments contraires habitaient la jeune strip-teaseuse qu’elle décida de s’abandonner corps et âme au moment présent qui se profilait comme un moment magique et délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Jeu 10 Fév - 0:46

Peut-être n’était-ce que le mystère, l’inconnu qui attirait Andrew vers elle, si fort, une attraction incontrôlable pour celle qu’il connaissait à peine, une énigme et un subtil mélange de faiblesse et de force. La faiblesse d’Emi d’être vierge et sa force de l’assumer malgré son métier, la faiblesse du terroriste de craquer pour cette toute jeune femme, et sa domination sur elle en tant qu’homme expérimenté, en tout cas plus qu’elle, sur le plan sexuel. Alors oui, tout le charme résidait dans les secrets qu’ils avaient partagés et ceux qu’ils gardaient pour eux, dans le fait que le jeune homme ne savait rien d’elle mis à part le plus important et aussi quelque part dans le fait qu’elle était l’une des rares femmes à ne pas lui poser de question sur qui il était, ce qu’il faisait, choses qu’il ne pouvait pas dévoiler si facilement, quelque soit l’affection voir l’amour qu’il lui portait. Il avait envie d’en savoir plus, de la découvrir mais là il s’attelait à conquérir son corps, parcelle par parcelle, centimètre par centimètre, il touchait, effleurait, caressait, baisait ou léchait, sentant ainsi la douceur de cette peau, son odeur, et aussi sa sensibilité, il lui semblait parfois sentir Emi frémir sous ses caresses et ses baisers, et il appréciait chaque frisson qui la traversait, comme un aboutissement de son propre désir pour elle, savourant sa beauté et le gout suave de son corps dont il avait de plus en plus envie de prendre pleine possession.

Il adorait leurs baisers langoureux et épicés d’une pointe d’animalité, il prenait un malin plaisir à les faire durer jusqu’à l’asphyxie, ses lèvres était des plus sensuelles et sucrées et il aimait jouer avec, les mordiller, les lécher, bref il était en pleine extase, mais il manquait l’aboutissement de ce jeu, le but ultime de cette danse érotique. C’est ce moment là qu’il choisit pour récolter les fruits de son désir et la pénétrer doucement sentant chaque millimètre qu’il gagnait en elle comme une victoire sans brutalité mais tellement plaisante, satisfaisante, elle s’offrait à lui, son sexe s’ouvrait doucement sur son passage pour l’accueillir au plus profond d’elle-même, dans son intimité, enlaçant sa virilité, l’enfermant dans un cocon doux et humide, chaud, comme le lieu parfait pour lui. Un aboutissement, une victoire, la conquête d’Emi, un sentiment de puissance et de pouvoir, de domination l’envahit avant qu’il ne se reprenne et ne commence à aller et venir avec douceur. Son gémissement, qui après vérification pour un bref coup d’œil était bien de plaisir le rendit encore plus fou de désir et de plaisir charnel.

La magie avait commencé dans leurs baisers emprunts de passion et continuait à présent dans l’entrelacement de ses deux corps qui tournoyaient autour l’un de l’autre pour qu’en sorte une symphonie parfois sensuelle, parfois douce, parfois déchaîné par un désir trop grand. Andrew essayait de se contrôler, mais parfois il n’y parvenait plus et, tout en restant à l’écoute du moindre signe de douleur, il la prenait plus profondément, ramenant ses hanches vers lui dans un mouvement vif et fou, parfois il lui mordillait le cou et l’épaule, alors qu’il revenait en elle dans un mouvement lent et mesuré, l’humidité et la douceur de son antre le faisant fondre de désir faisant de l’abandon de la jeune femme une récompense des plus délicieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Jeu 17 Fév - 21:41

Emi appréciait chaque caresse qu’Andrew lui procurait. Leurs échanges étaient plutôt doux et elle était heureuse de ne pas souffrir car c’était ce dont elle avait le plus peur. Toute fois ce bonheur fut de courte de durée : le jeune homme faisait durer trop longtemps leurs baisers fougueux si bien que bientôt sa respiration se fit de plus en plus saccadée, elle avait de plus en plus de mal à respirer. Plus les deux amants allaient loin plus l’Irlandais faisait, involontairement, mal à la jeune femme. Les petites douleurs étaient supportables mais cela dégénéra réellement lorsqu’il commença à pénétrer plus brutalement sa partenaire. La petite asiatique était terrorisée à l’idée de perdre le jeune homme juste parce qu’elle voulait lui demander d’arrêter. Elle ouvrit la bouche pour lui dire mais la referma presque immédiatement. Petit à petit une larme perla au coin de l’œil de la japonaise. Puis à l’occasion d’un autre mouvement trop brusque, elle étouffa un cri de douleur.

C’était malheureux mais elle n’en pouvait plus… Ce cri étouffé signait peut-être la fin de leur histoire… Elle espérait sincèrement qu’Andrew reste avec elle-même si ce n’était que pour dormir. Emi avait uniquement besoin de sa présence, sentir sa peau contre la sienne, ses lèvres se posant sur les siennes, leurs regards mutuels dévorant le corps de l’autre. L’amour sans le sexe était visiblement ce que la petite brune voulait. Maintenant elle savait qu’elle avait fait une connerie en «programmant» l’acte, elle était prête, elle le savait, mais le désir avait été plus fort qu’eux… Il avait poussé l’Irlandais à être plus brutal que prévu.

Elle accrocha son regard plein de larmes à celui de son amant. La strip-teaseuse avait une irrésistible envie de pleurer à cause de sa peur quant à ce que ferait Andrew, à cause de sa faiblesse d’avoir souffert et d’avoir fait arrêter le délicieux moment qui avait eu lieu. Peu à peu la peur fit place à un nouveau sentiment : la honte. La honte envahissait la jeune femme à mesure que les secondes défilaient. Elle fit pivoter sa tête afin qu’elle ne puisse plus regarder le terroriste car un seul de ses regard suffirait à la faire mourir de honte. Finalement elle cacha son visage entre ses mains avant d’éclater en sanglot. Heureusement ses sanglots furent de courte durée et elle pu prononcer les paroles qui lui brûlaient les lèvres.

-Andrew… Je suis désolée : je ne peux pas aller plus loin, pas pour ce soir… J’ai… J’ai trop mal… Mais ce n’est pas de ta faute, je pense que c’est parce que tu es trop pressé par ton désir…, murmura-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mar 8 Mar - 9:41

Andrew se laissait de plus en plus emporté dans l’acte, et plus il ressentait ce plaisir, plus il oubliait sa peur de faire mal à Emi et la douceur dont il avait fait preuve au début avait laissé place à une passion dévorante qu’il ne contrôlait plus tellement. Ses mouvements en elle, se faisaient plus rapides et plus brutaux, il pensait à vrai dire qu’une fois l’hymen passé et brisé, il était peu probable qu’elle ait mal, à priori, c’tait une erreur, mais il ne vit pas tout de suite qu’il lui faisait mal, parfois ses petits gémissements de douleur ressemblaient à s’y méprendre à ceux qu’elle aurait pu émettre en ressentant un vif plaisir. Il continua donc sans faire attention, il continua à prendre son pied, pensait qu’elle aussi était au septième ciel, s’il avait su, oh mon dieu s’il avait su, il aurait arrêté, malgré l’envie, le désir brulant qui le consumait, il ne voulait pas lui faire de mal, jamais.

Ce n’est que lorsqu’elle étouffa son cri de douleur qu’il ralentit quelque peu comprenant enfin qu’elle ne ressentait plus de plaisir. Emi se mit à pleurer et se fut le coup de grâce pour le jeune Irlandais lorsqu’il comprit qu’il lui avait fait vraiment mal. Il se retira doucement en la regardant dans les yeux, l’air à la fois étonné et par le fait qu’elle ne partage plus son plaisir et craignant pour la suite des événements. Il avait peur qu’elle lui en veuille, d’autant qu’il venait de se rendre compte qu’il n’avait pas été très doux voir carrément brutal, il s’était probablement trop fait prendre dans le feu de l’action, merde, merde, merde. Il avait été très con, et dans ce cas il ignorait totalement comment s’excuser.

Elle cacha son visage dans ses mains et sanglota, Andrew se redressa, perdu, il ne savait plus quoi faire, mais lorsqu’elle lui expliqua enfin, il put remettre ses idées en place. Trop pressée par le désir ? Oui certainement, il avait été vraiment idiot ! Et même si elle affirmait le contraire c’était entièrement sa faute, il avait un peu trop facilement oublié qu’il n’avait pas affaire à une femme expérimentée et habituée, mais à une vierge avec laquelle il fallait avant tout y aller doucement ! Prenant alors toute la mesure de sa bêtise et de sa brutalité, il écarta les mains de sa belle et déposa un doux baiser sur son front puis il la fit tourner sur le côté avec lui et la serra dans ses bras.

« Je suis désolé Emi, je voulais pas te faire mal… »

Il resta là à l’embrasser tendrement sur tout le visage et à la serrer dans ses bras. Il avait envie de pleurer à cause de sa connerie, mais il voulait surtout qu’elle arrête de pleurer, il n’aimait pas la voir dans cet état à cause de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mar 8 Mar - 22:06

Malgré les gémissements d’Emi, Andrew ne s’était pas arrêté mais il ralenti lorsque la strip-teaseuse eu étouffé le cri de douleur. Visiblement il ne comprit vraiment qu’elle avait mal lorsqu’elle se mit à pleurer car ce fut à ce moment qu’il se retira. Sentir le sexe de son amant perdre du terrain à l’intérieur d’elle fut comme une délivrance pour la jolie asiatique. La peur de perdre l’Irlandais se dissipa dès que les mains de ce dernier écartèrent celles de la petite brune. Le baiser tendre et doux qu’elle reçu sur le front fit fuir de son esprit la possibilité qu’Andrew ne veuille plus d’elle. La jeune femme apprécia le moment où le terroriste la fit se tourner avant de la prendre dans ses bras. Les mots d’excuse qu’il lui murmura la poussèrent à se blottir contre son torse. Le moment présent était si bon… Bien meilleur que ce qu’il s’était passé quelques instants plus tôt. Chaque baiser du jeune homme contribuaient à lui faire bien plus plaisir que la partie de jambe en l’air écourtée. Elle sécha ses larmes avant de murmurer à son amant :

-Je ne t’en veux pas le moins du monde… Je t’aime trop pour ça… Dis-moi… Tu…Tu reste avec moi cette nuit?

La japonaise se blotti encore plus fort contre Andrew comme s’il était la seule personne au monde. Elle était si bien dans les bras du jeune homme. Cependant quand il avait prononcé le nom de la douce et fragile asiatique, cette dernière avait envie de lui avouer qu’elle lui avait menti, qu’elle ne s’appelait pas vraiment Emi, qu’elle avait fuit sa famille car elle finançait les actions de la Triade mais que dirait-il si elle lui parlait de son passé? Et elle, avait-elle vraiment envie de voir Makoto Tomohida ressurgir? Doucement, la main de la jeune femme caressa tendrement la joue de l’Irlandais avant de déposer un baiser doux, tendre et passionné sur ces lèvres qu’elle aimait tant embrasser.

Emi adorait ce sentiment qui bouleversait son quotidien et elle aimait encore plus celui qui créait ce sentiment : Andrew. Elle avait beau être bien dans les bras du jeune homme, sentant sa peau chaude contre la sienne, la jolie jeune femme avait froid et grelottait entre les bras protecteur du jeune terroriste. C’était vraiment étrange : la jolie petite strip-teaseuse était persuadé que faire l’amour avec Andrew allait être un moment merveilleux alors que ce n’était qu’après avoir «fait» l’amour qu’elle vivait un moment merveilleux. Elle comprenait uniquement maintenant qu’elle n’avait pas besoin du sexe pour être heureuse : elle avait juste besoin de l’homme qu’elle aimait… Petit à petit, une autre idée refit surface : l’idée d’arrêter le strip-tease… Elle ne savait toujours pas si elle devait garder son travail ou l’abandonner et ça la tracassait au plus haut point!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mer 16 Mar - 19:41

Ils étaient ainsi lovés l’un contre l’autre et Andrew n’en voulait pas plus, il était bien, cependant il ne faut pas se leurrer, il arriverait un moment où ça ne lui suffirait plus, d’ailleurs il avait toujours envie d’elle, terriblement envie, étant donné le plaisir écourté qu’il avait ressentit et qu’il avait dû abandonner pour elle. Oh pas bien grave, et de toute façon il s’y attendait, à ce que ça ne se passe pas le mieux du monde en cette première fois, seulement tout cela l’avait laissé sur sa faim, et en y pensait, il espérait que la prochaine fois cela se passe mieux, et de mieux en mieux si possible, car si tel n’était pas le cas, il risquait de ne pas apprécier le fait d’être casé autant qu’il l’aurait voulut !

« Hein ? »

Andrew se recula légèrement, il ne saisit pas vraiment le sens, ou plutôt le bienfondé de la question, il ne savait pas si cela voulait dire qu’elle voulait qu’il reste ou pas et comme pour lui il était évidement qui allait rester et dormir avec elle, il ne comprit pas pourquoi elle lui demandait ça si ce n’est pour lui signifier qu’elle préférait qu’il parte. Chose d’ailleurs qu’il comprenait après ce qui venait de se passer, mais il était déçue, puis après un temps de réflexion et voir l’expression sur le visage de sa belle, il comprit qu’en fait elle voulait qu’il reste. Il sourit alors et répondit calmement :

« Bien sûr, je reste avec toi… »

Il se recoucha tout contre elle, la serrant encore plus fort contre son torse, puis il desserra un peu son étreinte pour la voir, regarder son doux visage, et ses yeux si profond qui plongeaient dans les siens, il aimait cette sensation de léger étourdissement qu’il ressentait quand elle le regardait comme ça, elle lui caressa la joue et l’embrassa, il se laissa faire sans insister sur ce baiser, il avait juste envie d’être là, avec elle, et de s’endormir avec sa belle asiatique dans les bras, tranquillement. Il sourit enlevant quelques mèches de cheveux de son visage et respirant profondément sans rien dire. Il la sentit grelotter et la serra de plus belle, mais après quelques instants, voyant que cela ne suffisait pas il bascula un peu plus sur elle pour attraper un bout de la couette qu’ils avaient à peine défaite en faisant l’amour et il la tira sur elle. Lui il n’avait pas froid, pas du tout même, il avait chaud, et même si, depuis quelques minutes déjà, son membre était redevenue une petite bête inoffensive et endormie, il était encore dans la chaleur de cet acte.

Il repensa à leur rencontre et dut s’avouer qu’il s’attendait à tout sauf à ça, avoir attendu et finalement être tombé amoureux d’Emi, s’il avait su… S’il avait su il n’aurait rien changé, avoir donné le temps à la jeune femme de faire son choix était une bonne chose, surtout vu comment tout ça c’était finalement terminé, il ne fallait pas précipiter les choses, et encore maintenant l’avenir restait incertain sur les possibilité pour Andrew d’assouvir ses désirs avec elle, pourtant il ne pensait pas à le faire avec une autre, il aurait tout le temps de lui montrer à quel point le sexe peut-être agréable, là il avait merdé, il s'était laissé emporté mais la prochaine fois il ferait mieux. Quand au fait qu’elle soit stripteaseuse, il n’avait rien à dire, ils n’étaient pas ensemble depuis assez longtemps pour qu’il s’octroie le droit de lui interdire d’exercer son métier, et puis si elle était restée vierge jusque là il pouvait bien lui faire confiance, d’autant qu’elle ne semblait pas aimer ça plus que de raison, voir même moins que la moyenne, bref, il ne pouvait pas lui demander d’arrêter, et il s’en fichait pas mal, d’autant plus qu’elle ne savait rien de lui non plus et qu’il n’accepterait pas qu’elle le juge là-dessus, mais de toute façon il n’avait pas l’intention de lui révéler quoi que se soit pour el moment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mar 22 Mar - 20:50

Emi eut une petite frayeur qui s’acheva dès qu’Andrew lui souris et dit : «Bien sûr, je reste avec toi…». Le jeune homme la serra plus fort et peu importait avec quelle puissance il l’étreignait : elle aimait ça, elle avait l’impression qu’elle allait se fondre en lui tout en sachant que ça ne serait pas le cas… Pas pour le moment, elle lui cachait trop de chose pour qu’ils ne fassent qu’un. La jeune femme sentis le jeune Irlandais basculer sur elle pour ensuite la couvrir grâce à la couette.

-Merci, murmura-t-elle avec un sourire.

Elle le regarda brièvement avant de se dire que leur rencontre était vraiment on ne peut plus singulière mais elle était tombée amoureuse du terroriste… Elle était tombée amoureuse d’un homme qu’elle connaissait à peine mais elle se sentait si bien avec lui que ce fait ne l’avait même pas interpelé.

-Andrew… Chéri… Je ne sais rien ou presque de toi et j’aimerais en savoir plus sur toi, si ça ne te dérange pas…, susurra-t-elle en écoutant les battements du cœur d’Andrew.

Apaisée, la strip-teaseuse ferma les yeux sans s’endormir. Elle savait que s’il refusait de lui parler de lui elle ne lui en voudrait pas : chacun pouvait cacher ses petits secrets alors s’il en avait il avait bien le droit de les garder. La petite asiatique gardait pour elle son passé, sa fugue et elle lui avait même menti sur son nom… Il y avait peu de chance que le jeune Irlandais lui ai menti sur quoique ce soit… Il faut qu’elle ne savait vraiment rien de lui mis à part qu’il s’appelait Andrew, qu’il avait une certaine expérience des femmes et qu’il fréquentait les bars à strip-tease… Elle ne savait même pas quel âge il avait mais il ne pouvait être bien vieux, il devait, tout au plus, avoir 3 ou 4 ans de plus qu’elle. Elle se sentait si bien dans les bras de son ami. La chaleur l’enveloppait délicatement. La douce chaleur lui donnait envie de dormir, cependant, Andrew ne lui avait pas encore répondu si bien qu’elle luttait contre le sommeil qui voulait l’entraîner dans les profondeurs des abysses mentales du rêve. La strip-teaseuse était dévorée par le besoin d’en savoir plus sur le jeune homme dont elle était tombée amoureuse si rapidement… En fait c’était allé si vite que cela semblait irréel et pourtant c’était ma vérité : les deux amants étaient là, collaient l’un contre l’autre. A vrai dire la jeune femme n’avait plus envie de quitter le cocon protecteur dans lequel elle se trouvait à ce moment tant elle s’y sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew O'Neil

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 26




MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mer 30 Mar - 11:49

Andrew avait eut à répondre à ce genre de question un millier de fois au moins depuis ces 18 ans, âge auquel il était réellement entré dans les forces vives de l’IRA. Avant il disait qu’il était étudiant, même si d’un point de vu pratique c’était faux, il avait été retiré très tôt du système scolaire, élevé dans un orphelinat catholique et endoctriné depuis toujours dans la guerre contre les protestants, il n’avait pas eut le choix de suivre cette voix, pour autant, il ne le voyait pas comme ça du tout, il était d’accord avec ce conflit, d’accord pour jeter les protestants hors d’Irlande, d’accord pour toute cette violence contre les britanniques dans le but d’unifier l’Irlande et de faire de ce pays une république libre du joug des anglais.

« Je suis Irlandais, mais ça tu avais dû l’entendre avec mon accent, je travail dans hum… l’import export, c’est pour ça que je suis ici d’ailleurs pour affaire, mais rassures toi, j’ai un poste en Californie pour au moins l’année à venir, je ne vais pas t’annoncer que je repars chez moi dans trois mois, sauf si quelque chose ce passe mal, mais j’espère pas, j’espère que je pourrais rester assez longtemps pour te donner envie de me rentrer avec moi en Irlande ou pour trouver un autre job ici qui sait. »

Il sourit, il avait tout déballé, il n’avait presque pas menti, il faisait effectivement de l’import export, du trafic d’arme entre l’Irlande et les états unis, mis à part cette omission, il ne lui cachait rien sauf son statut de terroriste et le genre de personnes auxquelles il avait affaire au quotidien, pas tellement le genre de businessman bien sous tout rapport et avec qui ont peut discuter tranquillement autour d’un bon repas, nan, dans sa branche ça se passait arme à la ceinture et il fallait tenir ses nerfs pour que tout ce passe bien, cela dit, c’était du business aussi et finalement il apportait ce que les clients voulaient, donc en générale tout allait bien, en plus les risques étaient limités ici vu la longue entente entre les Sons et l’IRA.

« Voila tu sais tout ! »

Reprit-il, toujours souriant, après une courte pose, puis il enchaina.

« Et toi ? Que peux-tu me raconter ? »

Demanda-t-il alors, ne s’attendant pas à une révélation, il savait ce qu’elle faisait pour gagner sa vie, il se doutait au fond qu’elle n’avait pas choisi cette branche par hasard, soit pour la tune, soit parce qu’elle n’avait pas le choix, qui sait, elle n’était peut-être pas douée pour les études, ou si non elle avait dû quitter sa famille et gagner sa vie, bref, il devait y avoir quelques cadavres dans son placard elle aussi, mais rien comparé aux siens alors l’entendre de sa bouche ne lui faisait pas peur, et si elle aussi avait des choses à cacher, il ne pourrait pas faire autrement que de se plier à son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Ishikawa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 08/10/2010
Age : 25
Emploi : Strip-teaseuse



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   Mer 30 Mar - 16:05

Emi écouta patiemment le jeune homme. Elle ne pensait pas qu’il lui raconterait autant, il y avait tant de gens au passé et au présent trouble. Lorsqu’il lui annonça qu’il bossait dans l’import-export, la jolie strip-teaseuse prit peur, heureusement cette peur s’effaça dès qu’il expliqua qu’il avait un poste en Californie durant toute l’année suivante. La jeune femme sourit lorsqu’il lui avoua qu’il comptait rester assez longtemps ici pour lui donner envie de partir avec lui en Irlande… Ce qu’il ne savait pas c’est qu’elle était prête à partir des Etats-Unis le soir même! Puis il déclara assez joyeusement qu’elle savait tout. Elle ne savait pas tout elle en était sûre mais elle en savait bien assez à son goût et pour l’instant sa curiosité était satisfaite puis Andrew lui posa la même question… Aïe… Elle ne voulait pas lui mentir et comment faire pour raconter son passé sans mentir, elle ne le pouvait pas alors elle décida d’être honnête avec le jeune Irlandais.

-Sache d’abord une chose : j’ai un passé pas très reluisant. Je suis japonaise, je suppose que tu l’avais remarqué. Je suis restée à Kyoto, la ville où je suis née, jusqu’à mes 4 ans. Au Japon j’étais ce qu’on appelait une fille de bonne famille : mon père est l’héritier d’une grande entreprise japonaise. Mes parents ont déménagés avec ma sœur et moi dans l’Oregon. J’ai eu pas mal de problème au niveau de mon accent… Personne ne me comprenait mais j’ai réussi à gommer mon accent japonais. Je me suis adaptée mais pas pour longtemps… Enfin pour une dizaines d’années. Je dois te dire : mes parents ont décidés de financer la Triade mais je n’ai jamais pu supporter ce qu’ils faisaient. Quand j’ai eu 14 ans je suis tombée amoureuse et je me suis sentie suffisamment mature pour quitter le domicile familial mais je ne suis partie que deux ans plus tard. J’ai volé de l’argent et l’une des voitures de mes parents. Je l’ai abandonné dans le désert du Nevada. J’ai fais du stop jusqu’à la Californie et… j’ai changé de nom… Emi Ishikawa n’est qu’une identité d’emprunt. En réalité je m’appelle Makoto Tomohida… Je t’ai tout dit, ne m’en veut pas de t’avoir caché mon vrai nom, j’ai voulu couper tous liens avec mes parents… Tu sais qui je suis et mon nom est la seule chose sur laquelle je t’ai menti. Je pense qu’il vaut mieux que tu sache la vérité, murmura-t-elle en se serrant encore plus contre le terroriste.

La petite japonaise était surprise : Andrew était la première personne à qui elle parlait de son passé et à qui elle avouait qu’elle avait changé de nom en fuyant ses parents. Elle n’avait qu’une crainte : qu’il ne veuille plus d’elle suite à son mensonge. Pourtant elle se doutait qu’il resterait quand même avec elle car même une performance médiocre au lit, le jeune Irlandais était resté. La petite main de la jeune femme agrippa le bras du jeune homme comme pour le retenir, puis elle releva la tête vers son visage afin de déposer un baiser langoureux sur ses lèvres… Peut-être essayait-elle de le faire taire afin de ne pas entendre quelque chose qui la ferait souffrir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: [X]Just one night [Andrew]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[X]Just one night [Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: ANARCHIVES :: You ain't comin' back-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit