Partagez | 
 

  A Very Bad Night [PV : Jax]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité






MessageSujet: A Very Bad Night [PV : Jax]   Mar 12 Oct - 3:45


    Comme toujours, à chaque fois que j'essaie d'être sérieuse je me plante vachement bien. J'étais tellement bête que j'avais dit ''Sa fille'' plutôt que ''Son fils''. Finalement, ma tentative de glisser un message subtile n'avait pas du tout fonctionner, mais je ne pouvais pas lui en vouloir de penser ainsi. C'était vrai, j'avais une réputation et elle était fondée, j'aime m'envoyer en l'air plus que tout au monde, mais il m'arrivait quand même de faire autre chose.

    • Ima : Oui c'est ça, de toute façon on va faire tout ce que je veux.


    Puis on s'était embrassé. À ma grande surprise, lorsque j'avais l'intention de me relever pour le regarder en souriant, il m'avait agrippé le visage. Je dois dire que je ne m'entendais aucunement à ce genre de réaction et mes yeux, ainsi que la position de mes sourcils, démontraient bien mon incompréhension. L'avantage de cette situation, c'est que j'étais maintenant toute ouïe.

    S'il m'avait fait mal ? Voilà encore le genre de question que je préférais éviter à tout prix parce que c'est à double tranchant. Dans cette situation, Jax essayait de lire dans mes yeux si je mentais. Si je disais qu'il ne m'avait pas fait mal, ça serait un mensonge, car il m'a bel et bien fait mal. Donc Jax saurait que je mens. Si je lui disais la vérité, il se rendrait compte que c'est un ''bon mal''. Mais je n'étais pas pour lui raconter toutes les cochonneries qu'on avait faits au lit. Finalement, je n'avais pas vraiment le choix, je devais lui dire la vérité, mais tout en y glissant une parcelle de mensonge plausible pour qu'il puisse me croire.


    • Ima : Si ça peut te rassurer, il ne m'a pas fait ''mal'' dans le sens propre du terme. Puis, j'avais roulé les yeux histoire de lui faire comprendre que je jouais sur les mots. Mais il m'a effectivement ''blessé''. Mais rien de bien grave. Me relevant complètement et cherchant mes mots, j'avais presque éclaté de rire. Écoute, je n'arrive pas à croire que je vais dire ça ainsi, mais j'essayais vraiment d'être sérieuse. Il n'y a pas que le sexe dans la vie. Je te dis ça parce que tu es la première personne du club que j'invite chez moi. Qui sait, tu risquerais peut-être de voir ou entendre des choses compromettante à mon sujet. Comme un frigo remplit de nourriture végétarienne ou encore des photos de moi avec ma fille. Je n'étais pas végétarienne et je n'avais pas de fille, mais c'était là deux exemples que j'avais trouvés à lui dire pour lui faire comprendre que ce soir, il risquerait d'en apprendre plus sur moi. Alors si tu te sens prêt à me connaître et à garder le secret, tu n'as qu'à me suivre l'intérieur.


    Maintenant, c'était à lui de décider s'il souhaitait rester ici ou bien me suivre à l'intérieur. Mais je n'allais pas attendre sa réponse, je m'étais directement dirigée vers mon appartement et j'avais même tournée la clef dans la serrure pour entre à l'intérieur.

    Présentement, la lumière était tamisée. On voyait bien la décoration intérieure, mais pas totalement tout. Certains coins restaient assez assombris par les ombres. Il y avait personne ce soir, mes deux colocs étaient absentes et j'avais donc l'appartement pour moi seule. Heureusement, nous avions l'habitude d'entretenir la pièce principale extrêmement propre. Si propre qu'un chirurgien n'aurait pas honte de pratiquer une intervention sur le plancher du salon.

    La décoration était impeccable. Les couleurs, les bibelots, les rideaux, les petits coussins du canapé, tout s'agençait à la perfection. Une décoration à la fois égyptienne, arabe et perse. Lorsque j'avais fait la décoration, je m'étais inspirée des ''Conte des mille et une nuit''. Les seules choses qui ne cadraient pas vraiment dans le décor étaient : La télévision et le système de son, le réfrigérateur et les autres accessoires de cuisine. Finalement, il y avait un dernier petit quelque chose qui sortait de l'ordinaire, l'affiche collée au mur directement à l'entrée qui dit : ''Shirt not allowed''. Et oui, c'était la règle à la maison, il était interdit de porter un vêtement sur le haut du corps. Pourquoi ? Et bien c'était plus joli ainsi et il n'y avait aucun mal à se promener torse nu... Après une demie seconde d'hésitation, j'avais fait comme d'habitude et j'avais retiré le haut de mon vêtement. Après tout, ce ne serait pas la première fois que Jax apercevrait une partie de ma ''Tenue d'Ève''.

