Partagez | 
 

 Rencontre mortelle [pv Jax]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité






MessageSujet: Rencontre mortelle [pv Jax]   Ven 24 Sep - 18:23

Faire le con tout seul dans le désert, voilà ce que l'animal Dacklan eut envie de faire aujourd'hui. La journée avait commencé tranquillement pour Dante qui arrivait maintenant à gérer son restaurant sans trop de soucis, ce n'est que dans la soirée que l'homme pût rejoindre le désert avec son véhicule tout beau tout neuf qui allait surement souffrir de cette petite ballade. Il eut vite fit de rejoindre le désert notre bonhomme et le véhicule était déjà en train de dire au revoir à sa carrosserie puisqu'il y eut déjà plusieurs chocs entre la voiture et des objets non identifiés, mais apparemment bien solide quand on voyait l'état du véhicule. Bien des chocs plus tard, le conducteur rejoignit la route pour s'arrêter tranquillement sur le bord et attendre il ne savait quoi. En attendant que quelque chose se passe non loin de lui, notre bonhomme en profita pour regarder l'état de son véhicule qui ressemblait plus à un tas de ferraille qu'à une voiture, mais le propriétaire afficha un sourire satisfait et non ennuyé.

« Super ! Voilà une bagnole bien détruite et pas discrète...C'est exactement ce que j'voulais ! Le double fond dans le coffre n'a pas souffert alors c'est bon... »

Le double fond dans le coffre, voilà la seule chose qui inquiéta le fils Dacklan qui avait maintenant pris l'habitude d'y cacher une arme à feu et quelques bâtons de dynamites pour certaines occasions comme des ballades au beau milieu du désert à plusieurs kilomètres de toutes populations ou le bruit de plusieurs explosions ne causeraientt de tort à personnes. Assis sur l'avant du véhicule et perdu dans ses pensées, l'animal Dacklan attendit ce quelque chose qui ne fit toujours pas son apparition et surtout qui ne le ferait peut-être jamais.

« Pfff ! Me faut de l'action ou j'vais crever d'ennui...Malgré tous ces motard et la volaille qu'il y a ici... Je m'ennuie à mort... »

Si l'armée offrait elle de l'action, le restaurant non et Dante avait vite compris que sa vie deviendrait vite monotone et sans intérêt s'il ne venait pas chercher les ennuis lui mêmes quelque part dans ce trou perdu. Chercher les ennuis est une chose simple pour un gars comme Danty, mais après il faut réussir à trouver la solution à tous les problèmes qui se présenteraient à l'ex militaire.

« Action ! Montre toi ! ! ! Je m'emmerde ici... »

C'est à ce moment-ci qu'un véhicule arriva non loin de l'épave de Dante, peut être était ce la chose que notre bonhomme attendait.

EDIT ADMIN :
Merci de ne pas utiliser de couleurs dans les postes Very Happy
+ 20 Lignes à respecter par post
Master Game a écrit:
Les couleurs sont interdites dans la mesure où le design et donc le fond des pages est amené à changer
Revenir en haut Aller en bas
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Ven 24 Sep - 19:28

Charming était une ville calme, très calme, trop calme ? Probablement puisque les Sons se chargeaient de garder toutes les violences, la drogue et les capitaux étrangers le plus loin possible de ses habitants. Le MC était en effet resté bloqué dans les seventies, laissant peu de place aux dealers dans les cours d’école et à l’expansion économique et démographique de la ville pour pouvoir garder le contrôle sur le reste. Ils ne voulaient pas de la violence des grandes villes, Oakland, Los Angeles, la Californie était devenue l’un des états les plus dangereux du monde et ils comptaient faire en sorte que cette violence ne touche pas leur territoire. C’était leur crédo, une stratégie pour garder les citoyens de leur côté ? Probablement un peu, mais surtout leur philosophie de vie, leur façon de voir les choses, ils estimaient avoir le droit de faire leur loi ici pour la simple et bonne raison que leur club démocratique prenait les armes pour que les autres n’aient pas besoin de le faire, même la police de Charming l’avait bien compris, à part ce sacré David Hale peut-être.

Enfin bref, sur ce point Jax était on ne peut plus en accord avec le club, mais les derniers événements ne l’avaient pas épargné hélas, et la guerre des gangs avait alors faillit faire une entrée sanglante dans les rues de la paisible bourgade. Heureusement Duncan avait été assez intelligent et réfléchit pour écarter ce risque, repoussant les représailles, mais jusqu’à quand ? La raison de tout ce bordel était le trafic d’armes et sur cet aspect illégal des activités du club, le beau blond avait un avis tout autre que celui de son président. Pour autant il était bien obligé de faire ce qu’on lui demandait, il était donc parti ce jour là à Oakland pour s’organiser avec les Niners au sujet des prochaines livraisons, Opie devait l’accompagner, mais il avait ses gamins, et du coup le jeune papa lui avait dit qu’il se débrouillerait et était partit seul sur la route avec sa Dyna et son flingue bien sûr.

Tout c’était passé pour le mieux avec les Niners, prochaine livraison prévue dans la semaine, montage sur place pour faciliter les choses car dans la mesure où les Sons avaient perdus leur entrepôt, cramé par Alvarez et ces hommes avant la mort de Clay, ils étaient un peu sur le fil pour stocker les armes. Jax était content, le sourire aux lèvres il rentrait tranquillement sur Charming, mais il voulait quand même régler ce problème de stockage et eut une idée… le désert. Il avait donc bifurqué à l‘entrée de la ville pour aller faire un tour et trouver une potentielle cachette. C’est alors qu’il avait croisé deux Mayans que faisaient-ils là aucune idée… Ils campaient non loin de la petite ville assis sur leurs motos comme des couillons. Le sang du blondinet ne fit qu’un tour, les voir, ces enfoirés si près de chez lui ! Il ne pouvait pas rester sans rien faire, il avait donc sortit son gun et tiré sur eux, les deux mexicains avaient entamé un course poursuite et le VP essayait maintenant de leur échapper tout en tirant sur leur réservoir. Il passa en trombe à coté d’une voiture garée sur le bas coté, il crut reconnaitre le Hummer du nouveau propriétaire du restaurant, mais pas le temps de s’y attarder, pas le temps de remarquer l’état du tout terrain non plus d’ailleurs, il toucha enfin le réservoir d’un des bécanes qui prit feu éjectant son occupant qui s’éclata contre la route, cela dit pas certain qu’il soit vraiment hors d’état de nuire, mais Jax avait d’autre chat à fouetter car l’autre gagnait du terrain. La moto du premier était venu rebondir sur la voiture de Dante et son conducteur toujours sur la route commençait à se relever juste à coté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Sam 25 Sep - 0:18

Tranquillement installer sur l'avant de son véhicule, le conducteur attendit quelque chose et en l'occurrence de l'action pour le divertir un peu et sortir ainsi de cette vie trop banale et ennuyeuse. L'action pointa son nez de façon avec un beau son et lumière, une première moto chevauché par le motard blondinet de charming passa sans s'arrêter puisque très occupé par deux autres motos dont les conducteurs semblaient hostile envers le premier motard. Des fusillades et une explosion attira l'attention de notre bonhomme qui vit l'une des motos en feu faire un bond contre le hummer maintenant plus démolie que jamais alors que le motard qui chevauchait cette bécane était à terre en train de morfler à cause de sa chute. Les deux autres motards continuèrent leur petite poursuite pendant que Dante s'occupa du blessé au sol, le blessé eut à peine le temps de réagir qu'il fût balancé violemment contre une des portes du hummer. Maintenant que le blessé était bien détruit, le fils Dacklan pût penser à récupérer cette arme à feu qui se trouvait sur la route. Dante examina rapidement le corps de sa victime pour en connaitre l'identité si cela était possible, c'était un Mayans, l'ex démineur eut assez d'informations sur ces motards pour savoir qu'il ne fallait pas être tendre avec eux.

« Je devrais demander de l'action plus souvent...Trois motards amateurs de pistolets et une explosion, j'suis gâté ! »

Dante attendit que le motard reprenne un minimum ses esprits, il avait envie de prolonger cette petite séance de tabassage encore un petit peu en attendant le retour de l'un des deux autres motards. Le motard ne se releva hélas pas et ne montrait d'ailleurs plus aucun signe de vie, que devait faire notre bonhomme ? Essayer de sauver ce motard puant ou laisser pourrir ici ? Le premier choix fût choisi sans hésitation par Dante qui en avait déjà assez entendu sur ce groupe auquel appartenait ce cadavre. Le cadavre fût vite traîner dans le sable jusque dans un trou, le corps sans vie du motard était caché et prêt à être fouillé par celui qui avait achevé le motard. Cent dollars et un chargeur pour le pistolet, voilà ce que Danty jugea bon de récupérer sur le cadavre qui serait probablement bouffé par une bestiole du coin à moins que le blondinet ne veuille se débarrasser lui-même de la carcasse. Une fois tout cela réalisé, Dante quitta les lieux tranquillement au bord de son épave qui roulait super bien malgré une carrosserie qui pourrait faire penser le contraire.

« Hum...Peut être devrai je rendre visite à ce gars ! »

C'est du blondinet que Dante parler, il savait que le motard vivait à Charming et qu'il serait intéressé par la mort de l'autre motard. En attendant, cette petite séance avait plu à l'ex militaire qui savait maintenant qu'il devait prendre des risques de temps à autre s'il voulait que sa vie soit un minimum intéressant. Le trajet ce fit dans le calme, le conducteur pensif avait ses pensées quelque peu tournées vers ses souvenirs, des souvenirs provenant surtout de sa carrière de démineur inconscient mais efficace et récompensé à plusieurs reprises par de belles médailles qui devaient maintenant se trouver dans une vielle boite à chaussure dans le grenier. C'est sur le parking non loin de son restaurant que Dante s'arrêta, il allait surement avoir la visite du blondinet bientôt et c'est surement ici qu'il viendrait le chercher. L'ex militaire entra dans son restaurant pour attendre de nouveau quelque chose ou plutôt quelqu'un pour ce soir.





Revenir en haut Aller en bas
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Ven 1 Oct - 17:02

Jax n’arrivait pas à se débarrasser du deuxième motard, il zigzaguait pour éviter les tirs du jeune homme, et il faut savoir que viser tout en conduisant une Harley Davidson n’est pas tellement la chose la plus simple à faire. En entamant cette course poursuite, le blondinet ne prévoyait pas d’y rester, il mit donc tout en œuvre alors que le Mayan qui le rattrapait petit à petit commençait à lui tirer dessus. Ouaip, la situation commençait à sérieusement puer du cul, une moto ne présentant pas la même protection qu’une voiture en cas de fusillade. Il ralenti, laissant son ennemi s’approcher tout en lui tirant dessus un maximum pour se couvrir, dès qu’il fut assez prêt, il freina brusquement pour le laisser passer devant et repartir de plus belle, mais cette fois derrière lui. Qui est prit qui croyait prendre !

Bref après ça, malgré la vitesse de fuite du mexicain, il avait l’avantage car tirer devant soi est plus facile. Il n’eut donc aucun mal à viser le réservoir, ca cible favorite. Le motard tomba, glissa sur plusieurs mettre et sa moto prit feu. Jax s’arrêta sur le bas coté et descendit de son bolide direction l’homme qui avait l’air assez mal en point. Cela dit pas tant que ça puisque ce salop était en train de récupérer son flingue, le blondinet, qui portait bien mal son surnom si on en jugeait par son regard noir, ne lui en laissa pas le temps tirant dans son épaule toujours marchant vers lui d’un pas décidé. Il attrapa le Mayan par le col et l’arme de son autre main pour l’envoyer valdinguer plus loin.


« Connard, dis moi ce que tu fous à Charming ! »

Bon au niveau des technique d’interrogatoire, il repassera, le mec savait parfaitement que, quoi qu’il dise, il mourrait du coup le jeune homme eut beau le secouer, il ne parla pas. C’est alors que Jax entendit le Hummer repartir.

« Merde ! »

Deux possibilités : le mexicain l’avait volé, ou le propriétaire se barrait, quoi qu’il en soit, pas très bon pour lui car videment, il pensait que Dante, si c’était bien lui, allait balancer aux flics. De toute façon, il ne pouvait pas rester là au milieu des cadavres de moto et d’hispano-américains, il était temps de couvrir le crime et de se barrer. Il appela Opie tout en trainant le type à qui il venait de tirer une balle dans le pied pour s’assurer qu’il ne bougerait pas.

« J’ai besoin de toi, et du camion, vite ! »

Il raccrocha, son ton en disait long sur l’urgence et Ope ne lui tiendrait pas rigueur de ne pas lui avoir laissé el temps de répondre. Il mit un joli crochet du droit à son désormais otage pour l’assommer et s’occupa de jeter du sable sur la moto en feu pour pouvoir la manipuler. Elle était brulante, il prit donc son blouson en cuir pour la mettre sur le bas côté la cachant du mieux qu’il pouvait avec quelques branchages séchés. Il courut ensuite en direction de l’endroit où était le Hummer quelques instants auparavant et y découvrit le corps de l’autre Mayan mal en point, et sa moto, en feu. Il fit de même avec sa moto après s’être assuré qu’il était bien mort en lui mettant une balle dans la tête et retourna ensuite à sa moto prêt à démarrer si quelqu’un venait à passer particulièrement les flics.

« Allo ? Ah Bobby, tu peux me rendre un service, j’ai eut un problème sur la route, et y’avais un Hummer sur le bord… Ouais, c’est ce que je pense, le nouveau proprio, bref, il en a vu un peu beaucoup, donc si tu le trouves, faudrait que tu me le ramène, je suis sur la route du désert, Opie doit venir m’aider, si j’y suis plus c’est que je suis dans la cabane… Merci, à tout à l’heure »

En résumé, Bobby, était chargé de retrouver Dante et de le ramener dans le désert de gré ou de force. En attendant, Jax devait s’occuper de tout le bordel qu’il avait foutu sur cette putain de route pour éviter de rameuter la moitié des flics du coin. Il attendit, l’œil vissé sur son otage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Ven 1 Oct - 20:13

De retour dans son restaurant, Dante attendit patiemment des nouvelles d'un des deux autres motards qui avaient continué leur folle poursuite sur la route. Assis tranquillement dans bureau, le propriétaire du restaurant n'avait qu'a surveillé les écrans dont les images provenaient de caméras diverses donnant sur l'extérieur ,mais aussi l'intérieur du restaurant. Pour l'instant tout était calme, seule la radio récemment allumé mis fin au silence lourd et ennuyant que les locaux pouvaient offrir à cette heure tardive. Après quelques temps, un motard arriva sur le parking ,mais ce n'était aucun des deux autres motards rencontré plus tôt, celui qui arrivé était beaucoup costaud et assez calme, quoi qu'il en soit il venait probablement pour notre petit Danty qui se dirigea vers l'entrée du restaurant pour accueillir l'arrivant. L'ex militaire avait tout de même pris son pistolet qu'il a l'habitude de laisser dans son bureau, il espérait ne pas avoir besoin de s'en servir mais bon.

« Bonsoir ! Je peux vous aider ? »

Le motard ne tourna pas autour du pot et expliqua la raison de sa présence ici, il voulait que Dante retourne là ou il l'avait laissé le corps sans vie du Mayans. Le fils Dacklan fit signe à l'homme d'attendre un petit instant et ainsi avoir le temps de fermer les portes de l'établissement, cette rencontre dans le désert était ce qu'il y avait de mieux pour éviter une éventuelle bagarre qui ferait pas mal de dégâts dans le restaurant.

« Je vous suis monsieur ! Allons rencontrer votre ami ! »

Alors que le Sons grimpa sur sa bécane sans lâcher du regard Dante, le démineur entra dans son véhicule et vite partir en direction de l'endroit où il devait aller, le motard suivi le hummer d'assez prêt pour réagir en fonction de ce que pourrait faire Dante comme par exemple essayer de fuir ou de lancer une offensive contre lui. Quelques minutes avait suffit à Dante et le Sons pour rejoindre le blond qui apparemment garder le Mayans restant en otage. A peine arrêter, le conducteur du hummer avait éteint ses phares et descendre du véhicule pour rejoindre le blondinet en compagnie du barbu. Le plus jeune des motards était assis sur sa moto apparemment prêt à fuir si de la volaille venait à venir dans les parages.

« Bien...Vous souhaitiez me voir parait-il...Hum ? Que puis-je faire pour vous ? Je vous préviens que je ne fais pas dans le transport de viandes froide, si vous avez des cadavres laisser les ici !! Ya bien une ou deux bestioles qui s'occuperont d'eux... »

Dante avait dit cela calmement, il s'en fichait qu'il y ait des cadavres ici et il s'en fichait de savoir qui les avaient tués. Une chose était sûre, l'animal Dacklan ne prendrait pas de cadavres dans son véhicules ,car il savait combien il est difficile de retirer du sang dans un coffre et surtout que c'était trop dangereux de faire cela vu l'état de son véhicule qui allait attirer l'attention de tout le monde et bien évidemment la police de Charming.
Revenir en haut Aller en bas
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Sam 2 Oct - 17:21

Quelques minutes après que Jax ait raccroché, Opie arriva avec le camion du garage. Le jeune homme qui depuis tout à l’heure surveillait son otage prêt à l’assommer ne de nouveau si celui-ci se réveillait, ou d’ailleurs à le tuer si la situation dérivait vers les emmerdes par exemple une voiture de police qui arrive, ou ne serait-ce qu’un potentiel témoin de ce qui se tramait, il n’était pas temps que le vice président soit envoyé en taule étant donné le bordel qui avait régné à Charming ses derniers temps. Le blondinet demanda donc en premier lieu des cordes pour l’attacher. Opie l’y aida, puis, quand le Mayan fut mis hors d’état de nuire et encore plus de s’enfuir, ils chargèrent les deux bécanes accidentées sur la remorque. Après ça, Opie accompagna Jax jusqu’à la cabane l’aidant ainsi à transporter le mexicain qui commençait à reprendre du poil de la bête ainsi que la dyna, pour éviter de laisser des traces de leur présence en vue sur la route, puis le géant hirsute repartit vec le camion direction le garage avec les deux bécanes qu’il devait faire disparaître en pièces détachées.

Après ça, Jax s’adossa au mur de la cabane, aucun meuble ici, il avait donc dû attacher les mains et les pieds de son nouvel ami et le laisser sur le sol, évidement, le Mayan n’était pas du même avis, du coup au lieu de rester tranquille, il se leva et se jeta en sautant à pieds joints sur le blondinet, un peu facile me direz vous, le jeune homme n’eut qu’à le pousser violement pour qu’il se retrouve par terre, ensuite, le blondinet sortit son arme et visa la tête du mexicain puis baissa le canon jusqu’à la partie concernée de l’anatomie de notre ami, plutôt mal en point avec déjà une balle dans l’épaule…


« Reste tranquille gros crétin, si non je t’éclate un genoux ! »

Le vice président attendait Bobby pour procéder à l’interrogatoire du mexicain, il ne voulait donc pas trop l’abimer avant, ni le questionner sans la présence d’Elvis, cela dit, ça n’empêcha pas l’otage d’essayer de s’enfuit, il sautillait encore une fois vers le blondinet avec très peu de chance d’arriver à le désarmer se détacher et s’enfuir, on ne pouvait au moins pas insulter son opiniâtreté, le motard en eut marre mais ne voulant pas le faire crier avant de lui avoir posé la moindre question, il décida de l’attacher plus solidement, Bobby ne devrait pas tarder, mais de toute façon il faudrait discuter avec ce restaurateur, si toutefois c’était bien lui qui était parti avec le humer, avant de discuter avec le mexicain. Il lui attacha donc les pieds aux mains, ainsi ficelé, sur le ventre et ne pouvant plus rien faire le Mayan se mit à grommeler et à grogner, il insultait Jax qui étant donné al situation restait froid à ses tentatives pour le faire sortir de ses gonds. Il entendit alors la moto de Bobby, et il n’arrivait pas seul…

Il sortit de la cabane et, assis sur sa moto, il attendit que les deux véhicules s’arrêtent à sa hauteur à savoir à quelques centaines de mètre de la route, depuis laquelle on ne pouvait apercevoir la cabane cachée derrière une sorte colline faite de sable et de rochers, bref bien à l’abri des regard pour régler le compte de l’otage après lui avoir soutiré quelques informations. Dante se mit à parler, un peu trop et un peu trop vite d’après l’avis de Jax qui répondit sur un ton froid et sec.
« C’est pas pour ça que je vous ai demandé de venir. » Il joua un instant avec la sécurité de son pistolet, un Sig Sauer 45, puis il releva la tête vers le restaurateur. « C’est toi le nouveau proprio du restaurant nan ? » Jax avait remarqué l’arme à la ceinture de Dante, il trouvait ça assez louche qu’un type soit disant sans histoire vienne armé, il était donc passé du vous relativement poli au tu, sans même faire attention, il soupçonnait l’homme sans histoire en question de vouloir en faire aux Sons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité






MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Dim 3 Oct - 20:26

Cela faisait que quelques jours semaines que le fils Dacklan habitait à Charming et il avait déjà des ennuis avec les habitants de la région, ayant assisté à une petite fusillade entre Mayans et Sons, il fut vite invité à rencontrer le gagnant de cette petite bataille pour régler surement quelques détails comme devoir garder cela secret d'une façon ou d'une autre. La rencontre se ferait ici à proximité d'une vieille cabane, en fait Dante était déjà la ,en train de parler avec le plus jeune des Sons à qui il l'expliqua qu'il ne voulait pas ce trimballer des cadavres dans son joli Hummer défoncé mais propre l'intérieur. Apparemment le blondinet avait fait venir Dante pour autre chose que du transport, il parut donc évident à l'ex militaire que lui et le biker parleraient de la fusillade, quoi qu'il en soit Dante était déjà prêt à répondre aux questions du motard qui sembla s'amuser avec la sécurité du pistolet. La première question se tourna sur l'identité de Dante ou presque, le jeune motard voulait savoir si notre bonhomme était le propriétaire du nouveau restaurant.

« Ouep... »

Danty se contenta vraiment du minimum sur cette réponse, pourquoi diable voulait il savoir cela ? Pour faire des menaces par la suite ?

« Et toi ? Ou travailles-tu ? Hein ? »

Dante avait décidé de tutoyer le jeune homme puisque celui-ci le faisait avec lui, il interrogea même le blond sur son lieu de travail comme si cela était une rencontre banale entre deux citoyens banale. Après tout ce qu'il avait affronté lors de sa carrière de démineur, notre bonhomme n'avait plus peur de grand-chose et cette situation était loin d'être aussi dangereuse que d'autre ou l'ennemi vous encercle et que vous devez désamorcer une bombe.

« Bon...Si tu me disais pourquoi tu m'a fait venir ici ? J'ai certains trucs à faire et toi aussi à mon avis...Evitons de perdre du temps ! »

L'envie d'en finir avec cette rencontre se fit déjà sentir chez le fils Dacklan, l'homme partit s'assoir sur le par choc pour être plus à l'aise, il en avait déjà marre d'être debout à rien à faire si ce n'est de discuter d'un truc qui ne l'intéresser pas du tout, il en a rien faire de motards qui s'entretue tant que cela viens pas lui causer des ennuis à lui ou ses proches. Le démineur attendit une réponse avec pas mal d'impatience qui pouvait commencer à se lire sur son visage blaze et ennuyé, c'est à peine s'il ne se retenait pas de bailler d'ennuis.

*Pourquoi me fait venir ici sérieux ? J'aurais pût bouffer quelque chose s'il était venue me rencontrer dans le restaurant, se rencontrer dans un désert c'est démodé et inutile...*

Dante ne prenait pas cette rencontre au sérieux, il avait faim et il s'ennuyer ici dans ce coin paumé, en attendant il essaya de montrer un minimum d'intérêt au motard pour éviter les ennuis quoi que ça lui ferait du bien un peu d'action la.
Revenir en haut Aller en bas
Jax Teller
Ways of doubt on my road
avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 36
Emploi : Mécanicien



Anarchy On Me
Titre: Vice Président
Distinctive:
Tatoo:


MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   Jeu 7 Oct - 22:32

Dante était venu sans faire d’histoire un bon point dans la mesure ou Bobby aurait largement été capable de le trainer ici de force et où s’il avait osé tirer sur Elvis, il serait déjà condamné. Cependant, il était armé et ça Jax n’appréciait pas trop, il trouvait ça étrange qu’un restaurateur ait un flingue et encore plus qu’il se promène avec. De plus il n’aimait pas que cette menace pèse sur leur conversation, mais ça n’allait pas l’empêcher de mettre un peu la pression à Dante, cela dit, il ne s’était pas précipité chez les flics, donc le jeune homme commençait à se détendre un peu et à arrêter de psychoter sur les intentions du nouvel habitant de Charming. Evidement si Dante allait voir la police locale, il tomberait sur Unser qui étoufferait l’affaire, mais il n’avait pas besoin d’apprendre si vite que la police tait à leur botte, et on ne sait jamais des fois que cet imbécile de Hale mette son grain de sel.
* Putain mais de quoi je me mêle, depuis quand on demande ce qu’il fait dans la vie à un mec Armé qui vient de buter deux personnes ? *

Ce Dante commençait à franchement lui sortir par les yeux avec ces question à la mord moi le nœud et son attitude de merde. Le mec se prenait pour qui ? Pour le chef des Sons ? Pour le président ? Il flambait tellement que c’était gerbant, même Jax ne faisait pas ça et pourtant il en avait d’avantage les moyen, déjà parce qu’il n’était pas moche et d’autre part parce qu’il était VP du Club originel plus gros MC one percent au monde, oui monsieur. Lui il était quoi ? Proprio de restaurant ? En plus pistonné par papa ? Oui les Sons s’étaient tout de suite renseigné sur lui évidement vous croyez quoi, qu’ils laissaient entrer n’importe qui dans leur ville ? Quoi qu’il en soit, ils savaient qu’il était démineur, à priori pas un mec dangereux, mais il pourrait le devenir si ça devenait un ennemi et plus ça allait plus il en prenait le chemin. Enfin bref, il ne répondit pas à la question du grand brun

« De une, j’aime pas les gens qui en savent trop, et là, ben t’en sais trop mon gars, donc va falloir que tu sois bien sage et que tu n’ailles pas voir les flics, c’est tout ce que je te demande et t’as intérêt à te tenir à la promesse que tu vas me faire. De deux, évites de me parler sur ce ton, ici t’es pas le boss, donc tu fais profil bas et tu fermes ta grande gueule avant que se soit moi qui te la ferme ! »

Voila qui était dit et bien dit, il n’avait pas mach ses mots, et il avait remit ce type qui n’avait vraiment pas l’air d’être en phase avec la politique Samcro en place. Sur ces mots Dante sembla s’enflammer et s’énerver, Jax avait déjà la main sur son flingue et il n’hésita pas, dès que Dante fit mine de prendre le sien, il tira, il n’avait pas vraiment prévu de viser la tête, mais pourtant, se fut bien le crane du restaurateur qui explosa. Alors il est guimauve votre VP les gars ? Bon ok, ce geste était un peu déplacé, mais fallait sauver sa peau hein ! Donc voila, le petit nouveau tait mort, déjà, ballot. Le blondinet avait le sang chaud mine de rien, et il n’avait aucune confiance en Dante, depuis qu’il avait débarqué en ville, c’était lui qui avait demandé les renseignements sur lui d’ailleurs, une attitude peut-être due à la carrure du minet, à sa façon d’être surtout, il l’avait vu regarder les motos et leur conducteur quand les Sons passaient dans la rue de son restaurant, il n’aimait pas sa façon de les observer, pas du tout.

Bobby soupira comprenant le geste de son VP et n’aillant pas d’autre commentaire à faire, mais lui faisant ainsi savoir qu’il aurait peut-être mieux fait d’arrondir les angles. Pa sle genre de Jax, et puis merde, pas d’impunité, il venait de tuer un habitant, mais un habitant qui avait essayé de lui tirer dessus et aurait pu le buter vu sa formation. Donc ouais ça le faisait chier d’en être arrivé là, mais le reste il s’en foutait royalement. Il chargea Bobby d’interroger le Mayan pendant qu’il s’occupait d’enterrer le corps un peu plus loin et un peu plus profond… Il eut du mal à le pousser dans le trou, mais il y parvint tout de même, il pesait son poids cet imbécile !

Il rejoint Bobby dans la cabane et malgré la réticence du mexicain ils finirent par apprendre qu’ils étaient à Charming pour un deal avec les Nords, de une ils étaient associés, de deux ils échangeaient de la drogue. Par contre ils eurent beau éclater les deux genoux et tous les doigts du type il ne cracha pas la planque de Darby pour le labo. Putain de con. Jax le termina d’une balle dans le bide. En effet il venait d’avoir une idée… Il avait récupéré l’arme de Dante et c’est avec celle-ci qu’il tira, le Mayan se vidait tranquillement de son sang sur le sable où venait de le sortir Bobby sur ordre de son VP. Après ça, ils allèrent ressortir Dante de son trou et après moult difficultés et efforts, ils parvinrent à le ramener à peu près là où il était tombé à jamais. La mise en scène était presque finit. Le blondinet nettoya ses empruntes sur son flingue et le plaça dans la main du latino après s’être assuré qu’il était hors d’état de nuire. Bobby était mort de rire ce que Teller ne comprit pas très bien, lui il était concentré, fallait pas faire d’erreur, pas prendre les flics pour plus con qu’ils ne sont et foirer cette mise en scène qui avait pour but d’éviter tout soupçon. Prenant soin d’éviter les empruntes, il vérifia la voiture, rien qui puisse relier ce triple meurtre aux Sons.

Voila deux Mayans et un habitant de Charming un peu trop curieux mort et Samcro blanchit de tout soupçon et évitant les questions. Le scénario était simple et limpide, à part pour le troisième mec, mais celui-ci était déjà enterré, donc pas certain qu’on le trouve et puis il était mort des suites de sa chute, donc pas de souci à se faire en soi, ça pourrait passer pour une tentative d’évasion qui aurait lamentablement échouée. Jax se frotta les mains l’air satisfait et quitta sa scène de crime en compagnie de bobby, les traces de moto n’éveillerait pas les soupçons dans la mesure où les Mayans se trimbalaient aussi en moto. Leur absence était explicable par le simple fait qu’un quatrième larron aurait pu se barrer avec, Jax ne pouvait pas les ajouter au tableau car les balles qui avaient fait exploser les réservoirs étaient en contradiction avec son film. Le VP et son pote rentrèrent donc au club, par contre fallait que ses bécanes disparaissent au plus vite…


CONVERSATION TERMINEE

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Rencontre mortelle [pv Jax]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre mortelle [pv Jax]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sons Of Anarchy RPG :: ANARCHIVES :: You ain't comin' back-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit