Partagez | 
 

 Breaking Bad (Tara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Breaking Bad (Tara)   Mar 30 Nov - 1:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tara Knowles & Jax Teller


Ça faisait longtemps que Jax n’avait pas passé une soirée aussi merdique. Il avait prévu d’être tranquille avec son fils, de pouvoir profiter de lui pour une fois qu’il avait le temps de passer un soir avec lui et de s’occuper de lui, et ensuite, petit film ? Ouais, il n’avait pas de planning, mais c’était probable que ça se serait fini comme ça, devant un bon DVD, posé, au calme. Avec les événements de ces derniers jours ça n’aurait pas été du luxe. Mais évidement, il avait fallut que Tig l’appelle, bourré et en panique. Et encore, le blondinet n’imaginait pas la merde dans laquelle il s’était mis avant d’arriver sur les lieux. Un sacré bordel, il avait buté deux gamins, et malgré l’absence de tatouages distinctifs, il y avait fort à parier qu’ils faisaient partie d’un gang et comble de malchance surement les Niners. Les circonstances de ce double meurtre n’étaient pas très claire pour le VP, en effet Alex n’avait pas su lui expliquer comment tout cela était arrivé exactement, il était bien trop alcoolisé pour se justifier.

Mais bon, en tant que Son, en tant que pote, en tant que vice président, il l’avait aidé malgré une envie folle de le frapper ou de lui faire la peau. Il avait donc poussé les corps dans le flotte et éliminé tous les indices qui auraient pu mener à Tig, mais c’était dans l’urgence, plus ça allait plus il se disait qu’il devait avoir oublié un truc, et puis merde, il suffisait que quelqu’un ait vu la scène, Dieu seul sait combien de temps cet imbécile de Trager était resté devant les corps assis sur le banc à fumer les clopes comme un connard. Jax était de très mauvaise humeur, déjà… Et il avait des taches de sang et de terre sur son t-shirt, son sweat, sa veste, son pantalon, bref il était crado. Mais alors qu’il pensait que ça allait prendre fin, que tout allait rentrer en ordre, un temps au moins, et qu’il pourrait rentrer chez lui et dormir après avoir récupéré Abel chez Gemma, mais évidement nan, le psychopathe de service avait encre fait des siennes, enfoncé le clou.

Sur la route du retour, Jax roulait doucement, Tig le suivait, et le but était de rentrer sain et sauf, et vu le taux d’alcoolémie de gonze, il faudrait un peu de temps pour rallier Charming et en effet d’Oakland à l’entre de la ville, le temps fut bien long, mais bon, ils arrivaient. Enfin ça, c’était avant, le blondinet était presque détendu, il se disait que c’était bientôt finit, mais nan, Tragger accéléra comme un dingue et finit par se péter la gueule en voulant éviter un 4x4 qui croisait son chemin. Kim était en train de s’occuper de lui, et ça ne devait pas être trop grave, mais Jax les avaient suivi à l’hosto, vous pouvez imaginer dans quel état de nerf il était, et c’est alors qu’il croisa Tara dans les couloirs de l’hôpital…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Jax Teller le Jeu 6 Jan - 5:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Dim 12 Déc - 22:52

Aujourd’hui était semblable à une journée de merde pour Tara. Elle avait perdu un patient sur la table d’opération. C’était un petit blondinet. Un petit garçon du nom de Aaron, il avait cinq ans. Il souffrait d’une tumeur inopérable. Il était plein de vie, plein d’entrain, de joie, de dynamisme et d'espérance. Il avait s’en arrêt ce sourire qui ne le quittait pas. Il clamait que les anges n’avaient pas besoin de lui pour l’instant. Ça faisait un moment qu’il était le patient de Tara à l’hôpital de St. Thomas. Elle avait pour habitude de le voir tous les jours. Elle lui lisait des histoires quand elle avait le temps. Elle pensait qu’elle aussi à un moment de sa vie, elle pourrait pu avoir un petit Aaron… . L’opération ne pouvait se réaliser puisque ça n’était jamais le moment, quand se fut le cas il mourut à peine l'opération entamée. C'était un dur moment à passer! La brune se sentait très mal. Tara s’était trop attachée à lui. Elle le savait au fond d’elle-même ! Mais par professionnalisme, elle sourit. Elle ne montrait donc pas sa tristesse même en disant la date et l’heure de mort du garçon. Le pire fut de l’annoncer à ses parents qui gardait espoir depuis le début et qui avaient confiance en Tara. Le bouleversement et le choc produit par cette annonce chez les parents fit même verser une larme au médecin devant eux. Elle se reprit difficilement et elle accepta nombres d’injures qu’elle se prit en pleine figure de la part du père du défunt Aaron.
Quand les parents furent partis, elle alla souffler un bon coup dans les couloirs de l’hôpital. Soudain, elle vit Kim qui lui annonça que Tig était aux urgences. Quand Tara sut le pourquoi du comment, elle fut exaspérée. Une fois Kim partit, elle fit les cent pas dans le couloir. Elle était très en colère: un ras-le-bol général. Elle marcha un peu jusqu’à son bureau quand elle croisa Jax tâchait de sang et de terre. Elle le regarda fixement et elle lui dit:


- Dans quelle merde tu t’es encore fourrée, Jax? Regarde-toi! Dit-elle d’un ton furax. Tig va bien? Et toi?

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, ni de respirer qu’elle l’attira dans son bureau pour être au calme. Ça faisait un moment qu’elle n’avait pas parlé à Jax. A cet instant précis, la discussion qui se préparait ne ressemblait pas à celle qu’elle avait imaginé… . Bien au contraire! Enfin, elle aurait lieu un jour, Tara l’espérait de tout cœur.

- J’attends ta réponse! Je veux savoir ce que tu as fait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Mar 14 Déc - 1:00

Jax resta quelques minutes assis sur une chaise dans le couloir, la tête entre les mains et les yeux fermés. Il y avait pensé, buter Tig, il y avait pensé un instant, un instant seulement, mais quand même, un membre du club, évidement il ne l’aurait jamais fait mais y penser déjà, ok c’était pas le plus clean de tous, il avait tué Donna, et là, il avait merdé avec les deux Niners qui avait tué ce soir, le blondinet avait pensé à lui mettre une balle et à tout lui mettre sur le dos pour les deux gamins en espérant que ça passe ainsi auprès de Laroy et qu’on évite les représailles, mais il s’tait ravisé, car il ne pouvait pas tué Alex. Et en y réfléchissant à posteriori, le chef de gang n’aurait jamais marché ainsi, le sang d’un même du club n’aurait pas suffit, pas comme ça peut être s’il l’avait tué de ses mains, mais pas comme ça, une raison de plus pour ne pas tuer Tig, mais du coup il était là à se prendre la tête au sens propre comme au figuré et il s’en voulait d’y avoir pensé autant que d’avoir laissé cet imbécile rouler comme un dingue, mais là encore la moto d’Alex ne pouvait pas rester là-bas et de toute façon il n’aurait jamais accepté de monter derrière son VP.

Ni tenant plus il se leva d’un coup et commença à arpenter les couloirs à la recherche de… De quoi ? Il l’ignorait, Tara ? Il n’y pensait, pas, pas consciemment en tout cas, il avait juste besoin de marcher de bouger, de passer à autre chose et de zapper cette soirée pourrie, il n’avait même pas fait gaffe qu’il était plein de sang et de terre, pas sortable, tout crado et en plus avec le stress et tout, hirsute, il ressemblait à rien, une tronche de trois mètres de long les cheveux en vrac, autant que son esprit et son jean, son sweet, dégelasses, et franchement il en avait rien à foutre malgré la tête des gens qu’il croisait avec cette dégaine de clodo. Heureusement, ils se contentaient de la regarder bizarrement et de détourner le regard rapidement, pas de remarque, il se serait battu avec n’importe qui vu son état de nerf. C’est alors qu’il arriva devant Tara, il ne l’avait pas vu, il marchait vite, tête baissée depuis plusieurs minutes maintenant, et il manqua de lui rentrer dedans, mais il releva alors la tête et s’arrêta net alors qu’elle lui criait à moitié dessus.

Il plissa les yeux et serra les dents mais ne répondit rien et se laissa guider jusqu’au bureau de la belle brune. Un peu fatigué, il posa ses fesses sur le rebord de la table et préféra répondre à la première question de Tara plutôt qu’à celle qu’elle venait de lui poser.

« Je sais pas, il est en salle d’op… Moi ça va… »

Il se rendit compte alors que ses vetements taent tachés de sang.

« C’est le sang de Tig… »

Oui probablement en grande partie, mais peut-être aussi celui des deux gamins… Peu importait, ça ne changeait rien, il n’avait pas du tout l’intention d’expliquer au docteur qui avait sauvé son fils ce qui s’était passé cette nuit, il ne comprenait d’ailleurs pas vraiment pourquoi elle lui posait la question, s’imaginait-elle vraiment obtenir une réponse, vu sa tête oui, mais c’était absolument impossible, et ce pour une bonne centaine de raison. Jax n’avait aucune envie de l’impliquer dans les conneries d’Alex et dans la merde du club, ça n’était même pas une question de confiance, juste une question de principe. D’autre part, il n’avait pas besoin d’un psy et le ton de Tara ne lui plaisait pas beaucoup.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Mar 14 Déc - 11:15

Le fait que Jax plisse les yeux et serre les dents sans répondre à sa première question avait encore plus irrité Tara. Elle l’était déjà assez: cette perte pendant l’après-midi du petit Aaron, la visite imposée qu’elle se voyait obligée de faire, son injonction à Chicago. La disparition du bonhomme de cinq ans l’avait fortement touchée. Elle repensait à l’époque du lycée où elle sortait avec Jax, le garçon était semblable à l’image que c’était faite Tara quant à l’enfant qu’elle aurait pu avoir avec celui-ci. Elle était folle amoureuse de lui-même encore maintenant, les sentiments ne disparaissaient pas. Mais à l’époque, la jeune femme n’était pas si stable et Gemma, la mère du biker, surprotégeait trop son fils ce qui était encore valable à cet époque, donc tous ces projets n’étaient pas envisageables. Aussi, elle avait failli avoir un enfant. C’était pendant la période où elle sortait avec un agent de l’ATF, Joshua Kohn. En effet, elle était enceinte de six semaines mais elle a avorté. Donner naissance à ce petit être n’était pas le problème mais ce dernier était son père perturbé et violent. Tara le craignait, elle n’aurait pu élever cet enfant dans cette ambiance. Il ne serait pas heureux. Ensuite, ce qui l’énervait en cette journée était l’obligation de rendre visite à cette femme, une vieille amie de son père qui vivait dans la ville voisine. La brune la connaissait bien, elle venait souvent à la maison. Elle « sortait » de temps à autre avec son père qui était seul depuis qu’il avait perdu son épouse. Elle essayait d’aider le propriétaire de la Cutlass à se sevrer. Et oui, il faut dire, il avait un gros souci avec la boisson. Le médecin ne l’aimait pas beaucoup car elle était du genre à lui faire la leçon quant à son comportement pas toujours correct mais Tara ne l’écoutait pas et elle s’en fichait. Elle était jeune et sans repères donc pas besoin de cette garce qui s’immiscer dans sa propre vie. Le Doc passerait la voir une petite heure histoire de la rassurer et observer comment elle vit et comment elle prend la chose. Rose n’avait que le père de Tara, c’était une dame seule et veuve elle aussi. Elle n’avait pas d’enfants. La brune se fichait pas mal de son père et de sa mort, elle ne communiquait plus à l’époque sauf par discorde ou dispute donc sur un ton de haine quotidien. Tara n’aimait pas quand ce passé la rattrapé… .
Une fois dans son bureau avec le vice présidant de SAMCRO, il osa lui répondre très brièvement. Son attitude, son façon d’être et cet air … l’exaspérée au plus haut point!


- Qu’est-ce qu’il lui a pris de rouler si vite? Il fuyait sûrement quelque chose selon le médecin. J’irai prendre de ses nouvelles. Et toi? Ravie que tu ailles bien mais tu me sembles … Tu es shooté ou quoi? Tes yeux sont gonflés.

Le biker n’avait pas l’air bien.Elle marqua une pause. Elle réfléchissait. Elle avait connaissance des agissements pas très catholiques du club. Elle se doutait que Jax lui cachait quelque chose…. .

- T‘es sûr, Jax? Que le sang de Tig? Qu‘est-ce que vous avez fait? Tu sais je m‘inquiète pour toi.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Mer 15 Déc - 2:11

Au final, la présence de Tara le calmait un peu, malgré son ton un peu inquisiteur et tout, la douceur de son visage et de sa voix, peut-être aussi le fait qu’elle fasse attention à lui, tout ça le relaxait et après quelques instants au calme dans son bureau face à elle, il était déjà un peu plus détendu que dans le couloir, quelques minutes auparavant. Toujours les fesses posées sur le rebord de la table, il devait paraitre un peu moins tendu, un peu moins sur les nerfs que lors de sa première réponse alors que la jeune femme s’aventurait dans des suppositions bien hâtives.

« Il fuyait sa connerie ouais, il était bourré et il a voulut foncer comme un con et il s’est planté, c’est tout… »

Si seulement cet imbécile avait fui quelque chose, au moins il aurait eut une excuse pour se planter lamentablement avec ce 4x4, putain de con bourré ouais ! Evidement Jax avait eut peur sur le moment, mais à partir du moment où Kim l’avait rassuré sur la survie du machin, certes ensanglanté, mais toujours vivant que l’ambulance avant amené à St Thomas, le blondinet c’tait mis à enrager contre son ami qui non seulement avait doublement gâché sa soirée, mais en plus venait de potentiellement foutre le club dans une grosse merde, comme s’ils avaient besoin de ça ! Quoi qu’il en soit, il ignorait toujours la raison de cette poussée de folie, Tig avait effectivement accéléré sans raison apparente et comme il était seul dans sa tête, enfin ça pas sûr, mais en tout cas son VP n’y était pas, le jeune homme n’avait pas du tout comprit. Cherchait-il à se tuer ? Peut-être oui, après ce qu’il venait de faire, il avait toutes les raisons de s’en vouloir, sans compter le fait qu’il merdait de plus en plus ses derniers temps, mais de toute façon, ça ne servait à rien de se prendre la tête sur le pourquoi étant donné que l’homme ne parlerait jamais de ça, il ne s’expliquerait probablement pas, pas son genre, et Jax était le dernier à qui il irait raconter ses états d’âme, le premier qu’on appelle en cas de merde à gérer, mais le dernier à qui on se confie hein… Grrrrr

« Nan juste crevé, à ce propos je fumerais bien un joint pour me détendre, Tig a réussit à bien me foutre en rogne… »

Il avait dit ça comme ça, de toute façon, il n’avait strictement rien sur lui, il se demandait encore s’il fallait qu’il attende que Tig sorte de la salle d’opération ou s’il devait rentrer chez lui, pour n’importe qui d’autres et même pour le psycho de service dans d’autres circonstances, la question ne se serait pas posée, mais là, c’était juste super chiant de rester là… Devait-il appeler Duncan, réveiller tout le monde ? Gemma ? Jax fut sortit de ses turpitudes mentales par la question du jeune médecin. Il leva le regard qu’il avait baissé jusqu’ici, regardant ses chaussures tout en réfléchissant à ce qu’il devait et voulait faire. Il la regarda avec un sourcil levé l’air de dire : Tu penses vraiment que je vais répondre ? Moins froid et dur que la première fois, mais toujours aussi déterminé à ne rien expliquer à la belle brune. A quoi bon… Il sourit légèrement, en levant la tête et en se redressant. Il allait bien, malgré ce qu’elle pouvait penser, énervé, hors de lui et fatiguée, mais rien de bien grave, surtout comparé au sergent des armes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Sam 18 Déc - 14:07

Jax avait l’air d’être plus calme, sa façon de se tenir sur le bureau et ses brèves réponses semblaient le prouver. Aussi, son visage était moins empreint de colère. Peut-être que le fait de s’être éloigner de Tig qui était entrain de se faire opérer avait dissout ce ras-le-bol. Enfin, les deux hommes avaient sûrement d’autres problèmes d’ordre personnel dont Jax n’avait pas envie de parler. Puis, raconter les aventures du club à Tara, quelqu’un d’extérieur en somme, n’était pas sa tasse de thé. Le doc pensait que le blondinet avait un souci de confiance avec elle. Ou alors simplement, il voulait l’écarter de toutes représailles. Le médecin s’en faisait beaucoup pour son ami, si elle voulait tout savoir c’était pour son bien pas par curiosité. En discuter, lui ferait probablement du bien. Puis, Tara aimait connaître l’état d’esprit de Jax. Celui-ci jouait souvent en faveur des histoires du club. C’est-à-dire que le club c’est toute sa vie donc s’il y a une embrouille, elle savait que le moral du biker n’était pas au beau fixe. La brune se doutait qu’elle employait le mauvais ton et qu’elle posait les mauvaises questions au jeune homme mais elle était à bout de nerf donc c’était dur pour elle de se contrôler. Jax répondit à sa question de manière très détendue pour changer. Elle sourit.

- C’est vraiment bête pour lui, il s’est vraiment bien planté apparemment, pour finir en salle d‘op… . Avait-il une raison de s’alcooliser ainsi?

Le bel homme raconta être fatigué, il avait besoin de fumer un joint pour se détendre. Était-ce vrai? Evidemment. Jax n‘était pas un sain, même s’il était le plus réfléchi de la bande, son attitude et son comportement n’était pas toujours approprié. Le joint c’était rien mais il fumait beaucoup de cigarettes, Tara s’inquiétait souvent pour la santé de ce dernier. Et toutes ses bagarres entre gang, n’en parlons pas! La jeune femme était médecin, le fait de réagir comme cela était donc normal, mais Jax avait été plus qu’un ami à l’époque, et pour lui, sa méfiance était multipliée par quatre. Elle lui posa une question quant à ce qui s’était passé ce soir avec Tig, à laquelle il répondit par un sourire. Sa façon de de la faire, la fit sourire à son tour. Elle connaissait ce regard…. . Il n’allait une fois de plus rien dire. Tara ne répliqua donc pas. Puis elle se rappela qu’elle avait fini son service, elle devait quitté les lieux.

- Attends-moi ici cinq minutes, j’arrive.

Sa réaction spontanée ne dut pas choquer Jax, Tara agissait souvent de cette manière: inattendue. Elle courra au vestiaire se changer en deux temps, trois mouvements. Elle portait un jean et un T-shirt noir assez simple puis une petite veste pour ne pas attraper froid. Elle pensa à la visite qu’elle devait faire. Elle n’irait pas. Ça ne lui plaisait pas Puis , elle regarda l’heure: il était très tard! La question ne se posait plus. Elle irait donc demain. Tara n’avait plus la notion du temps. Bien qu’elle finit plus tôt aujourd’hui, ça ne changeait rien à l’heure qu’il était. De toute façon, elle avait besoin de repos. Elle terminerait plus tard demain pour rattraper le tout. Sa visite sera encore repoussée. Tant d‘excuses! Le médecin était forte à ce jeu là. Elle revint à son bureau. Qu‘est-ce que Jax avait fait? Rien semble-t-il, n‘avait bougé.

- Ça te dit d’aller un peu dehors? Après on retournera voir Tig si tu le souhaite.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Sam 1 Jan - 18:56

Pour sûr le jeune Teller n’était pas un grand bavard, il détestait parler en générale et encore plus parler de lui, de ses états d’âme ou des affaires du club à quelqu’un d’extérieur, c’était donc hors de question qu’il dise quoi que se soit sur ce qui les avait amené ici lui et Tig ce soir là pour plein de raison, il était très dangereux de lui raconter les raisons de l’accident en détail, il ne pensait pas vraiment aux représailles que pourrait subir Tara, elle n’était pas assez proche du club pour être prise à partie, mais plutôt au conséquences pour le club si l’histoire de cette soirée horrible venait à sortir du cercle très restreint du club, les enjeux étaient bien trop important pour qu’il lui dise quoi que se soit, et l’impliquer ainsi dans cette sombre histoire était à la fois idiot et égoïste. Il savait qu’elle n’aimait pas les assassinats, et celui là n’allait vraiment pas lui plaire, alors même s’il ne pensait pas qu’elle puisse aller dénoncer Tig, il savait que lui dire ce qui s’était passé la mettrait en porta faux entre ses convictions personnelles et sa loyauté envers le club et Jax ne voulait pas ça, il ne voulait pas prendre le risque qu’elle craque un jour ou l’autre sois sous les questions de la police soit des Niners, peu importait, il valait mieux pour elle comme pour el club qu’elle ne sache rien.

« Faut pas chercher à comprendre, il est dans une phase âge bête, laisses tomber »

Il n’en dit pas plus sur cette histoire, l’appelle de Tig en pleine nuit, l’état de celui –ci à l’arrivée de Jax, les deux gamins morts, le VP qui essaye de faire disparaître les corps dans l’urgence, probablement pas pour assez longtemps, les conséquences que cela pourrait avoir sur Charming si les Niners l’apprenait et que, comme le blondinet le craignait, les deux jeunes noirs faisait partie de la bande d’une manière ou d’une autre. D’ailleurs, il n’avait toujours pas eut de réponse sur la raison de la présence de le sergent là-bas ce soir là, le mec « était bien trop bourré pour lui répondre clairement et il y avait des choses plus urgentes à ce moment là que d’essayer de lui tirer les vers du nez. Mais surtout le jeune homme ne s’expliquait toujours pas ce départ en trombe en arrivant en ville, ils roulaient tranquillement voir doucement deux secondes avant que l’autre psycho ne commence à faire n’importe quoi, probablement les divagations d’un tar alcoolisé, mais que lui prenait-il sérieusement, il pétait un plomb, se rendait-il compte que ça risquait de grave chauffer pour ses fesses et que par la même il mettait en danger tout le club et toute la ville ?

Enfin Bref Tara prit congé en demandant à Jax de l’attendre, il acquiesça de la tête mais la brune avait déjà quitté le bureau, il resta donc bien sagement assis sur le rebord du bureau en repensant à tout ce qui s’tait passé. Pourtant il avait plus que tout envie de ne plus penser à ça, de ne plus penser à rien, mais il était trop énervé pour aller se coucher, hélas, il aurait bien aimé aller dormir, pouvoir faire le vide et trouver le sommeille, reprendre sa nuit là où elle avait été interrompue et le cours de sa vie comme s’il ne s’était jamais rien passé, putain de Tig… Il finit par appeler Duncan et tomba sur le répondeur, il laissa donc un message disant simplement que le sergent était à l’hosto et que lui allait partir pour finir sa nuit. Alors qu’il venait de raccrocher, Tara revint, en civil, elle avait tombé la blouse ce qui prouvait qu’elle était d’accord pour sortir au moins quelques minutes se détendre dehors, prendre l’air. Evidement lorsqu’elle lui proposa, Jax acquiesça avec un petit sourire contant de quitter cet endroit et certain de ne pas y revenir plus tard pour voir l’autre imbécile dont il ne voulait plus entendre parler jusqu’à nouvel ordre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Dim 2 Jan - 20:28

Jax acquiesça par un sourire comme pour dire qu’il était d’accord, il accepta donc de sortir un peu dehors en compagnie de Tara. Le biker n’était pas bavard comme de coutume. Sa réaction exaspérait le médecin qui avait du mal à rester patiente aujourd’hui étant donné la perte de son petit patient auquel elle s’était vraiment attachée. Elle savait très bien que ça n’était pas une attitude très professionnelle, mais il était trop tard. Elle décida de faire comme si tout allait bien, elle n‘était pas du genre à raconter ses problèmes. Jax en avait des plus importants. Elle prit ses affaires avant de traverser les couloirs de l’hôpital avec le blondinet qui restait calme, même trop calme par rapport à ce qui s’était passé ce soir avec Tig. Sa réponse aux questions de Tara était des plus claires, en bref: interdiction de parler de cela! Il ne voulait sûrement pas mettre le club en danger, ni même le doc. Aussi, le fait qu’il parlait peu traduisait peut-être son énervement et non ce calme que la brune croyait percevoir. Elle le fixa un instant, il n’avait pas changeait: ce sourire, ce blouson, sa façon d’être! Tara était heureuse d’être de retour à Charming, même si elle voulait en réalité fuir son ex petit ami qui était assez violent et très dérangé. Quand elle voyait Jax, son monde s’apaisait. Etre à ses côtés était un pur bonheur que Tara ne pensait pas revivre. Elle se calma donc. Elle regretta d’avoir était trop curieuse, et énervée de surcroît devant le bel homme. Elle lui sourit. Ce moment lui parut long mais agréable. Elle repensa au passé: à leur amour, leurs conneries, le mépris de Gemma. Elle avait été assez forte pour le laisser, seul, à Charming alors qu’elle l’aimait. Elle savait que ça l’avait brisé mais Gemma lui répétait sans cesse que eux deux ça n’allait pas durer. Tara avait pris les devants pour sauver son avenir, cette petite chance qui lui restait pour s’en sortir. Elle avait donc vécu chez la cousine de son père, cet alcoolique qu’elle appréciait guère. Elle avait suivi de grandes études pour pouvoir exercer le métier dont elle rêvait: médecin. Elle avait réussi à obtenir une bonne place à l’hôpital de Chicago. Et la suite: retour à Charming, cette terre de fausse sécurité où règne les gangs, à cause de Kohn de qui elle avait été enceinte. Inutile de dire qu'elle n'avait pas gardé l'enfant, elle avait avorté après six semaines. Porter le fruit d'un monstre en elle, ça... Elle ne pouvait pas le supporter! Revenant-en à nos moutons, Jax et Tara furent arrivés à l’extérieur. Elle se décida à lui poser une question toute bête mais évidente.

- A part ça, tout va bien? Quoi de neuf chez toi?

Elle pensa à Abel, le fils de Jax et Wendy dont elle s’était occupé en tant que médecin. Avec ses problèmes de drogue, la femme avait bien failli tuer le petit bout de chou. Puis, la mère de Jax lui vient à l’esprit. Elle se demandait comment elle allait depuis le décès de son époux. Même si cette dernière la détestait, il arrivait souvent à Tara de penser à elle suite à cet événement. Enfin, elle pensa au club qui avait subi un changement de président.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Jeu 6 Jan - 5:21

Il n’est pas certain que si Tara lui avait raconté ses problèmes, Jax les aurait trouvés moins important que les siens, en effet perdre un enfant, qu’il soit un patient ou non n’était jamais moins important qu’autre chose, enfin en toi=ut cas c’était le genre de trucs qui pouvait toucher le jeune homme malgré le fait que plus rien ne puisse le choquer. Mais la brune ne laissait rien paraître et dans sa rage, le VP ne s’intéressa pas à ses états d’âme, du moins pas pour le moment. Il se contenta donc de suivre son ex petite amie dans les couloirs de l’hôpital toujours avec cette démarche boiteuse due à une ancienne blessure à la jambe. Ils allèrent jusqu’au perron où il s’alluma une clope, il n’aimait pas fumer des joints en publique. Si le blondinet n’oubliait pas leurs heures de bonheur partagé dix ans auparavant, il n’oubliait pas non plus qu’elle l’avait laissé une fois. Ainsi depuis qu’elle était de retour à Charming, il gardait ses distances, pas de là à ne pas lui parler évidement, mais les moments tous les deux étaient rares, il l’évitait presque, pas vraiment consciemment, mais il écourtait les discutions, en tout cas jusqu’à la naissance d4abel et la prouesse de Tara lors de l’opération. Là ils avaient commencé à se parler d’avantage, mais même si l’amitié était revenue, les sentiments qu’il avait éprouvés pour elle, étaient encore trop vifs et la douleur de cette rupture trop intense pour qu’il entreprenne quoi que se soit.

« Sa va… Abel grandit doucement… »

Quoi d’autre ? La descente des flics, le meurtre du prospect, les rivalités entre lui et Duncan, le meurtre de Dantes et des deux Mayans qu’il avait vu en ville, l’alliance entre les mexicains et les Nords, la connerie de Tig… Bref tout un tas de chose qu’il ne voulait certainement pas révéler à Tara. Elle avait perdu le droit de tout savoir dès le moment où elle avait quitté la ville et le jeune Teller sans plus d’explication. Et puis franchement voulait-elle savoir que depuis un mois il avait tué quatre personne, eut quelques souci avec la police et qu’une guerre allait peut-être déferler sur Charming ? Voulait-elle vraiment savoir dans quel monde il vivait chaque jour ? Et pourtant ce n’était rien par rapport à toutes les merdes qui avaient pu arriver sous le règne de Clay, mais hélas, ça n’était pas terminé, les meurtres et la violence, le trafic d’arme et tout ce bordel. De plus en plus, Jax se rendait compte que cette voie était pleine d’embuches, peut-être était-ce dû à la lecture du manuscrit de son père qu’il avait découvert quelques mois auparavant ? Quoi qu’il en soit, il voulait que les choses changent mais le club ne lui avait pas laissé l’occasion de continuer l’œuvre de son père. En mettant Duncan au poste de président, ils lui avaient coupé toute possibilité de prendre des décisions dans ce sens. Le jeune McGee semblait très attaché au trafic d’arme comme moyen de subvenir aux besoins du club et comme lien avec le monde des hors la loi auquel il tenait tant. C’était bien compliqué d’arriver à trouver un terrain d’entente entre son aversion pour certaines formes de violence et les préceptes du Reaper Crew.

Il finit par demander après quelques turpitudes mentales sur ce qu’il pourrait faire pour el club :

« Et toi ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Sam 8 Jan - 14:58

Cela faisait un moment que Jax et Tara n’avait pas converser ensemble. C’était un instant rare que le doc se plaisait à apprécier. S’il pouvait durer, elle ne se ferait pas prier. Elle aimait se retrouver près de son point de repère, aux côtés de cet homme qu’elle avait tant aimé. Il n’avait pas changeait physiquement, ni mentalement car il avait toujours été mature pour son âge. Son style vestimentaire était toujours le même: ce blouson, ces baggys, ces T-shirts représentant le club avec pour logo la faucheuse. Mise à part ses souvenirs, Tara avait gardé son tatouage réalisait à l’époque où elle sortait avec le blondinet, une jeunesse hard core passait à fréquenter les Bad boys. Jax parlait peu comme de coutume. Il n’allait pas lui parler des problèmes rencontrés par les Sons ce qui enlevait beaucoup de choses à dire. De plus, il n’était pas très bavard sur sa vie privée. Depuis le retour du médecin à Charming, Jax l’évitait. Tara le comprenait, par le passé, elle l’avait abandonné alors que leur couple fonctionnait très bien. Il avait était déprimé pendant un moment. Donc, comment regarder en face l’objet d’une déception? La brune s’en voulait, elle y avait bien réfléchit après coup. A l’époque, Tara était jeune, spontanée, seule, sans famille et elle aurait écouté n’importe quel charlatan lui promettant un avenir meilleur. C’est-ce qu’elle fit avec Gemma, la mère de Jax, qui lui avait confié que eux deux ça ne marcherait pas, elle l’avait cru. Elle préféra sauver son avenir plutôt que de s’enfermer dans une vie sans lendemains possibles. Il avait l’air de lui en vouloir encore, c’était normal. Mais Tara essaierait coûte que coûte de retrouver l’amitié de celui-ci.
Jax évoqua Abel quand le doc lui posa une question d’ordre personnel. La mère du bébé, l’ex femme de Jax: Wendy, était une toxico qui avec ses conneries avait causé pleins de problèmes de santé au nourrisson, il avait failli y rester. La brune l’avait comme patient, elle lui avait sauvé la vie. Faire tout son possible pour garde le patient en vie était une chose primordiale en tant que médecin. Ce petit bout avait toute son existence devant lui, il le méritait comme tout le monde, une vie à bâtir, et des repères solides: sa famille. Il n’était pas seul. Depuis ce temps-là, Tara revoyait plus souvent Jax mais pour de courts instants car il allait rendre visite à son fils, avant de le récupérer, ce qui était logique en tant que parent. Abel, s’était sa vie, il l’aimait plus que tout et il le montrait bien, il s’occupait très bien de lui. Personne ne pouvait le juger sur ce point précis.


- Il va bien?

Le « ça va » de Jax sonnait légèrement faux, mais Tara n’insista pas de peur de se prendre un nouveau vent. Elle serait toujours présente en cas de besoin, ça il le savait.

- Si tu as besoin d’aide dans n’importe quel domaine, je serais toujours là pour toi Jax.

Elle préféra le lui dire même si cela pouvait paraître mal venu de sa part. Puis, il finit par lui poser à son tour une question, elle y répondit donc très brièvement.

- Tu sais, le quotidien, l’hôpital quoi: tu sauves et perds des vies… Sinon rien de spécial…. .

Quelle ironie!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Jeu 13 Jan - 19:38

Effectivement, Jax ne se dévoilait pas facilement, ce n’est pas pour autant qu’il était très doué pour cacher ses sentiments surtout à tara qui l’avait connu dans l’intimité et continuait même après dix ans de séparation à le percer à jour comme si elle lisait en lui comme dans un livre. Cela avait tendance à ‘le nerver, tout comme la manière dont sa mère devinait tout elle aussi et s’immisçait dans sa vie comme s’il avait encore dix ans. Ah les femmes de sa vie…

« Il va très bien, il grandit, il est très beau… Comme son père… »

Répondit Jax sur un ton amusé et franc, effectivement grâce au travaille du doc, Abel était sauvé et très en forme depuis son retour ç la maison. Le jeune homme qui avait cru voir partir ce petit bout aussi vite qu’il avait débarqué dans sa vie et évitait de venir le voir quelques mois auparavant pour ne pas s’attacher était maintenant un papa à part entière et il aimait son fils plus que lui-même. Et si tout le monde pensait que Wendy était la seule responsable de ses problèmes de santé que le petit avait connu à la naissance, le blondinet savait qu’elle s’était droguée aussi pour l’atteindre lui, par dépit, et parce qu’elle souffrait beaucoup de leur séparation annoncée, par conséquent, il ne lui en voulait pas, en tout cas beaucoup moins que d’autres comme Gemma par exemple, il ne l’aimait plus certes, mais il avait encore quelque tendresse pour elle et le fait qu’elle soit maintenant partie en désintoxication n’enlevait rien à son affection pour la belle blonde qui l’avait accompagné quelques années dans cette vie et lui avait donné un fils qui maintenant se partait pour le mieux.

« C’est gentil Doc… Tu sais que c’est pareil de mon côté hein ! »

Effectivement, même si leur séparation était maintenant effective et consommée, il n’e restait pas moins attachée à elle et surtout, il la considérait trop pour la laisser souffrir, ainsi, il serait toujours là pour l’aider si nécessaire et il espérait qu’elle était consciente d’être encore et à jamais quelqu’un d’important dans sa vie ! Il ne laisserait personne lui faire du mal, même contre l’avis de sa mère qui préférerait surement qu’il la laisse crever la bouche ouverte tant elle la détestait. Ca n’était pas dans sa nature de laisser les gens qu’il aimait dans la panade, même avec ce qui s’était passé, sa fuite, il gardait pour elle quelques sentiments et surtout trop de souvenirs pour ne pas lui venir en aide le cas échéant.

Il tourna la tête vers elle et sourit légèrement avant de passer son bras autour de ses épaules. Il avait sentit dans sa voix que sa journée n’avait pas été la meilleure du monde, il préféra ne pas remuer le couteau dans la plaie en lui demandant quoi que se soit et simplement lui montrer qu’elle n’était pas seule par ce geste tendre. De toute façon il n’aimait pas parler et en l’occurrence il n’y avait pas grand-chose à dire de plus. Et puis la sentir comme ça, pleine de désarroi lui donnait plus envie de la serrer dans ses bras que de lui parler. Elle était toujours aussi belle après toutes ces années, même encore plus, plus femme, et la blouse qu’elle avait enlevé avant de sortir n’enlevait rien à son charme. Jax était heureux qu’elle ait réussit sa vie, qu’elle fasse un métier qui lui plaisait, il était convaincu que malgré les difficultés rencontrée à l’hôpital elle aimait ce qu’elle faisait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Ven 14 Jan - 18:21

Il faut l’avouer, Jax s’était découvert une nouvelle vocation qu’il n’avait pas auparavant: celle de papa à part entière. Il excellait dans son « job ». Abel avait de quoi être fier de son père pour plus tard. Le blondinet aimait tellement son fils. Même s’il était père célibataire, il n’était pas seul. En effet, sa mère l’aidait ainsi qu’une nourrice et non plus les infirmières ou le doc qui était en l’occurrence Tara car Abel était son petit patient. La mère d’Abel: Wendy était en cure de désintoxication. Quand elle reviendra, Jax l’acceptera-t-il de nouveau dans son cœur malgré les épreuves? Le médecin avait l’intime conviction que la réponse était positive. Le biker avait les yeux pétillants quand il évoquait le bébé. Il en parlait avec fierté, il le pouvait, Abel était un miraculé, le fils d’un jeune homme important et plein de responsabilités vis-à-vis d’un club que le petit devrait peut-être reprendre un jour.

- T’en mieux s’il va bien, c’est le principal! Elle rit aux dires de son interlocuteur. Tu as raison, même plus le taquina-t-elle.

Elle lui sourit tout en le fixant. Tara ne savait pas si Jax tenait encore à elle. En tout cas l’inverse était effectif. Elle ne l’avait pas oublié. Les souvenirs, avec lui restaient ineffaçables. Elle était partie si vite, sans avoir le temps de réaliser ce qu’elle perdait. Au moment de son départ, les sentiments qu’elle éprouvait pour le blondinet, étaient intacts, elle ne saurait dire s’ils étaient encore présents mais elle savait au plus profond d’elle-même qu’à un moment ou à un autre ceux-ci ressurgiraient. Donc d’une certaine manière, ils persistaient encore. Tara avait juste du mal à se l’avouer par culpabilité. Jax était toujours le même, avec plus de maturité, ce qui n’enlevait rien à son charme passé et à tout le reste. Elle réagit aux paroles de Jax qui la touchèrent fortement.

- Merci Jax! Dit-elle en pensant qu’elle ne méritait pas une telle attention de sa part, après toute cette souffrance qu’elle lui avait fait endurer.

Jax sourit légèrement à Tara puis il passa son bras autour des épaules de la jeune femme qui se sentit tout de suite mieux. Jax avait l’art et la manière de s’exprimer sans dire un mot mais de traduire ses pensées par le geste. Son corps devenait donc un instrument au service de la parole, à proprement parlé, qui par des actions signifiantes, effectuait beaucoup face à une personne que ça soit en bien ou en mal. Tara allait mieux. Il savait y faire! Près de lui, elle se sentait en sécurité. Ce sentiment, elle le trouvait qu‘avec le biker. Avec Kohn, un des agents de l’ATF et l’ex petit ami de la brune, ce mot n’existait pas. Elle vivait dans la peur constante qu’il lui arrive quelque chose, que l’homme devienne encore plus fou qu'il ne l'était. Dans ces moment-là, Tara pensait qu’il pouvait la tuer. Il pouvait être très violent. Il avait du mal à se contrôler. Parfois, il possédait des réactions très bizarre, comme: la frappait et lui dire deux secondes après qu’il faisait cela juste par amour, pour la protéger, ce que tout homme violent disait mais avec un peu plus de cohérence. En quoi violenter quelqu’un pouvait le mettre en sécurité? Elle devait oublier ces souvenirs qu’elle tentait de fuir. Après tout, c’est pour cela qu’elle était revenue à Charming: elle avait demandé une injonction contre l’agent de l’ATF et à présent elle le fuyait. Elle n’était pas revenue dans cette petite bourgade juste pour ranger les affaires de son père décédé. Si elle devait le revoir…. Elle serait désemparée. Puis, elle repensa à ce gamin qu’elle n’avait pas pu sauver.


- Tu sais Jax, j’ai perdu un enfant aujourd’hui, je n’ai pas réussi à le sauver. Je pensais… Elle marqua une pause. Sa voix trembla. En le regardant mort sur le billard. Si ça avait été Abel, je m’en serais jamais remise… . Cet enfant qui aurait pu être le leur si Tara n’avait pad agi comme une égoïste. Elle baissa la tête.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Lun 17 Jan - 9:02

Malgré le peu de temps qu’il pouvait consacrer à Abel en raison du travail au garage et des affaires du club qui en ce moment tout particulièrement lui prenaient de nombreuses heures de ses journées et de ses nuits, il faisait en sorte d’être le meilleur père possible apportant amour et réconfort à ce fils chéri qui avait faillit avoir une bien courte vie à cause de sa mère. Avec cette histoire, il avait apprit le pardon et la patience et avait gagné en sagesse même s’il pouvait encore être le fougueux adolescent qu’avait connu Tara, il était plus posé désormais, il réfléchissait plus à ses actes et à ces paroles et ce dans l’unique but de préserver son club et sa famille, pour éviter, surtout, d’être séparé de son fils par la mort ou l’emprisonnement. C’est aussi pour cela qu’il voulait faire changer Samcro de voie, d’aucun pensaient qu’il s’affaiblissait, qu’il s’adoucissait, mais en son fort intérieur il savait que ça n’tait pas le cas, qu’il pouvait tuer aussi bien voir même plus qu’avant si Abel se trouvait en danger, mais il savait aussi combien le trafic d’arme était dangereux à tout point de vu pour les Sons et donc pour lui…

« Comment ça plus ? Peut-être quand il sera grand, mais pour l’instant c’est encore moi le prince de la ville ! »

Répondit-il en se marrant fortement de ses dernières paroles. Il savait qu’il tait charmant, qu’il plaisait aux femmes, qu’il était beau, mais pour autant, même s’il collectionnait un peu ses dernières pour son bon plaisir, il s’en fichait pas mal et n’attachait finalement que peu d’importance à son apparence bien qu’il fasse attention à son look plus pour représenter le club d’ailleurs que pour rester le beau gosse de Charming. Cela dit, il devait avouer que dans bien des cas son physique avantageux l’arrangeait bien ne serait-ce que parce qu’il avait toujours été facile pour lui de trouver des jolies filles pour une nuit ou un peu plus. Tara avait été l’une d’elle, mais probablement la plus importante de toutes, Wendy avait compté beaucoup et elle comptait encore en tant que mère d’Abel, mais tara restait le premier grand amour du jeune homme et bien qu’il ne puisse oublier le mal qu’elle lui avait fait, elle était trop importante à ces yeux pour qu’il la laisse tomber comme une vielle chaussette ou une de ses gonzesses qu’il baisait parfois sur le bord de la route. Elle avait compté et continuait de le faire, d’autant plus qu’elle rendait parfois service au club grâce à son boulot ! Rien que pour cela il lui était redevable, même si évidement ça n’était pas la première chose qui lui venait à l’esprit quand il pensait à elle et encore moins lorsqu’il la regardait comme à cet instant.

Juste après ce coup d’œil jeté subrepticement juste pour apprécier les traits de la belle, il vit au lieu de sa Tara enjouée une jeune femme éteinte et triste et su à ce moment là que s journée ne s’était pas aussi bien passé qu’elle tentait de le prétendre ou en tout cas de le cacher. Il la prit par les épaules et elle lui avoua alors à quel point, effectivement, cette journée avait été pourrie. Evidement Jax savait qu’elle ne devait pas s’attacher à ses patients, mais il comprenait aussi bien que d’en perdre un était très dur, d’autant plus quand il s’agissait d’un enfant. Il la serra alors dans ses bras et passa une main dans ses cheveux avant de lui embrasser le haut du crane en tenant sa tête après quoi il prit une grande inspiration en pensant à Abel et ses premières semaines qui avaient été si difficiles. Il se souvint combien il avait douté, combien il avait eut peur, tellement qu’il ne voulait même pas se considérer comme père de cet enfant, qu’il avait préféré l’abandonné sans même lui donner une chance avant que Gemma ne lui remette les pendules à l’heure et il savait maintenant qu’elle avait bien fait, qu’elle avait eut raison de le force à s’attacher à ce petit être car maintenant, il l’aimait plus que tout au monde et en était heureux et comblé. Son cœur s’emplissait de joie à chacun de ses sourires et se serrait à chaque pleurs malgré là difficulté de s’en occuper seul, sans femme, quoi que Gemma soit très présente et l’aide beaucoup il est vrai, il pensa qu’il aurait aimé partager cette joie avec une femme, la mère d’Abel si elle n’avait pas été Wendy, toxicomane de son état et franchement pas la femme de rêve pour le blondinet.

* Tara *

Il soupira de nouveau…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Lun 17 Jan - 15:27

Tara acquiesça aux dires de Jax par un sourire qui en disait long. Il est vrai que le biker était très beau, comment résister à son charme? Avec sa démarche particulière, sa tête d’ange, ses cheveux blonds, son sourire à couper le souffle… Oui il pouvait se vanter. Le doc était d’accord avec lui, il était sans aucun doute l’homme le plus séduisant de cette ville, même des alentours. Personne n’avait autant attiré la brune. Malgré toutes ses conquêtes, Jax restait celui qu’elle retenait, celui a qui elle pensait. Aussi son image, son physique, sa façon d’être, son caractère restaient enfermés dans l’esprit du doc, dans sa tête, dans ses pensées… . Soudain, elle imagina quelle serait sa vie si elle n’avait pas quitté Jax, Charming, son père.

Un soir alors qu’elle se trouvait chez elle,
le téléphona sonna. Un médecin, qui n’était pas elle, la prévint que son père était décédé. Elle regarda ses deux jeunes enfants, si dynamiques, qui jouaient avec leur père, Jax. Deux petits garçons aux cheveux d’or, plein de vie, en bonne santé, et très heureux qui aspirent à un seul rêve: porter le blouson en cuir et le club sur leurs épaules déjà solides. Tara prit ses affaires avant d’embrasser ses chéris. Elle roula dans la Cutlass de son père pour se diriger… vers l’hôpital où son père séjourna pour un cancer au foie. Mais elle n’alla pas le voir, elle enfila sa blouse… sa blouse d’aide soignante.
N’ayant pas eu le temps, ni les moyens de faire de grandes études, Tara suivit une formation pour devenir aide soignante: plus rapide et moins coûteuse. Jax et la jeune femme avaient agrandi leur casier par quelques petits délits mais rien de bien grave. Le blondinet était toujours le vice président des Sons. Il était toujours aussi présent dans le club. Les enfants allaient à l’école publique de Charming, ils étaient parfois gardés par une nounou. Gemma avait fini par accepter Tara, que très tardivement. Malgré d’importantes épreuves Jax et sa mère étaient encore très proches et disponibles l’un pour l’autre. Le couple, marié, vivait dans leur propre maison depuis neuf ans. Voilà à quoi leur vie aurait pu ressembler si… .


Elle observa Jax, son premier amour, l’homme le plus important de sa vie. Le biker avait capté sa tristesse qu’elle n’arrivait plus à cacher. Il la serra alors dans ses bras. Puis, elle sentit la main du blondinet qui passa dans ses cheveux. Elle frissonna. Il embrassa le haut du crâne en tenant sa tête. Le médecin colla sa tête au torse de Jax. Soudain, toutes les émotions enfuient en la brune firent surface. Elle versa quelques larmes en silence. La blondinet sentait magnifiquement bon. Elle releva la tête, Jax semblait pensif. Peut-être que ses dernières paroles avaient touché le fils de Gemma? Elle se sentit bête de pleurer pour si peu, enfin pour un patient auquel elle n’aurait pas dû s’attacher. Elle reprit ses esprits.

- Tu dois me trouver idiote?! Elle marqua une pause. Parles-moi de toi. Elle sourit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Sam 29 Jan - 13:43

Jax n’avait jamais imaginé sa vie avec Tara si celle-ci n’était pas partie, en tout cas pas en détail. Comme la plupart des hommes il ne se projetait pas dans le future, et quand c’était le cas, l’image restait très floue, très irréelle. Évidement, il s’était vu avec des enfants d’elle, il s’était vu président et elle matriarche, il s’était d’ailleurs dit qu’elle ne serait jamais comme Gemma, cela dit, il s’en fichait, chacun son style et une femme aussi impliqué dans les affaires du club n’était pas nécessairement une bonne chose. Lorsqu’ils étaient ensemble, il aimait à se dire qu’ils allaient se marier, fonder une famille, vivre ensemble jusqu’à la fin de leur jours, mais il ne se souvenait pas très bien de toute ça, il se souvenait surtout du jour où elle était partie, quand tout ça, tout ce qu’il avait imaginé, tout ce qu’il avait vu se dessiner dans sa tête, tout son amour pour elle, tout s’était écroulé. Il avait mit du temps à voir son avenir sans elle, l’année qui avait suivi avait été la pire de toutes, pour sûr, enfin peut-être avec celle de la mort de son père.

Le jeune homme sentait l’émotion de la belle, effectivement, elle était médecin et perdre des patients arrivait et cela pouvait paraitre ridicule de pleurer ainsi, mais pour Jax c’était avant tout la preuve que Tara était une fille bien, qu’elle avait du cœur, et il comprenait très bien le sentiment qu’elle pouvait ressentir. Lui-même avait culpabilisé lorsqu’il avait tué le prospect, pourtant il n’avait pas hésité un seul instant, ce type avait balancé, mais ça le faisait chier de tuer un Sons, même si en tant que prospect il ne faisait pas encore partie à part entière du club. Et en tant que vice Président, il se sentait coupable de la traitrise du gamin, après tout, s’il s’était sentit coincé d’une manière ou d’une autre, assez pour ne pas parler de ça au blondinet ou à un autre membre, assez pour les balances, quelque part, peut-être, les mecs n’avaient pas fait leur boulot, ils n’avaient pas accueillit le prospect comme il se doit, des milliers de questions étaient venues harceler son esprit, et encore aujourd’hui il se demandait où il avait merdé, mais de toute façon, il savait au fond qu’il avait fait ce qu’il fallait, le tuer était la seule et unique solution et il lui avait épargné une mort bien plus atroce !

Lorsqu’il serra Tara dans ses bras, un tas de sentiments refirent surface, ceux qu’il avait ressentit pour elle il y a maintenant 10 ans, le fait de la sentir ainsi tout contre lui, et elle qui se blottissait contre son torse, c’était une torture, mais une torture bien trop agréable pour qu’il y mette fin. Lorsqu’elle leva la tête vers lui, il ne s’en rendit pas compte tout de suite, il était dans ses pensées, mais lorsqu’il baissa les yeux, il vit son visage et une folle envie de l’embrasser chassa toutes ses idées noires. Il ne pensa ensuite plus qu’à ça, mais une chose le retenait, elle était déjà partie une fois, et s’ils se remettaient ensemble et qu’elle lui refaisait un tel coup, il n’était pas sûr d’y survivre. Pour éviter que son envie prenne le dessus sur lui, il s’écarta d’elle, mais un sourire restait vissé à ses lèvres. Elle lui demanda alors de parler de lui, chose qu’il n’avait pas du tout envie de faire, il changea donc de sujet.

« Tu sais, je suis content pour toi… Je veux dire… que tu aies réussit, t’es médecin, c’est super ! »

C’était vrai, entièrement vrai, mais il regrettait quand même qu’elle aie dû partir pour ça.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Mar 1 Fév - 22:26

A ces paroles: « Tu sais, je suis content pour toi… Je veux dire… que tu aies réussi, t’es médecin, c’est super ! », le doc repensa à toute la difficulté qu’elle avait connu pour arriver là où elle en était. Premièrement, s’éloigner de Jax fut très difficile, les séquelles étaient présentement visibles. Les deux jeunes gens étaient trop diminués, à l’époque, par cette situation, qu’il leur était impossible au jour d’aujourd’hui, malgré leurs sentiments, de repenser leur avenir ensemble. Aussi, elle avait du quitter Charming, ce qui fut la partie la moins difficile étant donné que par le passé elle se plaisait à dénigrer cette petite ville. Partir loin de son père fut aussi chose aisée. En effet, elle ne s’entendait pas avec lui. La communication entre un père alcoolique et une jeune en manque de repères n’étaient pas envisageable sauf par cris et tout ce qui s’en suit. Elle aimait son père mais depuis la mort de sa mère les rapports familiaux s’étaient fortement dégradés donc elle ne lui disait plus même si elle le pensait. On dit toujours: « C’est quand une personne meure, c’est là qu’on la remarque et qu’on regrette de ne pas avoir été présent ». Ce diction est vrai. Tara regrettait beaucoup… . Quand le doc était partie à San Diego vivre chez le cousin de son père, et qu’elle intégra une école de médecine, ces années de vie et d’études furent les plus éprouvantes. La brune avait du se battre jusqu’au bout, bosser très dur, affronter un quotidien pas si facile, pour au final en retirer du mérite. Après ce fut l’épisode à l’hôpital de Chicago et de sa rencontre avec l’agent de l’ATF: Kohn.
Elle n’avait pas très envie de discuter de cela mais par politesse elle le regarda et répondit:


- Merci Jax, je suis touchée par ce que tu me dis. Evidemment j’en ai bavé, elle n’était pas la seule elle le savait, mais je réalise mon rêve, ce job c’est ma vie. Elle évita de parler de la situation du blondinet car au final qu’est-ce qui avait évolué, mise à part son caractère, qu’est-ce qui avait changé?

Le temps passait à folle allure. Il était temps de rendre une petite visite à Tig après sa opération. Le malheureux ne s’était pas loupé lors de son accident. Jax semblait moins énervé qu’au départ. Une certaine sérénité avait envahit le lieu où se trouvait les deux « ex-amants ». Le visage de Jax était moins crispé, la colère était partie de son regard. Fallait-il utiliser ce moment pour justement voir la cause de la précédente préoccupation du biker? Pourquoi pas?!!!! Au pire des cas, Tig était inconscient ou il dormait. Si cela n’était pas le cas, le blondinet paraissait plus à même de réglé ce conflit. Les personnes à l’extérieur défilaient. La nuit était très sombre. Le climat devint frais. Jax avait fini de fumer son fameux joint: remède en toute circonstance! Le doc n’avait rien de prévu ce soir si ce n’est: déprime devant la télévision. Perdre ce patient, ce petit garçon, l’avait tellement touché que la douleur restait intacte. Cette dernière partirait sûrement très vite grâce au temps et au professionnalisme de la femme qui se devait pour garder son boulot et pour sa santé, de oublier cet incident comme un médecin digne de ce nom le ferait.

- Tu veux rester encore un peu dehors? Ou on peut aller voir Tig? C’est comme tu veux. Elle sourit. Je te force pas à faire ce que tu n’as pas envie de faire, Jax.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Jeu 10 Fév - 1:13

Jax sourit, il était heureux qu’elle ait pu aller jusqu’au bout, qu’elle fasse ce qui lui plaisait, sauver des vies, même si parfois, nul n’y manquait, elle échouait, il était certain que si elle n’avait pas pu sauver cet enfant, c’était qu’il n’y avait rien à faire, après les miracles qu’elle avait réalisé sur Abel, il ne pouvait en être autrement, non seulement elle « était doc, mais en plus excellente et talentueuse.

« Nan laisse tomber, j’irais le voir demain là j’ai envie de lui éclater la tronche, donc bon… »

Il sourit, il blaguait, à moitié, mais pour sûr il ne le ferait pas, la colère était effectivement passée, mais l’incompréhension, elle restait bien présente, et Jax avait envie que Tig s’explique or il dormirait probablement et si ça n’était pas le cas il serait trop dans le coltard pour être cohérent sur des actes qui à al base n’avait aucune logique. Or de question dans ses conditions que le blondinet aille le voir, regarder les dégâts qu’il s’était infligé à lui-même, refusant d’assumer sa connerie du jour, franchement, c’était pas lui, c’était pas Alex, il avait changé, pas de doute, y’avait un truc qui n’allait pas chez lui, et un truc nouveau, pas son coté psychopathe qu’il avait toujours eut, était-ce la mort de Donna qui lui avait fait perdre confiance ? Des remords, peut-être, le VP croyait qu’il en était incapable et pourtant il fallait se rendre à l‘évidence, c’était depuis cette fameuse nuit que le sergent enchainait les conneries.

Après un long moment de silence qu’il passa à penser à ce qu’aurait été sa vie si Tara était resté, il se dit qu’il aurait été heureux de pouvoir partager sa réussite avec elle, de pouvoir la soutenir dans les moments difficile comme elle avait pu le faire durant leur adolescence, bref, elle était partie sans donner de nouvelle et même s’il ne pouvait pas lui en vouloir d’avoir réussit sa vie, il lui en voulait de l’avoir fait comme ça, il se disait qu’il y aurait probablement eut d’autres solutions que de fuir en le laissant dans le doute le plus total.

« Je m’en doute oui, c’est du boulot, mais je suis content que tu aies réalisé ton rêve… »

Il marqua une pause, baissa la tête et soupira avant de la regarder dans les yeux pour dire

« La seule chose que je regrette c’est que tu aies du partir… Je sais pas si je t’aurais attendu, mais on aurait pu essayer au moins, là, c’est… Je te blâme pas mais en partant comme ça tu as tout cassé, j’ai toujours pensé que pour fuir sans rien dire comme tu l’as fait tu ne devais pas m’aimer, en tout cas pas comme je t’aimais. »

Voila c’était dit, le passé ressurgissait au moment le moins opportun, et de manière relativement anarchique, il aurait bien voulut ne rien dire et faire comme si de rien n’était, mais cette explication leur pendait au nez depuis le jour où elle avait réapparut en ville. Jax se doutait bien qu’elle n’avait pas spécialement envie d’en parler, mais le souci c’est que même si lui non plus n’aimait pas parler de ses sentiments et s’en serait bien passé, il en avait besoin ce besoin était né quand il l’avait vu à Sant Thomas et n’avait cessé de grandir en lui à mesure qu’ils se rapprochaient. Il était de plus en plus difficile pour le jeune homme de se taire et la faiblesse issue de cette dure nuit, la fatigue, son désarroi, l’intimité de l’obscurité, bref mettez ce soudain épanchement de sincérité sur le compte de ce que vous voudrez mais c’était sortit, comme un flot de parole incontrôlé, comme un cri, même si ce qu’il avait à dire, il l’avait dit sur un ton très calme et posé, ça n’en était pas moins un cri du cœur qu’il n’avait pas pu retenir cette fois-ci.

« Laisse tomber, j’y vais, à demain… »

Dit-il en secouant la tête après un court silence.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara Knowles
I Miss you
avatar

Messages : 829
Date d'inscription : 09/12/2010
Emploi : Médecin en pédiatrie



Anarchy On Me
Titre: None
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Dim 27 Mar - 20:55

Jax semblait fatigué. La nuit était tombée. La journée avait été dure pour tout le monde. Le blondinet ne souhaitait pas rendre une petite visite à Tig qui était à l’hôpital. Tara n’en connaissait pas la raison. Mais elle savait , par expérience, qu’il s’agissait d’une affaire pas nette dans laquelle Jax était mêlé. Par son énervement, elle n’en doutait point.

- Je comprends, il faut que tu ailles te reposer. Rien ne sert de s’énerver ainsi, elle sourit,… pour aujourd’hui. Elle marqua une pause pour lui dire ironiquement: tu le défonceras demain.

Elle lui adressa un clin d’œil. Le silence prit place. Tara savourait le temps passé avec le biker. Ces moments là étaient rares, même presque inexistants, depuis qu’elle était partie. C’était la première fois depuis longtemps qu’ils discutaient ainsi de choses sérieuses, du passé… .Elle regrettait beaucoup ses agissements vis-à-vis de Jax. Professionnellement, elle avait réussi. Mais elle était de retour à la case départ: revenue à Charming, encore pour fuir… . Elle avait laissé sur la touche sa relation avec le vice-président du club, mais elle gardait espoir de retrouvait un jour son estime pour commencer. Elle ne pouvait pas effacer leur relation de sa tête, de son esprit, et de son cœur. Elle l’avait si bien vécu dans le temps. Elle ne désirait pas que cette dernière reste un simple souvenir. Par cette phrase: « Je m’en doute oui, c’est du boulot, mais je suis content que tu aies réalisé ton rêve… », que Jax n’exprimait pas la totalité de sa pensée, de ses sentiments. Puis il se mit à baisser la tête et soupirer. Il la regarda dans les yeux, le cœur de Tara palpitait. Elle n’oubliait pas son regard emprunt d’une vérité. Elle appréciait la sincérité du blondinet. Elle fut ravie qu’il dénote s’expliquer enfin sur ce qui semblait le perturber l’instant précédent. Elle réalisa qu’elle s’était fortement attachée à lui pour ne pas l’oublier ainsi. Elle l’écouta attentivement. Après ce moment d’émotions pures. Il s’exclama: « Laisse tomber, j’y vais, à demain… » en secouant la tête. Il fuyait… . Elle le rattrapa pour le bras. Elle tenait à lui répondre. Elle resta calme, elle fut très touchée par les dires de son interlocuteur:

- C’est vrai une pause était envisageable. Réfléchis, tu penses vraiment que tu m’aurais attendu? Les relations à distance c’est destructeur. J’avais besoin de m’éloigner, cette ville, la vie,… tout cela n’était pas fait pour moi. Enfin… Je sais j’ai foiré. J’ai agi égoïstement. Je t’aimais Jax! J’ai jamais fait semblant. Ne me dit pas que tu penses sincèrement ce que tu viens de dire?! Jax… Tu comptes pour moi.Elle dit cette dernière phrase au présent.

Elle le lâcha. Elle le laisserait réagir comme il le voudrait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons.
L'amour est une bataille, l'amour est une guerre, l'amour grandit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   Jeu 31 Mar - 13:56

Il se mit à rire doucement, effectivement il le défoncerait demain, ou plutôt Duncan le défoncerait plus tard, car il n’en doutait pas le président serait au courant rapidement et n’aimerait pas ça du tout. D’ailleurs Tig lui dirait probablement lui-même, malgré la honte, et la connerie grave qu’il avait faite, il ne pouvait pas cacher un truc pareil à son président, il était trop loyal pour ça. En tout cas Jax était décidé à ne rien dire, il verrait bien ce que cela donnerait, avec un peu de chance son camouflage avait fonctionné et les Niners pourraient ne jamais apprendre la vérité, qui sait ?

La suite fut moins drôle, si tant est que ce qui s’était passé cette nuit à Oakland était drôle et que ce que Jax avait du faire pour effacer les traces d’un Tig bourré l’était… non ça ne l’était pas, ça l’était seulement d’un point de vu extérieur, une satire de Samcro, un truc bien hard et sanglant au final, mais qui pouvait avoir ses cotés comiques, Alex le out en train qui se plantait en moto… Rien de bien drôle, Jax croyait commencer à comprendre pourquoi il avait fait ça, et c’était moche, très moche, surtout pour un mec qui doit tirer sans réfléchir pour protéger le club et son président… Mais ça ne le touchait pas d’aussi près que son histoire avec Tara, c’était encré en lui, dans sa tête et dans son cœur, il savait qu’il ne l’oublierait jamais, son premier amour, même quand elle était à l’autre bout du pays, il lui arrivait de penser à elle et à ce qu’aurait été leur vie ensemble si seulement elle n’était pas partie.

Lorsqu’elle l’attrapa par le bras il s’arrêta mais resta de dos, il ne voulait pas la voir, il savait qu’il allait craquer et c’était pas le moment, il était pas dans son assiette à cause de la nuit de merde qu’il avait passé, c’était pas le moment de retomber dans les bras de sa belle, s’il fallait que ça ait lieu, il le ferait, mais pas à un tel moment, pas dans un moment de faiblesse, il faudrait qu’il soit pleinement en possession de ses moyens et de sa tête quand il prendrait cette décision car souffrir n’était pas admis, il n’avait plus le droit à l’erreur, avec elle encore moins qu’avec les autres, sa mère la détestait trop pour lui donner plus de raisons de la haïr. Il fit un sourit en coin en soufflant bruyamment puis il répondit sur un ton calme :

« Nan, je ne t’aurais pas attendu, mais j’aurais moins de doute à présent… »

Elle le lâcha et il put continuer son chemin, il monta sur sa moto jeta un dernier regard à Tara et démarra direction sa maison. Il se souvenait maintenant, cheveux aux vents, enivré par la vitesse et la fatigue, il se souvenait de tout, très exactement, de ce qu’il avait ressentit les années où ils s’étaient aimé, non c’est sûr, il était sincère et elle l’était aussi, elle l’avait aimé, elle l’aimait probablement encore autant qu’il l’aimait elle, mais était-ce assez pour vivre ensemble ? Il se souvenait aussi très bien combien il avait souffert à son départ, comme si tout s’écroulait sous ses pieds, tout son monde, tout ce qu’il s’était imaginé vivre avec elle dans l’avenir.

CONVERSATION TERMINEE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Breaking Bad (Tara)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Breaking Bad (Tara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: ANARCHIVES :: You ain't comin' back-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Séries télé