Revenir en haut Aller en bas
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: A Very Bad Night [PV : Jax]   Dim 17 Oct - 18:39

Jax ne doutait pas qu’Ima ne faisait pas QUE s’envoyer en l’air, elle devait bien se laver se nourrir et dormir de temps en temps aussi nan ? Trêve de plaisanterie, la belle blonde avait effectivement une sacrée réputation, cela dit, ça n’était pas pour ça que le jeune homme avait accepté de la raccompagner chez elle, pas uniquement en tout cas, elle lui avait demandé un service, et il était serviable surtout avec les jolies filles qui tournaient autour du club, il y avait un contrat tacite pour les poules et les filles de Luann, même si les secondes n’était pas aussi librement baisables que les premières, les membres protégeaient l’investissement de la femme d’Otto et à partir du moment où l’on donnait son cul pour le club, le club veillait dessus.

De toute façon, Jax détestait qu’on s’en prenne aux filles et aux enfants, bref aux innocents, et là, c’tait bien ce qui s’était passé, même si elle n’avait aucune trace de violence sur la peau, on lui avait quand même explosé sa voiture, et ce genre d’attitude avait tendance à le mettre en rogne que la fille soit une mère de famille bien sous tout rapport ou une pute, c’était la même chose. Donc oui, il voulait savoir s’il s’en était prit à l’actrice ou pas, car si c’était le cas, il enverrait Ope et Tig ou Bobby lui montrer de quel bois les Sons de chauffaient. Ima lui fit comprendre qu’en dehors de sa voiture, il n’avait pas levé la main sur elle, elle lui donna même un peu trop de détails avec son ton et son regard, en tout cas plus qu’il ne lui demandait, il voulait juste savoir s’il avait osé la frapper ou la violer, rien de plus, ce qui s’était passé avant, il s’en fichait royalement et le lui fit comprendre en lâchant son visage et en secouant la tête de droite à gauche avec un regard réprobateur. Il n’aimait pas les activités de la jolie blonde aux formes généreuses et elle le savait. Elle continua sur sa lancée et le blondinet alla de surprise en surprise, elle avait une fille ? Elle était végétarienne ? Nan, il l’aurait su… Il se garda de lui poser la question, il se contenta de hocher la tête en signe d’acquiescement. Il était donc prêt à la suivre chez elle et à découvrir ses secrets et même à les garder pour lui, nul besoin d’en faire toute une histoire.

Le jeune homme suivit donc Ima qui s’était déjà retournée et entrait à présent dans son appartement. Il observa l’intérieur pendant que la belle retirait son t-shirt. Jax resta bouche bée dans l’encablure de la porte, puis il franchit le seuil et entra apercevant alors l’affiche. Il referma la porte derrière lui tout en se demandant s’il devait vraiment enlever son t-shirt lui aussi. Il était déjà assez choqué par le fait que du coup, cela impliquait que tout le monde vivait torse nu ici, et il ignorait s’il n’y avait vraiment que des filles, il savait que la blonde avait des colloque, mais il ne les connaissait pas. Il finit par demander sur un ton qui en disait long sur sa surprise et son désarroi.

« C’est une blague ?! »

Autant en voyant son dos nu, il n’avait pas trop tilté, disons que la surprise avait été plus forte que le désir quand elle avait fait sauté le haut, mais là, elle venait de se tourner vers lui et il ne put s’empêcher de laisser courir son regard sur cette poitrine, refaite, certes, mais pas moins appétissante, il fallait l’avouer. C’était une règle pour elle de se trimbaler comme ça chez elle, donc là, elle ne le chauffait pas… Il ne voulait pas lui sauter dessus tout de suite, mais ça serait dur de résister si elle ne se rhabillait pas. Il détourna son regard et fit quelques pas dans l’appartement regardant la décoration pour se remettre les idées en place. Le contrôle, pourtant il se contrôlait assez bien d’habitude, mais là sérieux, elle était presque nue déjà, et très bonne, appétissante, mais putain, il ne voulait pas lui sauter dessus, c’était trop facile ! Elle venait de se faire agresser, ça n’était pas vraiment le moment, il n’était pas là pour ça, il aurait aimé qu’elle s’en rende compte, mais à priori, elle n’en avait rien à foutre qu’il veuille juste ne pas la laisser seule. Il alla s’asseoir sur le canapé après avoir reprit son calme, elle était là, elle était belle, elle ne portait plus qu’une jupe que quelqu’un de décent ne se risquerait pas à appeler vêtement mais plutôt un mouchoir de poche, mais Jax contrôlait la situation, pour combi en de temps il l’ignorait cependant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A Very Bad Night [PV : Jax]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: ANARCHIVES :: You ain't comin' back-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit